Renault 5 LeCar Van by Heuliez : quand les idées coquines de Lui inspirent l’industrie !

Vendredi 9 janvier 2015
Retour

Il y a quelques mois, j’avais testé pour vous le magazine Lui, relancé par Jean-Yves Le Fur et Frédéric Beigbeder (lire aussi : J’ai testé le Magazine Lui !), sans me douter que le célèbre magazine de charme, créé en 1963 par Daniel Filipachi et Franck Thénot, avait été à l’origine, dans les années 70, d’un modèle automobile rare et particulier : la Renault 5 Le Car Van !

LCV 06

LCV 04

C’est en 1976 que Francis Dumoulin présente dans les pages du magazine coquin sa vision délirante d’une R5 transformée en garçonnière, baptisée Celibat’R. A l’époque, Lui est une véritable institution, mêlant interviews politiques, reportages, photos de charme, délires divers, et consommation avec la « Défonce du consommateur » d’Eric Colmet Daâge qui deviendra par la suite le rédac chef de Photo. Dumoulin, fasciné par les Etats-Unis, imagine une R5 façon Van, débarrassée de ses sièges arrières, tapissée de moquette épaisse (véritable lupanar roulant) et équipée d’une chaîne hi-fi dernier cri et d’une télévision !

LCV 05

Ce délire journalistique un peu potache n’avait pas d’autre prétention que de remplir les pages d’un mensuel. Il faut croire qu’il y avait des lecteurs de Lui chez Renault ou chez Heuliez, puisque le projet Celibat’R tapa dans l’oeil ! En 1979, après le succès d’une série limitée de la R5 baptisée Le Car (8000 exemplaires vendus) et reprenant certains signes distinctifs de sa cousine américaine (lire aussi: Renault LeCar USA), Renault et Heuliez s’associent pour produire en série le délire artistico-érotico-automobile de Dumoulin : la R5 Le Car Van.

LCV 01

Sur la base d’une Renault 5 TS (puis disponible sur une base Alpine ou Automatic à partir de 1980), la LeCar Van perd donc ses vitres arrières pour des hublots, gagne une roue de secours proéminente fixée au hayon, un pare-choc de R5 Alpine, des jantes alu Amil, décoration spécifique et lupanar à l’arrière (stricte deux places, elle pourra bénéficier des 4 places en option!). La transformation, réalisée par Heuliez à Cerizay, coûtait 12 500 F.

LCV 02

La LeCar Van, prévue simplement pour une série de 200 exemplaires, sera finalement proposée au catalogue jusqu’en 1983 ! Outre des verions « civiles », une version « commerciale fut proposée, à destination des société désirant un véhicule original, ou pour servir de support publicitaire. Il fallait une commande de dix exemplaires minimum, ce qui dissuada beaucoup d’entreprises. En tout, 450 exemplaires environ seront transformés entre 1979 et 1983, ce qui en fait un véhicule rare et recherché. Malgré ce relatif insuccès (c’était toujours plus que prévu), la LeCar Van fit beaucoup pour la notoriété d’Heuliez, qui montrait ainsi sa souplesse dans la conception, la réalisation et la production de petites séries pour le compte de grands constucteurs.

LCV 07

On peut ne pas aimer cette LeCar Van mais si vous en voyez passer une dans les petites annonces, n’y voyez pas un délire de tuner fou, mais bien un véhicule à collectionner d’urgence, car vraiment collector. Quand à Francis Dumoulin, qui eut l’idée de cette Celibat’R devenue LeCar Van, il coule une retraite heureuse à Ars en Ré, en Charente Maritime ! Fan de bagnole, il s’est, sur l’île, converti au Tofinou, et vient de passer les 90 printemps !

Lire aussi: Renault Le Car

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

4 commentaires

Bouet

Le 08/03/2015 à 19:32

J adore

Romain

Le 17/08/2015 à 18:06

J’en connais une qui roule toujours , achetée neuve en 83.

Si intéressé pour la voiture, je te me en relation avec le proprio.

Léo.W

Le 01/05/2016 à 15:49

Oulalah, c’est du brutal !
Ce n’est pas trop de mon gout : disons que je ne suis pas amateur des couleurs rouge-ultra-pétant, mais en plus, l’espèce de hublot derrière qui fait rire les passants 😉

On l’a connue en meilleure forme la petite r5 !

Dan

Le 09/12/2017 à 08:25

Elle a un coté rock’n’roll la petite…

Laisser un commentaire