Ruf CTR 1 « yellow bird » : un avion de chasse plutôt qu’un oiseau

Publié le dimanche 30 novembre 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

Pour certains d’entre vous, si je vous dis Ruf, votre cœur se mettra à battre à haute vitesse, même si vous n’êtes pas fan absolu de Porsche ! Et si je vous dis « Yellow Bird », vous chavirerez ! En effet, la RUF CTR 1 Yellow Bird est une véritable légende, amplifiée ensuite par sa présence dans les premiers opus du jeu vidéo Gran Turismo (c’était tout de même la seule façon de conduire une Porsche).

Attention, tout comme Alpina (lire aussi : Alpina), Ruf n’est pas qu’un préparateur, encore moins un fou du tuning ! Non il s’agit bel et bien d’un constructeur reconnu comme tel en Allemagne, et disposant de son propre VIN (numéro d’identification constructeur). Ce précieux sésame, Ruf l’a obtenu en 1981. Aussi une CTR 1 « Yellow bird » n’est pas une Porsche, que ce soit dit !

CTR 06

C’est en 1987 qu’Aloïs Ruf Junior, le fils d’Aloïs Ruf Senior, fondateur de l’entreprise en 1939, lance cette fameuse CTR1. Sur la base d’une Porsche 911 3,2, il va proposer une véritable rivale à la Porsche 930. Mieux, il va créer une vraie supercar, aux performances encore hallucinantes aujourd’hui malgré la débauche de chevaux actuelle. Mais il faut dire que déjà à l’époque, le flat six gonflé à 3,4 litres et gavé par deux turbocompresseurs, offre pas moins de 469 canassons… Dans le petit monde de l’automobile à l’époque, chacun sait désormais qu’il existe un monstre jaune, étrangement surnommée « Yellow Bird ».

CTR 01 Car and Driver

Sur les 58 exemplaires produits entre 1987 et 1991, tous les modèles ne sont pas identiques. Certains disposent d’un châssis en acier (1222 kg) tandis que d’autres ont un châssis en alumium (1143 kg). Certains développent une puissance encore supérieure (jusqu’à 525 chevaux). Autant dire que c’est du brutal. La version « normale » permet d’atteindre 343 km/h. Un avion plutôt qu’un oiseau. Elle donne encore du fil à retordre à bien des supercars d’aujourd’hui !

CTR 03 next a 930

Le gros des exemplaires ont été vendus en Allemagne et aux Etats-Unis, et vue leur rareté, il vous sera difficile d’en trouver un exemplaire. Et si vous en trouvez un, attendez-vous à devoir signer un très gros chèque. Une CTR 1 côte plus de 300 000 euros. Bon il faut dire que neuve, elle valait déjà 1,8 millions de francs !

CTR 05

Aujourd’hui, Ruf continue de produire ses Porsche un peu particulières, et en est à la CTR3, un monstre de 777 chevaux. Vous pouvez toujours aller rêver à votre prochain achat exclusif sur le site internet de Ruf

Lire aussi: http://www.ruf-automobile.de/

Et une petite vidéo au Nurburg’ pour la route !

 

Articles associés

3 commentaires

Lola

Le 19/12/2014 à 14:53

Le profil est vraiment un bird. Son allure fait battre tous les coeurs des fans de vitesses. Au début, je me disais, une voiture jaune? comme titi? Mais en la voyant, je suis sous le charme. Ils ont osé, mais ils sont réussi.

Francois Tasiaux

Le 03/04/2015 à 18:32

Ruf a eu la bonne idée de mettre ses voitures à disposition du magazine américain « Road & Track » vers 1980/1982 et elles battaient régulièrement les supercars de l’époque. Ca a aidé les ventes…

perceval45

Le 02/03/2016 à 10:31

La vidéo de la Yellow Bird sur le Nordschleife, à voir sur Youtube, est mémorable !

Laisser un commentaire