Renault 4 : le best seller marocain de la Somaca !

Lundi 17 novembre 2014
Retour

Quand tout le monde annonce la même chose, vous savez que j’ai tendance à faire l’inverse, ou à ne rien dire. Le lancement de la nouvelle usine de Renault en Algérie a été largement commenté en long en large et en travers. Aussi je vous propose une info moins chaude, moins politique mais pas moins intéressante en vous parlant d’un constructeur marocain que peu de personnes connaissent je pense : la Somaca !

La Fiat 1100 Modello 103, le premier modèle fabriqué par la Somaca
La Fiat 1100 Modello 103, le premier modèle fabriqué par la Somaca

La Société Marocaine de Construction Automobile a été créée en 1959… C’est dire ! Comme beaucoup de constructeurs de pays en voie de développement, la Somaca s’est allié avec de grands constructeurs européens pour pouvoir rapidement entamer la motorisation de masse au Maroc. C’est avec la Fiat et son allié français Simca que la Somaca signe un premier accord. Fiat détient alors 20 % du capital, tout comme Simca. L’Etat Marocain par l’intermédiaire du Trésor en détient quant à lui 38 %, le solde étant détenu par des investisseurs marocains !

La 4L, fabriquée à partir de 1966 au Maroc, sera le véritbale best seller de la Somaca
La 4L, fabriquée à partir de 1966 au Maroc, sera le véritbale best seller de la Somaca

C’est en 1962 que commence réellement la production en CKD de modèles Fiat et Simca. Entre temps, Simca avait été revendu à Chrysler, et la Somaca produira quelques exemplaires de Dodge. Mais c’est avec Renault, et sans accord capitalistique, que la Somaca vivra une vraie histoire d’amour. En 1966, un accord est signé pour fabriquer deux modèles de la Régie Nationale : la R4 et la R8. Naturellement, c’est la R4 qui séduira les marocains.

La R4 sera produite pendant 29 ans, jusqu'en 1995 !
La R4 sera produite pendant 29 ans, jusqu’en 1995 !

Ce modèle rustique, pas cher, pratique et robuste était parfaitement adapté au marché marocain, à tel point qu’elle sera produite sur les chaînes de la Somaca pendant 29 ans, jusqu’en 1995, pour un total de 95 250 exemplaires de la 4L. C’est le plus gros succès du constructeur marocain. Il faudra pourtant attendre 2003 avant que Renault ne prenne part au capital, puis ne rachète totalement la Somaca qui deviendra l’un des fer de lance avec Dacia de la stratégie « low cost » de Renault.

La Peugeot 306 fut un temps fabriquée par la Somaca, sans succès
La Peugeot 306 fut un temps fabriquée par la Somaca, sans succès

Un autre constructeur français fut actionnaire de la Somaca : PSA. Avec le rachat de Chrysler Europe (qui avait racheté Simca, vous suivez toujours?), Peugeot se retrouve actionnaire un peu par hasard. Dans les années 90, des 106 et des 306 furent assemblées sur les chaînes de la Somaca, sans réel succès. Des Peugeot Partners et des Citroën Berlingo furent aussi fabriqués, tout comme des Citroën C15.

Aujourd'hui, la Somaca est une filiale de Renault, et produit des Logan, mais aussi des Dokker et Lodgy
Aujourd’hui, la Somaca est une filiale de Renault, et produit des Logan, mais aussi des Dokker et Lodgy

Mais c’est véritablement Renault qui assura le gros de la production (plus de 300 000 exemplaires en tout) de la Somaca pendant toute ces années, avec la R4, la R8, la R12, mais aussi des utilitaires comme l’Express ou le Trafic. Pourtant, Fiat eut un temps de grandes ambitions pour la Somaca, et en fit son fer de lance en Afrique. En 1995, la marque italienne devient l’unique fournisseur de modèles de véhicules particulier, avec la Fiat Uno, puis la Fiat Palio. Mais au moment de privatiser l’entreprise en 2003, c’est finalement Renault qui l’emporte, et rachètera petit à petit toutes les parts du capital. Peugeot en profitera lui aussi pour se séparer de cette embarrassant héritage de Chrysler.

Le Dokker remplacera-t-il dans les coeurs marocains la mythique 4L ?
Le Dokker remplacera-t-il dans les coeurs marocains la mythique 4L ?

Désormais, la Somaca produit des Logan, des Dokkers et des Lodgy, badgés Renault ou Dacia en fonction du pays d’exportation. Une énorme usine a été construite à Tanger en 2007 pour satisfaire au succès des véhicules low cost du groupe Renault. Mais les marocains gardent un souvenir ému de leurs 4L fabriquées localement !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

simple lecteur

Le 27/06/2017 à 18:47

La 4L a aussi été assemblée en Tunisie au sein de l’usine STIA (société tunisienne d’industrie automobile) qui au cours de son histoire a aussi assemblée des pick up Peugeot 404, des pick up Isuzu. Et qui aujourd’hui et depuis quelques décennies n’assemble plus que des poids lourds (Scania) et des autocars/autobus (Volvo me semble t’il).

Laisser un commentaire