Saab 900 GT Aero : doublement Boîtier Rouge !

Publié le mardi 21 juillet 2015.
Mis à jour le vendredi 5 juillet 2019.
Retour

Vous finissez par savoir tous que j’ai un petit penchant pour les Saab (il faudrait être aveugle pour ne pas s’en apercevoir). Si je roule en 9-5 (lire aussi : La Saab 9-5 de Boîtier Rouge), c’est bien entendu la 900 qui représente pour moi LA Saab par excellence, celle qui mérite son surnom de « Supérieure Aux Autres Bagnoles » (lire aussi : Saab 900); et les meilleures des 900 dites « classiques » (par opposition aux Saab 900 NG, lire aussi : Saab 9-3 Viggen), ce sont celles qui disposent du 2 litres Turbo B202 à 16 soupapes ; et les meilleures des Saab 900 Classiques dotée du B202 16S, ce sont celles qui offrent le turbo haute pression ; et les meilleures des Saab 900 Classiques Turbo Haute pression, ce sont celles dotées du « Boîtier Rouge » (tout à coup, beaucoup de choses s’éclaircissent hein?). Et la plus rare des Turbo 16s Boîtier Rouge, c’est assurément la GT Aero.

Image: Saabsunited.com
Image: Saabsunited.com

Vous êtes perdu ? Normal. Fabriquée entre 1978 et 1993, la Saab 900 connût un nombre important de séries spéciales, de modèles spécifiques et sportifs, avec un relifting seulement (apportant alors une distinction d’importance : l’angle de la calandre. Les modèles d’avant 1987 sont appelés « flat nose »). Autre époque, où un modèle pouvait continuer à se vendre malgré ses 15 ans d’âge (voire plus si l’on considère que la 900 est un dérivé de la 99 apparue pour la première fois en 1968). Aujourd’hui encore, son look « spécial » lui permet de rester dans le coup. Sans compter ses performances, sa fiabilité et son côté décalé.

Renaud Roubaudi (voir l’excellent : http://petites-observations-automobile.com/), dans son interview d’un propriétaire d’une Saab 900 GT Aero (voir en fin d’article) soulève que les propriétaires de Saab ont fait des études supérieures. En fait, rouler en Saab à l’époque (et encore plus maintenant) c’était afficher sa différence. Aux Etats-Unis, où elle rencontra un certain succès, c’était la voiture des médecins, des architectes ou des intellectuels de la Côte Est ! Elle sera souvent utilisé dans des films (ainsi, dans « As good as it gets », Jack Nicholson, écrivain, roule en Saab ; de même, dans « Love Actually », Colin Firth, lui aussi écrivain, roule – évidemment – en Saab).

Image: Saabsuntide.com
Image: Saabsunited.com

Mais revenons à nos moutons. Il existe (pour un saabiste français) une 900 Classique B202 16S Turbo Haute Pression à Boîtier Rouge encore plus désirable : la GT Aero justement. Lorsqu’en 1992 est présentée la « nouvelle Saab 900 » (que l’on appelera NG par la suite officieusement), les jours de la 900 « classique » sont comptés. Saab, comme tous les constructeurs, en profitera pour proposer des séries spéciales. Aux USA, marché on l’a vu important pour le constructeur scandinave, il y eut une série spéciale « Commemorative Edition Turbo » (connue par les amateurs sous le nom de CET), vendue à 325 exemplaires en coupé, et 500 exemplaires en cabriolet (aux States, on aime les cab’). En Allemagne, il y eut la « Last Edition » (nombre d’exemplaires inconnu), en Suède la « Special Edition » (50 exemplaires), calquée sur la « Ruby Edition » anglaise (nombre d’exemplaires inconnu).

Une plaque qui fait toute la différence (Image: espacecollection.org)
Une plaque qui fait toute la différence (Image: espacecollection.org)

Outre ces « exotiques » 900 à Boîtier Rouge, il y eut une 900 « spéciale » bien française donc : la GT Aero. La dynamique filiale française offrit à ses fidèles (oui on est saabiste comme on rentre en religion) une dernière salve, numérotée à 70 exemplaires. Contrairement aux autres pays, Saab France ne mettait pas en avant le côté « fin de règne » du modèle, mais sa sportivité. La GT Aero, comme la CET et ces modèles « spécifiques » de fin de carrière, dispose donc du B202 porté à 185 chevaux. Elle dispose aussi du kit carrosserie de l’Aero qui rend (par le jeu de simples appendices) très moderne la ligne de ce coupé 3 portes aux origines anciennes.

un boîtier rouge à droite du moteur vous montrera que vous êtes dans le vrai ! (image: Saabsunited.com)
un boîtier rouge à droite du moteur vous montrera que vous êtes dans le vrai ! (image: Saabsunited.com)

A l’intérieur, elle offre tout ce qu’une Saab de l’époque pouvait offrir, mais se distinguait par sa plaque numérotée (qui lui donne toute sa valeur) et sa sellerie spécifique, mi-cuir, mi laine de chez Ermenegildo Zegna ! Avouons-le, elle ne diffère pas vraiment d’un S-Line « normale », mais ces petits détails la rendent vraiment désirable. Vous l’aurez compris, c’est pour moi le Graal du Graal du Graal : une voiture doublement Boîtier Rouge donc !

PS: 10 exemplaires sur les 70 seront vendus en Belgique !

Découvrir la Saab 900 GT Aero en vrai:

 

Articles associés

9 commentaires

Medved

Le 21/07/2015 à 11:57

J’ai toujours eu un élan de sympathie et de respect pour toutes les Saab rencontrées sur la route.
Un regard bienveillant et intéressé pour celles garées sur le trottoir, de même que j’ai toujours pris le temps de lire les articles les concernant.
Je ne doute pas une seule seconde qu’elles soient des machines désirables pour leurs performances et leur esthétique si originale.
Ce qui m’a toujours empêché de passer le pas (c’est sans doute un tort), c’est qu’aucune 900 ne soit sortie en transmission intégrale permanente, car elle avait tout pour çà, à commencer par une disposition mécanique dans le bon sens (longitudinale).
C’est pourquoi j’ai continué de rouler en 200 quattro: moins de charme, moins d’exclusivité, mais une certitude d’efficacité pour le quotidien, et des performances équivalentes.
Je me suis souvent surpris à rêver d’une super 900 à quatre roues motrices avec un soupçon de puissance supplémentaire pour compenser le surcroît de poids que lui aurait coûté l’adaptation d’un pont arrière 🙂

Paul

Le 21/07/2015 à 12:01

Je te rejoins sur ce point: le moteur supportait des puissances bien plus grandes (Maptune ou Hirsch proposaient ce genre d’upgrade), mais pas le train avant… La transmission intégrale aurait étée super, mais je pense que les budgets de Saab à cette époque correspondaient plus à des bouts de chandelles… Quand à GM, ils n’ont pas su « gérer » l’héritage (tâche compliquée je l’admets !).

Arul

Le 22/07/2015 à 21:58

THUMBS UP!

EricG

Le 21/11/2015 à 20:02

Hello,
Tu écris : « Fabriquée entre 1978 et 1993 »
juste histoire de chipoter la construction s’est poursuivi jusqu’en 1994 pour la version cabriolet.
Sinon il y a eu aussi un certain nombre de 900 identique mais sans plaque produite en 1993. Comme pour les GT Aéro leur num de série contient AD35T.
Un petit recensement de celles connues du SSC ici : http://forum.saabsportclub.com/saab/900jusqua19931994pourlesCab/recensement-saab-aero-sujet_7201_1.htm

Bravo pour ton bon gout, maintenant il n’y a plus que les saabistes qui sauront pourquoi ton blog s’appelle ainsi ;o)

Paul

Le 21/11/2015 à 20:04

Merci pour ces précisions… Enfin rassure toi, vu le nombre de personnes qui me demandent pourquoi « Boîtier Rouge », ça va finir par devenir un secret éventé ahahah… Merci pour tes commentaires en tout cas ! Saabement ! Paul

guillaume

Le 06/06/2016 à 19:33

quelle voiture ! je possede une 900 s basse pression, surement moins sportive que la boitier rouge, mais un regal a conduire, en enroulant tranquillement sur une route de campagne 🙂

Tasiaux

Le 06/06/2016 à 19:34

« SAABiste » ? Pourquoi pas SAABoteur ?

maddoc

Le 07/02/2017 à 16:56

haa elle est superbe ! , saabiste aussi 🙂 en 9000i classic de 1988 une merveille a conduire malgrer ses 130ch seulement ! je reve d’une 900 gt aero depuis un moment 🙂 , ceux qui n’aime pas les saab c’est qu’il n’ont jamais pu en conduire une ! , avant je regardais les saab d’un oeil sachant que les moteur etait des vraie bete de course et roulais en jap , et j’ai finalement passer le pas sans aucun regret !!

JAS

Le 05/03/2017 à 21:47

Je profite de l’article sur la Saab 900 Carlsson (que je trouve moins chic que la 900 GT Aero) pour poser la question qui tue : est-ce que pour un inconditionnel de la bouatoto comme moi (30 ans propriétaire d’américaines oblige) la 900 GT Aero a été produire avec un levier PRN321 ? :))))

Laisser un commentaire