Renault Clio Sunshine Elia : une rareté abordable !

Publié le lundi 28 décembre 2015.
Mis à jour le mercredi 10 juillet 2019.
Retour

J’ai une tendresse particulière pour l’officine allemande de préparation automobile (du tuning, soyons clair!) Elia. Car si l’essentiel de ses activités ne me concerne pas (je ne suis pas un grand amateur du genre, même si je me souviens avec émotion d’Option Auto au début des années 90), Elia fut entre 1996 et 1999 l’importateur de la marque française Venturi en Allemagne après avoir présenté en 1994 une Venturi 400 GT revue à sa sauce (lire aussi : Venturi 400 GT). Rien que cela me fait croire que Hans-Jorg Köninger, le fondateur d’Elia, était un homme de goût. Enfin, il présenta en 1993 un modèle que je trouve aujourd’hui particulièrement intéressant, la Renault Clio Sunshine, dont je vais vous parler aujourd’hui.

La proposition d'EBS rejetée par Renault !
La proposition d’EBS rejetée par Renault !

Si Elia s’intéresse aux marques françaises, et à Renault en particulier, ce n’est pas un hasard. Hans-Jorg Köninger fut en effet pilote sur Alpine A110 dans les années 70 au sein de l’Alpinault Racing Team, et c’est en 1979 qu’il créé la société Alpinault Motorsport GmbH, spécialisée dans la distribution de pièces détachées sportives pour Renault. Les Renault 5, 9, 11, 21 et Fuego eurent ainsi droit à leurs kits carrosseries et autres améliorations dans les années 80 (Zender, un autre allemand, s’occupait quant à lui très officiellement de la réalisation de la Renault 11 éponyme, lire aussi : Renault 11 Zender). A cette époque, et jusqu’à la moitié des années 90, Renault n’arrête pas de regarder vers l’Allemagne : la 19 est taillée pour conquérir le marché outre-Rhin, tandis que les collaborations avec des officines allemandes se perpétuent (Hartge et Irmscher se verront confier la réalisation de la Safrane Biturbo, lire aussi : Renault Safrane Biturbo). Entre temps, Alpinault est devenue Elia en 1986.

La proposition d'Elia, avec arceau, réalisable sans soudures !
La proposition d’Elia, avec arceau, réalisable sans soudures !

Lorsqu’est lancée la Clio en 1990 se pose la question d’un dérivé cabriolet. La Renault 5 avait eu droit à des versions « semi-officielles » avec Car Système/Gruau pour la Belle Ile (lire aussi : Renault Super Cinq Belle Ile) et EBS avec la Supercabrio (lire aussi : Renault EBS Supercabrio) mais qui ne connurent jamais le succès de la Peugeot 205 CJ/CT/CTi ! Renault hésite à proposer une version ouverte de sa petite dernière. EBS, le carrossier belge, réalisa pourtant un prototype de Clio cabriolet sans arceau, selon les dessins de Renault, mais l’état major français refusa l’obstacle : la Clio n’aura donc jamais sa version cabrio !

Elia 03

Cet échec donne des idées aux allemands d’Elia : pourquoi ne pas proposer un kit permettant de transformer facilement la Clio en découvrable. Sur un principe assez proche de la Renault 5 Belle Ile, la Clio conserve ses portes d’origine, et une partie de la structure du toit, mais reçoit des arceaux à l’arrière permettant de conserver une certaine rigidité et une capote en toile manuelle. La transformation est assez simple à effectuer, et permet pour un coût tout à fait raisonnable de roule cheveux au vent en Renault Clio. La conversion ne nécessite pas de soudures ce qui facilite son homologation en Allemagne.

Elia 05

Contrairement à la Super Cinq Belle Ile, produite chez Gruau sur la base de Super Cinq neuve, les Clio Sunshine sont transformées au coup par coup, soit sur des véhicules tout juste achetés, soit sur des véhicules d’occasion. Ceci explique pourquoi on peut trouver tout type de moteurs sur une Sunshine, et parfois même le 1,9D ! Concernant le nombre exact d’exemplaires transformés, difficile à dire. Il semblerait bien qu’au moins une cinquantaine de voitures auraient été découpées, soit en Allemagne, soit aux Pays-Bas par exemple, où Cabrioni, à Huissen, transformait des Clio pour le compte d’Elia (la Clio illustrant cet article, et à vendre actuellement, a été transformée chez Cabrioni justement). On en trouve régulièrement sur les sites de petites annonces, y compris en France. Certaines ont réussi à obtenir des plaques françaises, ce qui montre que l’homologation n’est pas impossible.

Elia 02

La Clio Sunshine présentée dans cet article est actuellement à vendre au Pays-Bas pour un tarif tout à fait raisonnable (2650 euros). A ce prix là, on s’offre un peu de rareté, beaucoup de plaisir, et l’assurance de faire tourner les têtes : allez donc y jeter un œil !

Renault Clio Sunshine à vendre sur Autoscout !

Le Concept Car d'Elia sur base Wind commémorant l'alliance de Renault et Lotus en F1
Le Concept Car d’Elia sur base Wind commémorant l’alliance de Renault et Lotus en F1

Depuis, Elia continue à proposer des kits carrosseries plus classiques pour Renault, Dacia, et Nissan, et nous avait sorti une étonnante Renault Wind décorée aux couleurs de Lotus !

 

Articles associés

3 commentaires

Greg

Le 27/01/2016 à 09:21

C’est chez ce vendeur que j’ai acheté ma Clio rs 182 ! Made in nl auto podium

esteban

Le 04/06/2016 à 19:11

Vu une à la Turballe il y a un mois environ, au rassemblement Youngtimers. Justement je me demandais ce que c’était, merci BR ! 😀

Paul

Le 04/06/2016 à 19:20

c’est gratos 😉

Laisser un commentaire