RMA Amphi Ranger SR : le roi des amphibies !

Publié le dimanche 19 juin 2016.
Mis à jour le jeudi 11 juillet 2019.
Retour

Qu’une voiture puisse être amphibie a toujours titillé les ingénieurs. D’abord pour des raisons militaires, mais pas seulement. Dès la seconde guerre mondiale, on tenta d’adapter la Jeep à l’eau, devenant Seep… Dans les années 60, en Allemagne, Amphicar réussit à vendre près de 4000 exemplaires de son voiture amphibie civile. A la fin des années 70, le VAB, qui entrait en service dans l’armée française, avait des capacités amphibies (limitées, lire aussi : Saviem VAB), tout comme un peu plus tard le Panhard VBL (lire aussi : Panhard VBL). Toujours en France, le constructeur Hobbycar, désireux de surfer sur deux marchés, celui des véhicules de loisir et de yachting, et celui des véhicules militaires, osa le B612, sans succès (lire aussi : Hobbycar B612). Mais l’un des plus efficaces engin amphibie civil est allemand : le RMA Amphi Ranger SR !

Ranger 01

L’Amphi Ranger ne sera pas le plus vendu des véhicules amphibie, puisqu’en dix ans de carrière, entre 1985 et 1995, seuls 66 à 85 exemplaires seront vendus. La faute sans doute à un prix faramineux pour l’époque, limitant la clientèle aux professionnels et à de riches amateurs. Le plus amusant c’est que l’Amphi Ranger ne fut pas proposé par un grand constructeur, ni par un petit reconnu pour son savoir-faire, mais par une société totalement inconnue dans l’automobile : RMA.

Ranger 02

Ca veut dire quoi RMA ? Tout simplement Rheinhauer Maschinen und Armeturenbau GmbH, soit une société spécialisée dans la réalisation de machines-outil, d’armatures, de tuyaux et de pipe lines. A l’origine, l’Amphi Ranger n’était pas destiné au marché, mais à répondre à un besoin spécifique de la société, qui avait besoin d’un véhicule amphibie pour effectuer des raccordements ou des réparations sur des pipe lines aquatiques. Ne trouvant pas son bonheur sur le marché, les dirigeants décidèrent de réaliser le véhicule adéquat !

Ranger 05

C’est ainsi qu’est né l’Amphi Ranger. En 1985, il s’agit d’un engin 4×4, disposant de 3 portes, amphibie (avec deux hélices à l’arrière) doté d’un 4 cylindres 2 litres développant 100 ch (120 km/h sur route, 15 km/h sur l’eau) ou d’un V6 2,8 litres d’origine Ford à carbu de 135 ch. Dès 1987, il recevra une mécanique plus moderne, le V6 Ford 2,9 litres à injection de 145 ch (140 km/h sur route, mais toujours 15 sur l’eau).

Ranger 07

Rapidement, l’engin intéresse une autre clientèle et RMA décide de commercialiser l’Amphi Ranger. L’un des principaux clients sera la police fluviale allemande, notamment pour la surveillance du Rhin. Entre 15 et 19 exemplaires prendront la direction du Japon, en conduite à droite (RHD) et 3 autres seront vendus en Australie. Le reste de la production sera essentiellement vendue en Allemagne pour des usages professionnels, et parfois privés.

Ranger 06

RMA n’étant pas un grand constructeur, chaque Amphi Ranger reçoit des détails et des évolutions par rapport au précédent, ce qui explique qu’aucun exemplaire ne soit identique. La production cessera en 1995 malgré les qualités de l’engin, faute d’un marché suffisamment. Hobbycar le découvrira la même année, sans avoir pu faire ses preuves comme l’Amphi Ranger, dont la réputation n’est plus à faire.

Ranger 03

Etant donnée la faible production de l’Amphi Ranger SR (pour See Resistent en allemand), il sera difficile d’en trouver un, et il faudra sûrement vous rendre en Allemagne pour atteindre le graal. Mais si vous en trouvez un, et que vous en avez les moyens, vous disposerez alors d’un engin fiable (contrairement au Hobbycar B612) et véritablement hors du commun.

 

2 commentaires

Michel

Le 19/06/2016 à 23:21

la caisse ressemble a la VW ILTIS – j’ai vu juste ?

Paul

Le 20/06/2016 à 00:01

y’a de cela 😉

Laisser un commentaire