Saab / NEVS : des nouvelles pas très rassurantes !

Publié le vendredi 23 mai 2014.
Mis à jour le mercredi 20 février 2019.
Retour

Parfois, quand tout se passe trop bien, c’est qu’il y a un loup. C’est sans doute ce qu’il se passe avec NEVS et Saab actuellement. Jusqu’à présent tout roulait plutôt. La production avait repris à Trölhattan (lire aussi : Saab n’est pas mort), et Saab réfléchissait à élargir sa gamme en relançant notamment la 9-3 cabriolet (lire aussi: Saab veut relancer la 9-3 Cabriolet).

Depuis deux ans, NEVS avait repris les choses en main, y allant pas à pas, sans effets de manche ni promesses démesurées. Mais cela n’aura pas suffit. Mardi, on apprenait par un communiqué de presse que la production de Saab était à nouveau stoppée, par manque de trésorerie.

Le communiqué se veut rassurant : il ne s’agirait officiellement que d’un décalage de trésorerie (quand je dis cela à ma banque, elle rigole hein!). National Modern Energy Holding, actionnaire principal de NEVS, avait promis des fonds pour permettre le redéploiement de Saab, mais serait dans l’incapacité temporaire d’honorer ses engagements (tout en précisant avoir déjà investi 280 millions d’euros dans NEVS, qui promet s’atteler plus que jamais au développement de véhicules sur la base de la plate-forme Phoenix).

Saabiste convaincu, je souhaite que cela ne soit effectivement qu’un moment dur à passer, et que l’actionnaire pourra rapidement accorder le financement dont NEVS a besoin. Mais je ne sais pas pourquoi, j’ai comme un doute. Affaire à suivre donc.

Pour en savoir plus et lire le communiqué de presse de NEVS : nevs-stoppe-la-production-mis.html

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire