Rolls Royce Camargue : la péniche la plus chère du monde !

Publié le jeudi 21 août 2014.
Mis à jour le jeudi 4 avril 2019.
Retour

La Rolls Royce Camargue est un mystère pour moi ! Comment a-t-on pu valider un tel dessin. Les gars de Pininfarina devaient avoir vraiment la flemme, ou peut-être étaient-ils tellement sûr du refus de Rolls qu’ils ne se sont pas foulés ? Contre toute attente, le projet Camargue by Pininfarina fut accepté. Du côté de Rolls, qui faisait pour la première fois appel à un designer extérieur, on a du être impressionné par les « maîtres du design » italiens, et se dire qu’on y connaissait rien, et que les italiens en connaissait un rayon en matière de style. Peu importe, en 1975 la Camargue est lancée sur le marché.

Cette grande péniche se présente à l’époque comme le coupé 4 places le plus luxueux du monde, et aussi comme la voiture la plus chère du marché, faisant passer la Silver Shadow pour une voiture de pauvre (deux fois moins chère). Bien entendu, à l’intérieur, c’est grand luxe, et la Camargue se vante de posséder une climatisation séparée ultra puissante.

Sous le capot, on retrouve le V8 maison « 6 ¾ » à la puissance « suffisante » mais pourtant augmentée par rapport aux autres Rolls (environ 220 ch) : il faut dire que la bête pèse plus de 2,3 tonnes. Avouez que lancer un tel paquebot deux ans après la première crise pétrolière, c’est assez gonflé. De toute façon, ce sont clairement les millionnaires américains qui sont visés, eux pour qui les problèmes de carburants n’existent pas. D’ailleurs, sur les 531 exemplaires produits, plus de 300 seront vendus aux States.

Quand je dis 531 exemplaires, c’est en même temps vrai et faux. En fait, 530 Camargue furent construites en temps que Rolls Royce entre 1975 et 1986. Mais en 1985, un exemplaire fut produit en temps que Bentley Camargue, à la demande d’un client. Rolls déclinait toujours ses modèles en version Bentley, et il était prévu de faire de même avec la Camargue et de la produire en série, mais dotée d’un Turbo.

Finalement, les ventes déclinantes de la Camargue firent avorter ce projet. Quelques Rolls furent reconfigurées avec une calandre Bentley tout en gardant leur numéro se série d’origine. La production commencera chez Mulliner Park Ward, qui produit aussi les Corniche, avant d’être rapatriée à Crewe.

Aujourd’hui, il est enfin possible de s’offrir la « voiture la plus chère du monde » pour un prix beaucoup plus abordable. La cote oscille entre 40 et 70 000 euros, ce qui est déjà nettement plus raisonnable… Mais si vous sautez le pas, c’est que vous aimez les mal-aimées, les looks typiques de ces années-là, où bien que vous poussez le snobisme très loin. Elle a cependant pour elle la rareté et l’originalité dans la gamme Rolls Royce. Enfin vous pouvez toujours pousser le vice à rechercher l’unique Bentley…

 

Articles associés

4 commentaires

Francois Tasiaux

Le 04/08/2015 à 18:10

J’aime lire la plupart de tes articles mais celui-ci plus particulièrement. Ca fait des années que je cherche une Camargue en état « correct » et dans une couleur qui ne soit ni Barbie ni vert kaki car il y a eu énormément de teintes différentes pour une si faible diffusion.
J’ai été en voir une blanche (intérieur blanc) sans historique à 75.000 € chez Brummen Gallery. J’en savais plus sur leur voiture qu’eux-mêmes ! (ex USA autres coloris à l’origine)
Je l’aime pour son côté baroque et rare, opulent et fin de règne !
Il y en a quelques unes en UK mais pas très belles.
Je garde espoir !

fabrice

Le 08/10/2015 à 21:53

Bel article ; pour moi c’est l’une des anglaise les plus moche jamais construite avec aussi l’aston Martin LAgonda. Le pire avec la camargue c’est qu’elle a un ai de famille éloigné avec d’autre voiture pininfarina

daboval

Le 11/09/2016 à 17:21

J’ai la chance de posséder 2 Camargue (1976 et 1978)originecouleur  » f cou rcoulcccançaise et l’autre allemande. J’ai 11 autres RR et Bentley dans la collection , même si elle n’est pas belle , je l’avais acheté aux enchères pour un très bon prix et je voulais la revendre. J’aurais fait une superbe affaire car la « française » est l’une des 12 vendues en France, première main avec 54000 , livres , trousse à outils etc…j’ai changé un allume-cigare.J’aurai fait une belle connerie en la vendant car non seulement je n’avais pas de Coupé mais c’est la voiture la plus confortable et agréable à conduire

Christian

Le 07/10/2016 à 15:15

Un ami de mon père en avait une. Il l’avait commandée neuve chez Rolls Belgique pour descendre à la cote d’Azur avec sa femme pour leur 25ème anniversaire de mariage. Il a reçu la voiture avec plusieurs mois de retard et donc … Un jour nous sommes parti à la pêche, lui et mon père devant et moi seul à l’arrière fier comme un bar/tabac ;-). Tout le matériel dans l’immense coffre revêtu d’une moquette haute laine. A un moment nous avons du stopper à un feu sur une grand route. Au moment de redémarrer nous nous sommes faits dépasser par une … 2CV. La Camargue avait le hocquet. Je me souviens que nous l’avons chambrer avec ça pendant des années. Si mon souvenir est bon (cela fait 40 ans) il a fallu des mois avant que ce soit résolu. Rolls n’allait pas très bien à cette époque.

Laisser un commentaire