Skoda Favorit Sedan : tchèque en blanc !

Mercredi 16 mars 2016
Retour

Aujourd’hui est un jour particulier : j’ai plein de choses à faire indépendamment de Boîtier Rouge, et j’ai un peu la flemme… Ca m’arrive parfois. Pourtant, j’avais envie de vous gratifier d’une voiture peu connue (voire inconnue) car jamais sortie. De quoi faire un petit article léger et court, histoire de vous faire patienter avant le « gros article » suivant ! Voici donc la Skoda Favorit Sedan, qui n’eut pas la chance de connaître les joies de l’économie de marché !

Sedan 02

Avec le programme typ 781, Skoda amorçait sa révolution (lire aussi : Skoda Favorit). La future Favorit délaissait les moteurs à l’arrière et la propulsion pour le tout à l’avant ! Pire, dès le premier prototype, la marque tchèque s’orientait très clairement vers une carrosserie 5 portes, ce qui n’avait jamais été fait à Mlada Boleslav !

Sedan 08

Pourtant, à ces époques où les constructeurs proposaient une gamme moins large qu’aujourd’hui (et particulièrement chez Skoda), il fallait que chaque modèle puisse répondre à la plus large clientèle possible. La Renault 19, par exemple, sortira en version 3 portes, 5 portes, Chamade (4 portes « sedan »), et cabriolet (et curieusement pas en break, la Renault 21 Nevada s’occupant du créneau). Chez Skoda, on se pose d’autant plus la question d’une multitude de carrosserie que la Favorit représentera l’unique modèle de la marque après la disparition de la typ 742 (disponible en berline 3 volume, elle, ainsi qu’en coupé).

Sedan 01

Avec la typ 781, Skoda veut proposer le plus large choix possible, avec dans les cartons des projets de berline 5 portes, d’un « coupé » 3 porte, d’un break, d’un pick up et … d’une berline 4 portes Sedan. Malheureusement, à cette époque en Tchécoslovaquie, ce n’était pas forcément la direction de l’entreprise qui faisait les choix stratégiques, mais l’Etat socialiste, qui en outre attribuait les budgets de recherche, développement et d’industrialisation.

Sedan 05

Or l’Etat, justement à court d’argent (la chute du mur était proche) refusa pour des raisons budgétaires les projets de coupé et de berline 4 portes. Le projet du break ne fut sauvegardé in extremis grâce à une astuce : persuader l’Etat de l’importance d’un tel véhicule, capable d’emporter à l’arrière une lourde radio, pour sa police, et particulièrement sa police politique ! Argument massue qui permit au break Forman de finalement voir le jour en 1990.

Sedan 05

Mais pour la berline, dont 2 prototypes furent construits en 1986 (3 exemplaires étaient prévus à l’origine), la direction ne trouva pas d’arguments convaincants. Le projet sera donc remisé, avec le secret espoir de le ressortir, peut-être, plus tard, à un moment plus favorable. Les deux protos furent eux aussi remisés… Le premier semble avoir disparu dans la nature, tandis que le second a pu être conservé par la marque qui l’expose aujourd’hui dans son musée.

Sedan 07

La gamme Favorit ne sera donc pas aussi large que prévue, sortant en 5 portes en 1988, break Forman en 1990 et Pick up en 1991 ! Il faudra attendre la sortie de l’Octavia, sous l’ère Volkswagen, pour voire réapparaître une berline tri-corps dans la gamme du constructeur tchèque ! Et si vous voulez vraiment rouler dans une berline tchèque de cette époque, grande et « fortement motorisée », vous pouvez toujours vous rabattre sur la Tatra 613 (lire aussi : Tatra T613).

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Articles associés

3 commentaires

Alain

Le 16/03/2016 à 15:19

Skoda arrivera à sortir une 4 portes « compacte » quelques années plus tard, sur base de Fabia 1.

Paul

Le 16/03/2016 à 15:25

Exact, mais dans les années 2000 😉

Laisser un commentaire