Shelby GLH-S : une Talbot-Simca Horizon à la sauce texane !

Publié le mercredi 31 décembre 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

En 1986 en France, la production de la Talbot Horizon, née Simca Chrysler en 1977, a déjà cessé depuis un an, et ce sont les 205 GTI (rejointes en 1987 par la 309 GTI) qui mènent la danse des petites sportives. L’Horizon aura mené une carrière honnête mais discrète, enfant sacrifiée du mariage entre Simca et PSA.

glhs 03

Si la production de l’Horizon s’arrêta en 85 à Poissy, elle continua d’être produite en Espagne jusqu’en 1987, et aux Etats-Unis jusqu’en 1990. Et oui, même si nous avons tendance à considérer l’Horizon comme une voiture française, il s’agissait en réalité d’une voiture « mondiale », destinée à tous les marchés du groupe Chrysler, et particulièrement aux Etats-Unis, où les crises pétrolières ont rendus indispensable un modèle compact au sein des gammes des constructeurs.

GLHS 02

Conçue à Poissy, l’Horizon entama donc une carrière américaine sous les blasons Plymouth Horizon et surtout Dodge Omni. Jusque là me direz-vous, rien d’extraordinaire. Oui, mais en 1986, une fée pas ordinaire se pencha sur l’Horizo/Omni, avec l’accord de Chrysler : un certain Carroll Shelby. Allez savoir ce qui passa par la tête du texan pour s’attaquer à un modèle typiquement européen dans sa conception (compacte à traction avant), et en fin de vie commerciale ? Peu importe, ne boudons pas notre plaisir, car en 1986, alors que l’Horizon s’éteignait en France, la Shelby GLH-S s’offrait au marché américain !

GLHS 05

Alors que la 309 GTI de 130 ch n’avait pas encore pointé le bout de son nez en France (et encore moins la GTI-16 de 160 ch, lire aussi : Peugeot 309 GTI 16), Dodge proposait donc, par l’intermédiaire de Shelby Inc, une version ultra sportive de son Omni. Jugez plutôt : son 4 cylindres 2,2 litres que nous connaissons bien en France (il équipa notamment les Peugeot 505 elles aussi en version turbo, lire aussi : Peugeot 505 Turbo Injection) développait, une fois passé dans les ateliers de Shelby, la bagatelle de 175 chevaux. De quoi transformer la petite Omni en monstre performant et coupleux.

glhs 04

Mine de rien, la Shelby GLH-S tapait les 209 km/h, et passait de 0 à 100 en 6,5 secondes. Seuls 500 chanceux prirent possession de leur GLH-S, destinée à rester une série limitée. A voir les innombrables photos disponibles sur Google Image, il en reste de nombreux exemplaires bichonnés par leurs propriétaire. Libre à vous de tenter l’importation de l’un d’entre eux, même si l’homologation pourrait être compliquée, histoire d’impressionner un gamin qui vous toisera au feu rouge avant de rendre les armes.

glhs 01

A la vue des cette Shelby GLH-S, on se prend à regretter qu’un tel modèle n’ai pas vu le jour en France. Imaginez une Talbot Horizon Shelby vendue en France ? Ca aurait eu de la gueule dans les concessions Peugeot Talbot ! Cela dit, Peugeot nous aura tout de même gratifier des 205 et 309 GTI, ce qui n’est pas si mal !

Plus d’infos encore chez mes amis de News d’Anciennes: shelby-omni

Articles associés

13 commentaires

benjouy

Le 31/12/2014 à 16:45

Je t’avoue que j’avais halluciné quand j’avais découvert ça. Un mec avait mis un commentaire sur mon article en disant qu’il y en aurait eu une en france !

Paul

Le 31/12/2014 à 16:58

Tu en avais fait un article ? Mets le lien en commentaire 😉 (les grands esprits se rencontrent 😉 )

L'Ornithorynque

Le 01/01/2015 à 20:39

Bien bel objet (jouet?).
L’horizon je la trouvais sympa, dur de venir remplacer la « 1100 » …

Meilleurs voeux pour cette année 2015. Content d’avoir découvert ce blog 🙂

mad

Le 02/06/2015 à 14:54

Incroyable carrière que celle de cette horizon qui fut également équipée outre-atlantique d’un moteur… volkswagen !

mad

Le 02/06/2015 à 16:16

N’oublions pas non plus les proto Lotus à moteur central !

Kévin GOUDIN

Le 20/06/2015 à 14:43

« histoire d’impressionner un gamin qui vous toisera au feu rouge avant de rendre les armes »

J’aime beaucoup ce passage !

Et dire que gamin j’en voyais beaucoup à Poissy et maintenant je ne vois que les version Lotus (vrai ou pas, je ne sais pas).

Je me régale une fois de plus à lire un article sur une de ces raretés oublié/méconnue ! 🙂

eddy123

Le 03/08/2015 à 07:22

Bonjour

Je ne crois pas que se sois le même moteur que sur la 505…
le moteur 2.5l dérivé en 2.2l est sortie pour la série K cars (plat forme mise au point par SIMCA), pour remplacer le Mitsubishi, et la série des K cars sont sortie en 1984 si je ne me trompe pas!!!
C’est plutôt le moteur de la SIMCA Chrysler180, non?

eddy123

Le 03/08/2015 à 07:28

Ha!! autre chose, les Omni et horizon avaient des moteur Vw 1.7l à leurs début, remplacé par le 2.2l en haut de gamme et je vous le donne en mille!! Le 1.6l xu Peugeot pour le bas de gamme sans clim!!! cocorico!! Je crois qu’il n’a jamais était monté sur la version Europe!!!

Olgolf

Le 14/06/2016 à 18:20

Faut pas faire peur aux amateurs, Paul! Pas besoin d’homologation à titre isolé si elle a 30 ans: immatriculation collection, et le tour est joué! Bon faudra envoyer ton article à la FFVE pour qu’elle ait des infos :-)) et qu’elle délivre une attestation..

JC

Le 14/06/2016 à 22:11

J’ai lu quelque part : GLH = GO LIKE HELL

Frédéric

Le 30/12/2017 à 21:42

Effectivement, c’était le nom donné à la Dodge Omni Turbo, c’était le choix de Shelby lui-même (ils voulaient l’appeler Coyote à la base).

bertrand

Le 02/01/2017 à 21:28

Voiture géniale mais de fausses informations; en fait le moteur de la Shelby est un 2.2 turbo Chrysler (en fait Mitsubishi) des Le Baron Coupé et cabriolet. De plus comme dit plus haut, les moteurs des Plymouth Horizon et Dodge Omni sont des 1.7 VW et non des moteurs français. Et si vous voulez en voir en vrai, j’en connais deux chez un collectionneur.

Olgolf

Le 02/01/2017 à 22:30

Exact, d’ailleurs le bloc de ce 1700 VW , le bloc H, a servi de base au fameux 1600 16S Oettinger.

Laisser un commentaire