Saab 9-5 Griffin V6 Turbo : la voiture du boss

Lundi 1 septembre 2014
Retour

Depuis le temps que je parle des voitures des autres , ou bien de celles que j’aimerais avoir, il était temps que je parle de la mienne. Si je rêve à beaucoup de voitures, je suis néanmoins totalement satisfait de ma Saab 9-5 Griffin 3 litres V6 Turbo qui, à chaque fois que je la conduis (40 000 km en deux ans tout de même) me donne toujours l’impression d’avoir une voiture exceptionnelle.

2012-09-10%2012_47_41

Elle a pourtant quelques défauts : il s’agit d’un modèle né sous l’ère GM, mais elle a cependant gardé ce charme typiquement suédois, et une certaine particularité stylistique ; elle consomme beaucoup (cela dit, j’arrive à la maintenir à 10 litres au 100 en sacrifiant un peu le plaisir) ; et elle dispose d’une boîte automatique à 4 vitesses, seul choix disponible sur le V6.

2012-09-27%2011_42_23

En contrepartie, elle distille beaucoup de plaisir. Bien entendu, la finition Griffin dont je dispose était le summum chez Saab à l’époque : cuir, toit ouvrant, clim séparée, installation audio Harman Kardon (qui crache, promis), sièges chauffants, aérés et réglables électriquement, bois sur toute la console et même sur le volant, ordinateur de bord (capricieux, le fameux SID), bref le top de l’époque.

DSC_0667

Bien entendu, l’alliage du V6 et de la finition a un coût : 302 500 F en 1999, soit environ 50 000 euros aujourd’hui. De toute façon, l’ensemble de la gamme 9-5 de l’époque est clairement haut de gamme, avec un prix d’appel à quasiment 200 000 F. Contrairement à la 9000 (lire aussi : Saab 9000), elle a été réalisée à l’époque GM, et les ingénieurs et designers ont sûrement dus être bridés.

2013-03-01 15.56.12

Cela n’empêche pas cette V6 d’innover, avec un moteur unique au monde : Saab, en spécialiste du turbo, ne s’est pas contenté d’un V6 atmosphérique d’origine Opel, et y a rajouté un turbo. Mais comme chez Saab on jour la carte de l’originalité, ce V6 n’utilise pas son turbo comme tout le monde : il n’utilise d’abord que les gaz d’échappement des 3 cylindres, avant d’utiliser les 6 en pleine accélaration. Je ne suis pas très technicien, mais ce que je ressens, c’est énormément de couple tout de suite.

Griffin 04

D’ailleurs ce moteur est assez étonnant puisqu’il semble, malgré sa puissance de « seulement » 200 ch, toujours avoir une réserve de puissance, même à des vitesses inavouables (on va dire que je roulais en Allemagne, hein!). A 200 km/h, vous avez l’impression de pouvoir donner du nerf pour dépasser un retardataire (qui se traînerait à 190 par exemple), surtout lorsque le mode sport de la boîte auto est enclenché (en revanche, votre jauge d’esssence aura tendance à diminuer aussi rapidement que votre tachymètre augmente).

Saab-Griffin-420x0

Calmons nous, il ne s’agit nullement d’une sportive, et pour cela, il vaut peut-être mieux se rabattre sur une Aéro. D’autant que le V6 n’a pas, contrairement aux 4 cylindres, une distribution par chaîne. Et puis la boîte auto l’oblige à rester « philosophiquement » dans le cadre de la berline de luxe. Cela dit, pour une boîte auto de cette époque, elle ne met qu’à peine plus de 8 secondes de 0 à 100 km/h.

8469027

La mienne a une particularité : des jantes qui, pour tout dire, m’ont fait l’acheter. Je n’en ai encore jamais croisé en France, même s’il s’agit d’une option Saab. Les 17 pouces diminuent un peu le confort, mais le reste étant tellement royal que bon, on s’en fiche un peu non ? On me l’a « vendu » comme probablement « upgradée » à 250 ch. Je ne suis pas aller vérifier, mais cela me semble peu probable, même si Nordic, Hirsch ou Maptune proposaient (avec un lourd surcoût) d’augmenter la puissance de ce V6. C’est vrai que l’impression de puissance est étonnante et peut donner le sentiment d’avoir beaucoup plus de canassons sous le capot. Le miracle du turbo basse pression assymétrique ?

2001.3.29_84701A_ovr_9-5 Griffin

Côté tenue de route, la 9-5 pèse son poids, mais reste agile, avec une direction retransmettant bien toutes les sensations, et une facilité de maniement exceptionnelle. En revanche, les freins peuvent être mis à rude épreuve pour stopper la bête, même si mon « style » de conduite ne m’a pas fait sentir de moment de solitude jusqu’à présent : j’anticipe, et je ne freine pas brusquement. En tout cas, elle est assez étonnante sur route sinueuse, et le bruit du V6 est assez grisant.

2013-02-27 15.57.33

Sachez en tout cas que si les Griffin V6 sont rares, elles sont très abordables (j’ai acheté la mienne 4000 euros), pour peu que l’on ait envisagé sa consommation (8 litres avec une grande maîtrise, 10 quand on fait juste attention, et jusqu’à 20 quand on reste bloqué sur le mode sport). Impossible de trouver le nombre réel de V6 produites, et de Griffin en particulier (produite dans cette configuration seulement entre 1998 et 2003), mais la 9-5, iconoclaste et décalée sur un marché réduit n’aura trouvé que 252 000 clients contre plus du double pour la 9000. Au fait pour les familles : elle existe aussi en break !

 

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

11 commentaires

David P. Alias HéliosÉole

Le 15/06/2015 à 21:49

Bonjour Paul,
Merci pour ton blog, qui est une vraie d’informations, souvent rares et méconnues.
Et bravo pour ton magnifique vaisseau.
À ce propos, je profite de te savoir « saabiste » pour attirer ton attention sur mon modeste blog, dont les billets les plus récents évoquent justement ta marque favorite.
Attention, c’est du boulot d’artisan, aux allures de joyeux bric-à-brac mais, tenu avec passion, du genre de celle qui t’anime, ainsi que tes lecteurs fidèles dont je fais partie.
Enfin voilà.
Bonne continuation.

plombier paris

Le 30/10/2015 à 12:57

Bonjour Paul,
Merci pour ton blog, trés jolie

fabrice

Le 05/01/2016 à 13:42

300 000Frs pour une Saab ça me semble Tres cher à ce prix j’aurais préférré prendre l’une des dernière xj6

Olivier

Le 21/04/2016 à 13:25

AHAH! Honnêtement je ne connaissais pas ton site jusqu’à il y a deux jours – merci la page facebook « youngtimer » d’avoir partagé ton article sur la BX gti16, où je t’ai d’ailleurs grondé au sujet de la 8 soupapes – mais je le dévore depuis, et là je tombe « amoureux » !!

Oui parce qu’avant d’être, je n’ai pas honte de le dire, pauvre, et de rouler en BX en daily (femme a une bonne grosse image 19D indestructible, et moi ma GTI 8s ), j’ai commencé ma vie d’automobilistes par…des 9.5!

En fait je suis tombé amoureux d’une 2.0 turbo estate de 2001 montée en GPL. Une bonne vieille mémère de presque 200000 bornes a l’achat, mais ce confort, cette tenue de route…et ce moulin! J’avais une boite auto, aussi il la plupart du temps je la conduisais en mode « pépère », mais un simple appui sur le haut du levier de vitesse, sur le bouton  » sport », et le comportement de cette voiture changeait du tout au tout, boite auto ou pas le bouilleur devenait fou, et grimper les cols de l’isere au taquet dans ce monstre c’était jouissif…
Malheureusement le GPL a fait son oeuvre, après pas mal de soucis (pompe a essence, calculateur ABS etc…) c’est je joint de culasse qui a rendu l’âme, a tout de même 270000 bornes!
Mais l’aventure ne s’arrête pas la! Puisque Saab, moribond a ce moment la (2009) me fait un Pont d’or, il me reprennent ma « rougne » 7000€ pour l’achat d’une monumentale 3.0 Tid.

Alors oui je sais, ce diezoul d’origine Izusu est une hérésie, pas prévue pour cette voiture il souffre beaucoup, mal refroidi et le turbo lâche pour un rien (j’ai été d’ailleurs en embrouille avec mon concessionnaire quand mon turbo a lâché, on me réclamait 5000€ alors que je l’avais depuis 6 mois…). MAIS c’était une estate Vector Sport, c’est a dire toute la techno et le confort des Aero! Siège chauffant et climatisé etc… Elle avait même une option que tout le monde a trouvé ahurissant ici (sans doute une export je n’ai pas eu les papiers officiels a la vente…), elle avait le préchauffage moteur! En clair je la parametrais pour 7h du mat, et quand je sortais de chez moi sous 40cm de neige elle était déjà chaude et dégivree!

Bref, moins nerveuse que la 2.0t, plus lourde, mais tellement confortable, et un vrai tracteur, elle ne rechignait pas a pousser velu sur les grandes autoroutes françaises tard la nuit! ( elle me servait pour mon travail, juste 60000km/an…)

Hélas elle a fini dans un champ, une plaque de verglas dans un virage aura eu raison d’elle, mais elle aura fait le job, nous étions avec ma femme et notre bébé de 4 mois, nous sommes tous sorti totalement indemne alors que j’ai pris le virage a 70km/h… (Un mois de mars maudit, ensoleillé, et j’avais bêtement déjà relis les pneus été…)

Bref, aujourd’hui je suis sans le sou, je suis aussi conscient que ces voitures demandent un entretien particulier et cher, et je ne pourrai de toute manière plus me le permettre (jamais je n’aurai osé bricoler dans cette cathédrale qu’était le 3.0Tid comme je le fais dans mes BX…), mais j’ai toujours ce pincement au coeur quand j’en croise une, ça restera a jamais ma voiture préférée, même si j’aime mes BX!

Bref, toutes mes félicitations pour ta 9.5, prends-en soin!

Paul

Le 21/04/2016 à 13:43

Bienvenu sur BR 😉 Oui la 9-5 est une voiture vraiment étonnante…. son seul défaut (de mon côté): la conso du V6 essence lui… mais pour le reste ! Whaouh. D’ailleurs, j’essaie régulièrement les nouveautés, et crois-moi qu’elle n’a pas à rougir malgré ses 17 ans d’âge…Malgré son poids de péniche, son châssis est assez sain (bon c’est pas non plus une sportive en version Griffin) et le moteur largement suffisant pour tenir la cadence des Audi à plus de 300 ch ou pour fumer quelques petites Turbomazoutées au feu rouge, grâce justement à ce petit bouton magique sur la boîtauto 😉

Olivier

Le 21/04/2016 à 15:49

« Le poids de péniche », marrant, moi j’appelais ma 3.0Tid  » l’autocar » parce qu’au démarrage sur le neutre elle faisait vraiment un bruit de bus! Un truc de dingue, râpeux, gras, et puis tu appuyais et la la cavalerie rendait le son beaucoup plus plaisant.

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer réellement un V6 essence, j’ai pu faire un petit tour avec le break aero d’un collègue a l’époque mais je n’ai pas eu le droit de pousser… Faut dire que le garçon avait un break Aero revisité par Maptun, 320ch quand ça te double, tu as beau être a fond tu la voix disparaitre en un instant….

Bref! Tout ça c’est fini, je suis devenu amateur de citron des 80’s, j’ai 2 AX (dont une 10e des plus banale si ce n’est que c’est une pré série d’octobre 86, malheureusement en attente de restauration), 3 BX, pas du tout la même philosophie, la même artillerie, mais le plaisir lui, reste!

VF

Le 19/06/2016 à 13:52

Bonjour,
j’ai eu une 9.5 V6 turbo Griffin en version essence…. elle était de 99 et cela restera de très loin la meilleure voiture que j’ai conduit (durant 6ans et près de 100000km). je regrette de l’avoir vendu mais la consommation était dissuasive en ville (entre 20 et 22l..) et je ne pouvais avoir plusieurs voitures malgré tout le plaisir éprouvé à son volant.
L’entretien dans le réseau était aussi très couteux et exagéré mais en sortant de celui-ci on pouvait trouver des solutions (j’ai refait un calculateur d’ABS en 2010 chez BBA Reman pour 250€ alors que le concessionnaire demandait 3000€!!!)
Je l’ai vendu au mécanicien de la concession à un prix très attractif, à 195000km elle était comme neuve et si on me la proposait aujourd’hui au même prix je la rachèterai!

Paul

Le 19/06/2016 à 14:56

la mienne est à vendre 😉

jean louis

Le 05/10/2016 à 13:30

merci pour l’article PAUL je trouve des choses très interagissants sur votre blog

Urgence Serrurier Paris 15

Le 25/10/2016 à 12:42

je trouve votre blog très intéressant car j’adore les voitures

Laisser un commentaire