Renault Fuego GTA Max : la meilleure des Fuego atmo !

Publié le jeudi 16 avril 2015.
Mis à jour le vendredi 5 juillet 2019.
Retour

Le « Fuego gate » qui a suivi la diffusion du premier épisode de Top Gear France m’a donné envie de remettre en avant cette beau petit coupé so 80’s qui m’avait émerveillé petit, que j’avais dénigré ado, et que j’ai redécouvert adulte. J’ai bien entendu déjà parlé de sa version française (lire aussi : Renault Fuego) et de sa version américaine (lire aussi : Renault Fuego USA), mais je n’avais pas encore abordé la version argentine, et ses versions les plus récentes, les Fuego GTA et GTA Max.

GTA 03

Si la Fuego est arrivée plus tard en Argentine qu’en France, ne sortant des lignes de production de l’usine de Santa Isabel qu’à partir de 1982. Elle y sera cependant fabriquée plus longtemps (jusqu’en 1992 pour des modèles vendus jusqu’en 1993). Une carrière de plus de dix ans qui s’explique par l’estime que les argentins lui porteront, grâce notamment à ses nombreux succès sportifs dans la pampa (TC 2000) ! Les Fuego argentines eurent la particularité de n’être jamais proposées en version turbo. Seuls des moteurs atmosphériques prirent place sous leurs capots.

GTA 05

Jusqu’en 1988, la Fuego argentine diffère peu esthétiquement de la version française. Mais sa carrière se prolongeant, il fut décidé de lui offrir une cure de jouvence afin notamment d’unifier son look avec la R18 phase 2 qui continuait d’être vendue en Argentine. Pour dessiner cette nouvelle GTA, on fait appel au designer Alain Clénet, bien connu des amateurs d’automobiles pour avoir créer Clénet Coachworks à la fin des années 70 (lire aussi : Clénet Coachworks). Rincé par son divorce et la faillite de son entreprise, il s’était relancé avec une nouvelle entreprise d’ingénierie et de design, Asha Corp. Le monde de l’auto est décidément petit.

GTA 06

Au menu, pas d’énormes différences si ce n’est une ligne générale un peu modernisée, plus lisse, une calandre retravaillée, des feux avant « blancs » type R18 phase 2. Suffisant pour relancer la carrière de la Fuego en Argentine, avec le seul moteur 2,2 litres de 116 chevaux (un moteur qui n’aura jamais été proposé sur la Fuego française). Mais c’est en 1991 qu’apparaîtra la Fuego ultime, la crème de la crème (intérieur cuir en option), la meilleure des Fuego atmosphériques : la GTA Max.

GTA 01

Avec la GTA Max, le 2,2 litres est retravaillé pour obtenir la puissance faramineuse de 123 che (9 ch de moins qu’une Turbo, mais 7 de plus qu’une GTA normale), devenant la plus rapide des Renault sud-américaine et faisant la fierté des argentins. En outre, sa fabrication limitée à 700 exemplaires en fait un modèle ultra rare aujourd’hui, surtout en bon état et full stock. Elle se différencie d’une GTA normal à sa clim, son aileron et son 3ème feu stop (ainsi qu’à son logo « max »). C’est avec ce collector que la Fuego tirera sa révérence en Argentine, après 12 ans de bons et loyaux services.

GTA 11 Max

Au total, 19 352 exemplaires de la Fuego auront été construits en Argentine. Là bas, les afficionados sont nombreux, vouant un culte à ce coupé devenu argentin, et en particulier à son graal la GTA Max. On trouve de nombreuses GTA à vendre en occasion sur les site sud-américains, et même quelques GTA Max. Vous pourrez donc toujours, pour marquer votre différence tout en montrant votre attachement à l’éspèce, aller en acheter une aux antipodes.

Essai de la GTA Max Part 1 :

Essai de la GTA Max Part 2 :

 

Articles associés

3 commentaires

Esteban

Le 01/11/2016 à 16:59

Hello Paul, I´m the owner of the blue one in the last photo. Thank you for the article!

rubio jean louis

Le 30/03/2018 à 14:51

Bonjour Paul
J’habite en france j’ai 4 fuego de 84 et je recherche les 5 bauettes cinture du tour de caisse gta et une calandre gta

good-morning Paul
I live in France I have 4 fuego of 84 and I search the 5 belt buckets of the Gta case and a GTA grille

StefOuimet

Le 26/10/2018 à 00:40

Avec toute cette nostalgie Fuego, me voilà maintenant entrain de me taper du Richard Lord, I feel fine with my Fuego. Merci Paul!

Laisser un commentaire