Saab 900 Convertible « Lynx » : l’autre 900 cabriolet

Publié le jeudi 25 décembre 2014.
Mis à jour le samedi 15 décembre 2018.
Retour

Vous connaissez mon petit penchant pour les suédoises en général et les Saab en particulier. Aussi lorsque je trouve un modèle spécifique et rare, fut-il moins beau qu’un modèle plus courant, je m’imagine assez facilement à son volant, et si mes finances avaient été en meilleur état, je serai bien offert cette rarissime Saab 900 Convertible réalisée par Lynx Engineering.

La Saab 900, sortie en 1979, se propose en coupé 2 portes ou 3 portes, et berline 4 portes ou 5 portes, mais ne dispose pas (à l’origine) de cabriolet dans sa gamme. Les anglais de Lynx Engineering y voit alors une bonne opportunité de convertir une clientèle anglaise saabophile aux joies de la conduite cheveux au vent ! Malgré la présentation d’un prototype Saab en 1983 (lire aussi : Saab 900 Cabriolet « Classic »), on se dit chez Lynx qu’une version découvrable de la Saab 900 pourrait trouver une certaine clientèle en Angleterre.

Les plus férus d’automobiles (ou les lecteurs assidus de Boîtier Rouge) connaissent Lynx. Son œuvre majeure (et sublime) restera l’Eventer, une version break de chasse de la Jaguar XJ-S (lire aussi : Lynx Eventer). Les carrossiers comme Lynx font, à l’époque, feu de tout bois, et dès qu’une opportunité se dessine, n’hésitent pas à sortir un modèle dérivé. En 1984 donc, Lynx présente sa vision d’une Saab 900 Cabriolet. Contrairement à « l’officiel », la 900 Convertible de chez Lynx n’est pas un pur cabriolet. Il se rapproche de ce que Baur faisait pour BMW à l’époque  (lire aussi : Carrosserie Baur): un mélange entre targa et cabrio, avec une capote manuelle fort peu pratique au demeurant.

D’ailleurs, lorsque Lynx comprend que Saab produira en série son cabriolet à capote électrique au mécanisme américain (ASC, le spécialiste de la capote électrique), il se résout à laisser tomber l’affaire, ce qui fait de la Saab 900 Convertible « Lynx » une rareté : seuls deux exemplaires, un bleu clair et un rouge, seront réellement transformés.

Les deux exemplaires existent encore aujourd’hui, même si le bleu commence à sentir le poids des ans. Le rouge en revanche est dans un était excellent, et semble encore en vente en Grande Bretagne, pour la modique somme de 11 700 euros (environs). Bien sûr, cet exemplaire sera toujours moins pratique qu’une 900 Cab’, mais vous donnera l’occasion de rouler « différent », et de briller en société.

Articles associés

3 commentaires

L'Ornithorynque

Le 25/12/2014 à 21:36

Les suédoises, ça décoiffe, c’est bien connu 🙂

Quand aux anglais, ça leur permet de montrer leurs jolies casquettes locales et moustaches – y sont indécrotables, et tant mieux!

Question, auriez-vous une info liée indirectement à Saab – j’ai cherché je n’ai rien trouvé, mais ça a existé : suis à la recherche d’infos, docus, … qui concernent les Skoda 105/120/130 etc (Type 742), vendues en Finlande avec des intérieurs Saab (transformation de l’importateur)?

Paul

Le 25/12/2014 à 21:37

Pour être franc je ne sais pas, mais ton histoire m’intrigue… je vais donc me renseigner avec un plaisir non dissimulé 🙂 Merci pour ton soutien actif depuis quelques jours… Bonnes fêtes. Paul

L'Ornithorynque

Le 25/12/2014 à 21:40

Merci, joyeuses fêtes à vous aussi !!

Je cherche régulièrement et ça reste … un mystère – et je suis inconditionnel des anciennes Skõda (surtout 742).

Laisser un commentaire