Smarlinette : interview de son créateur, Philippe Chalot

Vendredi 6 juillet 2018
Retour

Devant le succès de la présentation de la Smarlinette, il nous semblait intéressant de poser quelques questions à Philippe Chalot, à l’origine du projet avec sa société Quelet Composites & Solutions. Malgré un emploi du temps serré et le départ de la Smarlinette pour Le Mans Classic (n’hésitez pas à aller admirer la belle), Philippe a bien voulu répondre à quelques questions. 

Comment vous est venue l’idée de travailler sur une « réplique » d’Alpine A110 ?

Je possède un speedster 356 en fibre de verre, voiture qui me passionne aussi mais hors budget en tôle pour moi… une berlinette comme une 356 sont pour beaucoup inaccessibles. Or, les Composites étant mon savoir-faire, j’ai voulu réaliser un deuxième rêve accessible au plus grand nombre tout en respectant une certaine philosophie « Alpine »

Pourquoi avoir choisi la Smart Roadster comme base de travail ?

Pour son côté « français » bien sûr bien sûr (ndlr : la Smart Roadster était fabriquée en France, en Moselle) et ses dimensions, son architecture (moteur central arrière), sa légèreté et sa conception bien pensée : l’esprit petit gabarit en propulsion est là. En outre, la Smart Roadster est relativement accessible en occasion, et facile à entretenir en concession Smart.

Quelles sont vos ambitions et objectifs de ventes pour vos kits ?

J’imaginais 1 à 2 commande par mois mais après une grosse semaine de diffusion sur Facebook et deux jours après la mise en ligne du site internet, j’avais déjà reçu 5 commandes. Je vais donc devoir m’adapter pour répondre à la demande, notamment si l’on continue à parler du projet dans les médias.

Comme ce kit « Type H » dédié au Citroën Spacetourer, le kit Smarlinette n’altère pas la Smart : nul besoin d’homologation.

Comment s’obtient l’homologation pour un tel véhicule une fois modifié ?

Cela reste qu’une modification esthétique, un kit carrosserie en fibre de verre, un « tuning classique », aucun organe de sécurité ou mécanique n’étant modifiés, y compris les portes.

Avez-vous d’autres projets de ce type ?

Non, pas pour l’instant, celui-ci démarrant déjà très fort, plus fort que prévu. Cependant, j’ai toujours quelques idées en stock, on verra pour l’avenir. Ce qui est sûr, c’est qu’un projet de voiture complète, même sur une base existante, serait trop coûteux, voire impossible en France.

Est-ce juste une opération de communication pour promouvoir les activités de Quelet ou un nouvel axe de développement.

Il s’agit véritablement d’un nouvel axe de développement pour Quelet Solutions, même s’il est lié à un savoir-faire pour de grands constructeurs, savoir faire difficile à mettre en avant car lié à la confidentialité.

Avez-vous pris contact avec Alpine pour pouvoir vendre un tel kit ? N’y a-t-il pas dans le cas contraire risque de procès (notamment concernant le logo ?)

Oui j’ai échangé avec une personne de chez alpine avec de bons retour, comme cela ne fait que faire vivre plus encore un mythe. Il n’y a aucune concurrence ou copie/contrefaçon, et ce kit utilise de nombreux éléments de carrosserie (strictement conforme par contre) de Berlinette déjà distribués par des revendeurs.. Pour le Logo, beaucoup de monde me parle aussi d’Avengers, de Michel Vaillant ou de smart, l’imagination n’a pas de limites, l’histoire du logo est bien claire pour moi comme expliqué sur le site (ndlr : et notamment liée à des initiales, CA)

Quels sont les autres événements, mis à part le Mans Classique, auxquels Smarlinette participera ?

Je vais essayer de participer localement aussi bien à de petits rassemblements de passionnés sur les parkings qu’à des rallyes ou épreuves historiques.

 

En route pour Le Mans Classic

Parlez-nous un petit peu des autres métiers de Quelet, notamment pour le compte de constructeurs automobiles (si ce n’est pas trop confidentiel)

Quelet réalise toutes pièces composites pour de grands constructeurs, cela peut être juste un élément de carrosserie proto depuis un fichier 3D ou un bras de robot en fibre de carbone pour sa légèreté et sa résistance pour déplacer plus rapidement les pièces, gain de productivité.

 

Quel était votre rôle dans l’aventure Vaillante Grand Défi , une aventure qui fait encore rêver bien des lecteurs de Boîtier Rouge ?

J’ai été appelé par AC3 pour réaliser le prototype, j’ai découpé à la disqueuse une berlinette Hommell cette fois, sculpté le proto, puis les moules et la petite série en équipe. J’avais 25 ans et Je dormais au-dessus de l’atelier, je vivais déjà pleinement ma passion.

Quel est aujourd’hui le chiffre d’affaire et les effectifs de Quelet ?

En 4 ans depuis ma reprise le CA a triplé pour être aujourd’hui à 300k€, 2 personnes aujourd’hui mais peut-être bientôt plus avec la Smarlinette.

Merci à Philippe Chalot pour son temps précieux : le site de la Smarlinette

Crédit Photo : Quelet Composites et Solutions.

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

5 commentaires

philippe

Le 06/07/2018 à 16:16

La France a maintenant son Mitsuoka, l’idée n’est pas neuve et plutôt amusante.
On va tuer le sujet de l’homolo une fois pour toute voici la FAQ que chacun peut lire sur le site du ministère de la transition écolo qui inclut maintenant les transportshttps://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/homologation-des-vehicules :
Je suis un fan de tuning-auto. Puis-je rouler sans risque avec mon véhicule transformé ?
Tout dépend des transformations effectuées. La modification des performances du moteur ou de l’éclairage, le changement des suspensions (accompagné ou non d’un abaissement de la caisse) et l’augmentation des dimensions des pneumatiques et des jantes modifient souvent considérablement les performances et le comportement routier du véhicule. Par rapport au modèle initial, vendu neuf par le constructeur et testé au moment de la réception, il n’y a plus beaucoup de points communs et toute modification est fortement déconseillée notamment pour des problèmes de responsabilité par rapport à la conformité du véhicule d’origine.

Sinon, après modification, il s’agit alors d’un modèle particulier qui doit subir une réception à titre isolé à la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du Logement) la plus proche pour se voir éventuellement attribuer un nouveau certificat d’immatriculation si les modifications touchent les caractéristiques techniques inscrites sur celle-ci.

Si les transformations concernent les éléments de confort (revêtement de sièges, tapis de sol), il convient de vérifier au cas par cas si ces modifications ne mettent pas en cause la conformité et la sécurité des usagers de la route.

Il est toujours préférable d’effectuer ces transformations avec des équipements officiellement homologués par le constructeur du modèle et avec son accord.

Jérôme Bohame

Le 07/07/2018 à 23:26

Donc la Smartlinette devrait passer par une nouvelle réception pour pouvoir circuler… Donc Chalot raconte des âneries…

Olivier

Le 09/07/2018 à 11:38

Le kit Type H est sur un Jumper et pas sur un Spacetourer. ce dernier est le modèle en photo avec la remorque portant la Smatlinette

Norbert

Le 10/08/2018 à 16:53

Tout le monde sait la complexité à faire rouler légalement les kits cars et autres réplica. Chalot parle de son Speedster 356. La plupart ont une carte grise VW Coccinelle … et chaque fois qu’il y a un carton VW répond aux assureurs « veuillez prendre en considération que nous n’avons jamais produit ce véhicule ».

Ca vaut pour la majeure partie des répliques (Seven avec carton de Mondeo, etc …). Après, on sait tous que « en pratique » les 2/3 des kit cars roulent illégalement. Mais ils roulent …

Alors banco, achetez ce kit sur la bonne foi du monsieur « pas besoin d’homologation », assurez la voiture comme une Smart et surtout priez de ne jamais foutre en l’air un môme avec ….

Je suis étonné qu’il n’y pas sur ce point la moindre contradiction de la part du journaliste qui est quand même censé maîtriser un peu le sujet avant de « laisser croire » …

Jérôme Bohame

Le 10/08/2018 à 18:05

Parce que l’interview a sûrement été faite par mail. Difficile d’avoir une discussion dans ce cas…

Laisser un commentaire