Rover 75 Coupé : la dernière parade de Rover !

Lundi 14 mars 2016
Retour

Lorsqu’un attaché de presse du losange, grand collectionneur de véhicules bataves (si si, mais pas que, il roule aussi en… Saab), m’interpelle un dimanche après midi sur une voiture particulière, cela donne un article le lundi matin ! Car si j’avais bien trouvé de quelle voiture il s’agissait, je n’en connaissais pas vraiment l’histoire. Voici donc la Rover 75 Coupé !

75 02

Revenons plus de dix ans en arrière, en 2004 pour être précis. Voilà 4 ans que BMW a jeté l’éponge, préférant revendre Rover à un consortium d’investisseurs, Phoenix. Si la vénérable marque anglaise propose quelques produits séduisants, comme la Rover 75 ou le roadster MG TF (lire aussi : MG F), cela ne suffit pas à relancer la machine. L’industrie automobile est une industrie gourmande en capitaux, et Phoenix n’en a guère. Cela ne se sait pas encore, mais la faillite est proche, et Phoenix est en recherche active de nouveaux partenaires capables de lui apporter de l’argent frais permettant de se refaire une santé.

75 07

C’est pour cette raison que le groupe Rover cherche à rendre la future mariée la plus séduisante possible, en démontrant son savoir-faire technique et le potentiel de la marque. C’est dans cette optique que MG/Rover va lancer une drôle de machine, la X-Power SV (lire aussi : MG X-Power SV), dérivée de la Qvale Mangusta (ex de Tomaso, vous suivez ? Sinon, allez lire aussi ceci : Qvale Mangusta). Ironie du sort, alors que Rover est presque sous l’eau, on fête les cent ans de la marque cette année là.

75 06

L’occasion est donc belle pour montrer, aux côtés du X-Power, les capacités du groupe à proposer des produits séduisants. Contre toute attente, le stand MG/Rover du Salon de Paris 2004 est bien vide en nouveauté, et ce n’est que quelques jours plus tard que seront présentés à la presse deux concepts, la Rover 75 Coupé, et la MG GT Concept. Deux concept-cars susceptibles d’entrer un jour en production si jamais un investisseur se décidait à apporter du cash !

MG GT Concept 01

MG GT Concept 02

Passons rapidement sur la MG GT Concept : c’est, des deux concepts, le moins « novateur ». Il s’agit juste d’un roadster TF auquel on a (joliment) greffé un toit en dur, et le V6 2.5 litres de 200 ch. Moins spectaculaire, il est pourtant celui qui serait le plus facilement produit en série, tout en répondant à une vraie demande. Sa ligne n’est pas sans rappeler le Porsche Cayman qui ne sortira… qu’en 2005 !

75 03

75 04

La Rover 75 Coupé est, quand à elle, beaucoup plus spectaculaire : se basant sur la berline 75 (sans doute la V8, propulsion, bien qu’aucune information n’ait été donnée au moment de sa présentation), elle donne une interprétation magnifique de ce que pourrait être un coupé 75 dans la grande tradition Rover, arrêtée dans les années 90 avec le non remplacement de la 827 SC ! Elle est en revanche beaucoup plus difficilement industriablisable, avec un arrière totalement repensé, et des portes bien plus longues qu’à l’origine, ainsi qu’un nouveau vitrage.

75 05

Les deux concepts ont été dessinés par Peter Stevens, designer de la marque (à voir, son site : http://peterstevensdesign.co.uk/design/75-coupe). Mais c’est sans doute le coupé 75 qui est le plus beau, et le plus majestueux. Initialement, il devait arborer le nouveau regard de la 75, mais faute de temps, c’est avec la calandre habituelle qu’il sera présenté. Salué par la presse, il ne suffira pas à convaincre les chinois de SAIC et Nanjin, qui préféreront laisser la marque faire faillite, pour ensuite récupérer à bas prix les marques, ainsi que l’usine de Longbridge, en 2005 !

La Rover 75 Coupé sera rebadgée MG 7, avant de disparaître aux yeux du public !
La Rover 75 Coupé sera rebadgée MG 7, avant de disparaître aux yeux du public !

Les nouveaux propriétaires chinois avaient pour ambition de conquérir la Chine avec les marques MG et Roewe (traduction phonétique de Rover en chinois). Mais si Roewe restera définitivement destinée à la Chine et à l’Asie du sud-est, MG quant à elle restait en terre anglaise pour y reconquérir le cœur des britanniques, continuant à Longbridge pendant quelques temps la fabrication du Roadster TF, et désormais en y assemblant quelques exemplaires de sa MG6 (lire aussi : MG à la reconquête de l’Angleterre). Le coupé 75 lui, sera rebadgée en vitesse MG 7, et exposé au siège anglais de la marque, avant de rejoindre les réserves définitivement. Définitivement ? Apparemment non puisqu’il vient de resurgir sur Twitter, avec de nouvelles jantes.

Oh my goodness! Look! This is actually a thing…. pic.twitter.com/EbBgQ2aUwN

— Reginald J Weston (@Reginald_Weston) March 13, 2016

[EDIT: un lecteur avisé me signale des différences entre le coupé présenté sur Twitter, et celui présenté par Rover… Avis aux informateurs, si quelqu’un a des infos: 2ème exemplaire ? « re-création » ? Modification du 1er exemplaire ?]

Articles associés

13 commentaires

Alexandre J.

Le 14/03/2016 à 11:56

Merci Dominique pour les idées d’articles, je ne connaissais pas et c’est vraiment une superbe voiture !
Pour les différences, effectivement elles sont finalement assez nombreuses : chromes de vitrage latéral, prise d’air sur l’aile avant, jantes, rétros peints et non chromés…

Mystère, j’adore !!

Paul

Le 14/03/2016 à 12:00

Ah tu as reconnu notre DW national ??? ahahah

wolfgang

Le 14/03/2016 à 13:20

Pas mal, mais c’est une auto de niche, difficilement vendable en masse.
Pas étonnant qu’elle n’ait pas été produite dans un contexte de quasi faillite. C’est pas elle qui aurait relevé la marque.

Quand la 75 est sortie, elle m’avait fait super impression. J’étais allé chez Rover avec un pote pour acheter des pièces de Montégo, je l’avais trouvé bien plus belle que les Jag de Ford par exemple. Il y avait tout pour plaire y compris cuir avec passepoil…
Et encore aujourd’hui je la trouve très réussie, et d’une élégance toute british.

La MG TF, ça vaut pas très cher mais il semblerait que l’accessibilité à la mécanique soit effroyable.

fc30

Le 14/03/2016 à 17:37

Très belle voiture (qui me rappelle la 620 Di rouge que nous avions eue), mais comme dit plus haut hélas elle n’aurait pas permis de sauver la marque au Drakkar. Il aurait plutôt fallu des remplaçantes aux 25/45, sur des segments aux volumes beaucoup plus élevés et continuer à partager des plateformes avec d’autres constructeurs.
Et à l’époque le positionnement « subpremium » choisi par Rover (et Lancia) à la fin des années 80 avait du mal à percer…

Kev.b

Le 14/03/2016 à 18:33

Photoshop pas mal fait pour le modèle de Twitter ? Ça me paraît pas impossible.

ElGringo

Le 14/03/2016 à 21:24

La photo de tweeter sent un petit peu le photoshop sur base de BMW série 4 (vitrage très BMW avec le pli hofmeister, avec en plus la petite prise d’air à l’arrière de la roue avant).
À moins que l’on découvre que BMW aurait tout pompé sur le coupé Rover, juste avant la faillite de l’entreprise… Et là c’est le scoop!

Nicolas

Le 14/03/2016 à 21:25

Bonjour Paul, petites précisions sur le deuxième coupé dont vous avez publié la photo : il ne s’agit pas du tout du même coupé, mais d’une recréation, effectuée par un habile ingénieur à la retraite, membre du club anglais 75&ZT Owners’ Club dont je fais également partie. Cette même personne nous avait déjà gratifié de la Rover 150 (deux avant de berlines Rover 75 coupées à la tronçonneuse et soudées l’une à l’autre), ainsi que d’un pickup Rover 75 sur base de break 75 Tourer.

Pour sa recréation du coupé, fruit de près de 2000H de travail et révélée une fois le travail achevé, pas mal d’éléments (vitrages, ouies d’aération, mais aussi garnitures intérieures…) ont été repris du coupé BMW Série 4.

Voici le sujet qui nous a révélé la voiture : http://www.the75andztclub.co.uk/forum/showthread.php?t=233411
Et le reportage photos de sa construction : http://www.the75andztclub.co.uk/forum/showthread.php?t=234940

Le véritable coupé, enfin le premier du nom donc, à mon sens plus réussi, et qui fut effectivement rebaptisé MG (et non MG 7 d’ailleurs, qui était le nom réservé à la version construite très brièvement par NAC de la MG ZT pour le marché chinois), il a depuis été remisé dans les sous-sols de ce qu’il reste de l’usine de Longbridge, propriété donc de SAIC et siège de MG Motor UK.

Nicolas

Le 14/03/2016 à 21:49

Dernière précision : le coupé premier du nom, et sa recréation, sont tous les deux motorisés par le bloc KV6 maison, elles ne sont donc pas basées sur la version V8 à propulsion. Et un troisième coupé est en cours de réalisation par un petit garage en UK, Retro Lifestyle, bien connu des amateurs britanniques de MG…eux sont aussi partis d’une version classique à traction en V6, mais sont en train de lui greffer le V8 de la MG ZT 260 en réadaptant le châssis à la propulsion requise pour ce bloc. Le travail est en cours depuis plusieurs mois et avance très lentement, mais sûrement.

Paul

Le 14/03/2016 à 22:43

Ah merci pour toutes ces précisions qui lèvent le doute sur ce fameux « deuxième » coupé… qui est donc une « re-création »… Génial de pouvoir avoir toutes ses infos complémentaires… Merci 1000x !

Emmanuel

Le 15/03/2016 à 12:22

La ligne de pavillon rappelle beaucoup celle des Mercedes CL récentes., ça fait plus germanique que british.
Une belle voiture en tout cas.

Greg

Le 15/03/2016 à 15:10

Bien plus belle que le coupé Lancia Kappa qui lui, est entré en production…

fc30

Le 15/03/2016 à 18:46

Oui, le Kappa avait un drôle de décroché au niveau de l’arrière, assez baroque…
Lancia et Rover ont eu un positionnement similaire à partir des années 90, puis une triste fin à peu près semblable… même si BMW avait conservé Rover, pas sûr que la marque existerait encore aujourd’hui.

kris

Le 22/03/2016 à 13:32

J’avais découvert ce concept coupé il y a quelques années que j’avais trouvé tout simplement magnifique !

Dommage que cette marque britannique ait disparu comme tant d’autres depuis et Saab particulièrement…

Pour un passionné, un très bel exemplaire de Rover 75 est disponible à la vente en Suisse. Une berline coloris Aubergine, (! ), cuir beige, kv6, boite auto, moins de 100 000km et moins de 10 000 francs suisses …
A voir sur autoscout.ch
Dommage qu’il faille ajouter la tva française en plus !

Laisser un commentaire