Saab 900 Carlsson : « Boîtier Rouge » Stage 3

Publié le samedi 4 mars 2017.
Mis à jour le vendredi 5 octobre 2018.
Retour

Mais qu’est-ce qu’il raconte ? Même Paul s’est dit que je devais m’être pris un des injecteurs fabriqués à mon nouveau boulot sur la tête. Il n’en est rien, rassurez-vous, laissez-moi le temps de vous expliquer cette Boitier Rouge-ception.

Les plus pointus et assidus d’entre vous ont déjà entendu parler de la 900 GT Aero (lire aussi : Saab 900 GT Aero) pour le marché francophone qui méritait déjà, de la part de Paul, le qualificatif de doublement Boitier Rouge. Mais c’était sans compter sur le marché anglais, qui offrira à la 900 Turbo équipée du fameux boitier rouge une version un peu moins limitée (3 fournées de 200 exemplaires) mais tout aussi désirable.

Je ne reviendrai pas sur l’historique de la 900, Paul s’en est déjà chargé (lire aussi : Saab 900 Classic). Cette série limitée, anglaise donc, n’a, pour commencer, aucun rapport avec le préparateur allemand (lire aussi : Citroën C5 I Carlsson et Citroën C5 II Carlsson). Elle fait référence à Erik Carlsson qui a notamment gagné deux fois le Monte Carlo au volant d’une Saab 96. Et quoi de mieux pour commémorer les performances d’un pilote que de fournir une voiture qu’on croirait tout juste sortie d’une spéciale ?

La base sera donc la 900 3 portes, équipée du 2.0 Turbo « boitier rouge » (ça y est vous avez compris?) avec ses 185 ch. Mais elle se voit équipée d’un kit carrosserie plus agressif que celui de la GT Aero. Il comprend des boucliers plus enveloppants, un becquet plus marqué ainsi qu’un liséré courant le long de la carrosserie (signé Carlsson sur le montant de custode). Le tout est complété par une double sortie d’échappement en inox et des jantes à trois branches de 16 pouces.

Disponible en noir, blanc ou rouge, les 900 voitures se sont écoulées comme des petits pains. Toutefois, elles ont pratiquement disparu aujourd’hui, il n’en resterait que 7 en Angleterre, et, même si quelques unes ont été exportées ça et là, impossible de retrouver leur trace avec certitude. Si cependant, vous vous sentez l’envie de vous défausser de 10000 livres, il y en a une, rouge, actuellement en vente (à voir: 900 Carlsson à vendre).

Texte: Pierre Sumy

Articles associés

9 commentaires

Germain

Le 05/03/2017 à 05:04

Plus boitier rouge que ça tu meurs, Paul à du kiffer

Eddy123

Le 05/03/2017 à 08:59

Elle fait quant même « tunning  » …..

Pierre

Le 05/03/2017 à 12:26

Je n’irai pas jusqu’à pousser jusqu’à tuning, on est dans les clous de tous les kits carrosserie de la fin des années 80/début des années 90. Pas vraiment gracieux mais ca fait sport !

gregocox

Le 05/03/2017 à 20:12

c’est marrant comment un fer à repasser avec un becquet et des jantes fait sport.
Mais non Paul je déconne……enfin….

Pierre

Le 06/03/2017 à 07:49

Centrale vapeur, c’est trop encombrant pour un simple fer à repasser 😉

Eddy123

Le 06/03/2017 à 09:13

J’ai jamais pu me faire au feux des versions hayon. ….

joe

Le 06/03/2017 à 16:58

Houlà… attention aux détails: le kit Carlsson était également disponible chez nous, en option, sous le terme airflow. Elle était vendue avec des jantes 3 branches 15 pouces, quasiment tout le temps changées pour les 16 pouces optionnelles.
Le volant spécifique et les échappements  » trompette » font partie de la livrée, avec les affreux autocollants.
C’est valable pour les millésimes 1990,1991,1992 contrairement à la GT aero: 1993

Cette finition a également existé en hollande sous le nom « red arrow » en T8 bicolore… encore plus BR que la carlsson!!!

Pierre

Le 08/03/2017 à 20:24

Mea culpa, j’ai oublié de mettre les dates de production, effectivement. Oui le kit airflow était dispo en option en France, mais il est ici monté de série. Merci pour le détail au sujet des jantes, j’avoue que je n’avais pas l’information !

Hugo

Le 16/05/2017 à 18:34

Marrant, gamin je rêvais de cette auto. Une question idiote: Est-ce que même neuves, les Saab avaient ces feus AR légèrement pas alignés?

Laisser un commentaire