Seat Ibiza SXI : bomba latina… olé

Mercredi 16 avril 2014
Retour

Vous désirez une Golf sans que cela se remarque, une Porsche sans en avoir les moyens, une petite voiture « à part », et vous kiffez les tapas ? Sautez sur la Seat Ibiza première génération, qui se négocie à des tarifs vraiment tout doux, y compris dans sa version la plus punchy, la SXI.

Si vous craquez pour la petite ibérique, sachez que vous roulerez dans ce qui aurait dû être la Golf de 2ème génération. Giugiaro avait proposé ce dessin à Volkswagen pour renouveler le best-seller des 70’s. Refusé par VAG, c’est Seat, alors encore indépendant, qui saisira l’occasion de proposer une petite citadine au look moderne (produite de 1984 à 1992), rompant avec ses origines Fiat et ses dérivés de la 127 qui fleuraient bon le sérieux de la dictature franquiste. Mais sous le capot, on reste fidèle aux italiens, avec des moteurs communs à la Fiat Tipo : 1,2 litres et 1,5 litres, et même un 900 cm3 à partir de 1985.

Mais c’est surtout la version sportive SXI qui marqué les esprits, avec son 1,5 litres à injection développé par… Porsche. Avec 100 ch, l’espagnole se la joue sportive sans pour autant aller chercher les 205 ou Golf Gti de trop près. Mais à 71 950 F en 1988, contre 85600 F pour une Peugeot 205 Gti 1,6, c’est une affaire. Si l’Ibiza marque la renaissance de Seat, la prise de participation majoritaire de VW en 1986 change encore plus la donne. Avec un peu de caillasse en poche, on peut songer à un avenir plus serein, et la SXI en est la preuve.

La Seat Ibiza SXI ira même titiller les autres GTI à l’export, comme en Grande Bretagne ou en Allemagne

La SXI révolutionne les habitudes de Seat et s’avoue véritablement sportive grâce à une décoration voyante (tendance Gti de l’époque), des élargisseurs d’ailes et un spoiler pour compenser un CX de buffet normand. Surtout, elle préfigure la nouvelle ère Volkswagen.

Encore maintenant, la petite Seat a ses afficionados. Le tampon Porsche sur le moteur y est pour beaucoup, mais cela reste une sportive très attachante, très bon marché, et méconnue.

Articles associés

5 commentaires

Séb

Le 08/11/2014 à 23:49

Les moteur ne sont pas commun a la tipo, ce sont les moteurs tiré de la seat ronda, qui on été réviser.
sait le chassis qui est tiré de la tipo.

Schiacciaghiacio

Le 25/11/2018 à 17:28

Le châssis est en fait celui de la Ritmo.

JP

Le 06/11/2015 à 22:23

la fiat tipo est sortie en 88 et l’ibiza en 84, c’est pas une De Lorean, elle n’est pas partie dans le futur chercher un chassis de tipo.
Les premiers moteurs de la ronda sont ceux de la ritmo. Porsche a conçu un nouveau moteur quand l’ibiza est sortie et ils ont mis ce moteur dans la ronda et la malaga à ce moment là. seul la 900cc ibiza avait encore un moteur fiat. Les renseignements sont pourtant simples a trouver…..

narmer01

Le 06/04/2018 à 12:45

Je me rappelle, jeune permis, un vendeur de voiture d’occase à voulu me refourguer son Ibiza.
J’ignorais le vendeur qui parlait à mon père (le payeur !).
Elle plaisait à mon père mais j’ai su dissuader mon père avec cette phrase :
« l’ibiza dérive de la ritmo et particulièrement sont train arrière dépassé. C’est la dernière voiture qui fini sur le toit au lieu d’être prévue pour déraper ».
Mon père qui a eu une R8 comme première voiture à tout de suite compris qu’elle ne serait pas pour moi !

Namadub

Le 20/05/2018 à 01:02

Bonjour !
Voilà c’est mon premier commentaire sur ce magnifique site rempli de récits automobiles aussi intéressants les uns que les autres !

Pour revenir sur la Seat Ibiza MK1, une version pick-up aurait existé, nommée Emelba, mais restée à l’état de prototype.
https://www.qwant.com/?q=seat%20ibiza%20pick%20up&t=images&o=0:8754bacd0b0d56266d33fd14e4dfd02a

Le site lautomobileancienne.com en a fait un court article il y a quelques années.
http://lautomobileancienne.com/seat-ibiza-pick-up-emelba-1986/

Laisser un commentaire