Suzuki X90: le Crossover en négatif

Publié le lundi 14 novembre 2016.
Mis à jour le vendredi 5 avril 2019.
Retour

Il faut toujours se méfier des citations ou des proverbes. Quand un mec te dit « il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace », tu peux commencer à te méfier quand tu sais qu’il a fini décapité. Suzuki est tombé dans le piège de Danton, et en voulant appliquer ses principes, s’est pris le boomerang dans les dents en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Voici donc l’objet du délit : le Suzuki X90.

x90-03

Voilà presque un cas d’école. Vous savez combien je préfère un constructeur qui ose qu’un autre qui se la joue pépère, sur ses acquis. Mais là, Suzuki est allé franchement trop loin ! Prise de risque maximale, pour un résultat digne des meilleurs films catastrophes. L’histoire du X90 commence à la toute fin des années 80. A cette époque, les équipes de Suzuki voient les ventes du petit Samuraï se tasser, aux Etats-Unis notamment. Il est temps de remplacer le best-seller sur ce marché, en proposant à nouveau un véhicule compact, ludique, jeune, fun, tout en gardant des capacités de franchissement. L’idée de mêler un peu les genre surgit avec sans doute quelques années d’avance : si l’intuition était bonne, le résultat ne sera pas vraiment à la hauteur.

x90-04

Bah oui, le petit Samuraï était un petit 4×4 bien utile. Le X90, lui, navigue entre plusieurs eaux, au point de tanguer dangereusement. Présenté comme concept-car en 1993 au Tokyo Motor Show, il sera lancé à la fin de l’année 1995. Disponible en propulsion ou 4 roues motrices, avec un seul moteur (un 1.6 litres 16 soupapes de 95 ch), il n’offre que deux places, un système targa, et un drôle de style 3 volumes.

x90-13

Visant très clairement une cible jeune, branchée, et si possible californienne, Suzuki rate totalement sa cible. Pas vraiment cabriolet, pas vraiment 4×4, pas vraiment citadin, pas vraiment routier, pas vraiment pratique, et pas vraiment joli : le X90 réunit à peu près toutes les erreurs possibles dans l’industrie automobile et on peut dire que Suzuki a inventé le Crossover à l’envers en mélangeant tous les désavantages de plusieurs segments sur un seul modèle. Fallait le faire.

x90-05

x90-14

Comme il fallait s’y attendre, le X90 sera un échec total, et la production sera stoppée dès 1997 (Renault fera la même chose avec son plus réussi Avantime, lire aussi : Renault Avantime); les modèles seront eux vendus jusqu’en 1998 voire 1999 sur certains marché, le temps d’écouler les stocks. Pas vraiment destiné au Japon, le X90 s’y vendra à 1348 exemplaires. L’Australie, un peu plus dans la cible avec ses surfers, abosrbera 484 véhicules. Quelques exemplaires seront vendus au compte goutte en Europe, et aux Etats-Unis, sa cible principale, seuls 7205 X90 trouveront preneurs !

x90-06

Le Suzuki X90 est un cas d’école : vouloir révolutionner le marché, vouloir proposer « autre chose », une autre vision de l’automobile, c’est bien. Encore faut-il proposer un véhicule malgré tout adapté à sa cible. Heureusement, la plate-forme (celle du Vitara) était amortie, et l’accident industriel sera sans conséquence, mais subir un tel échec n’est jamais agréable. Encore moins les quolibets qui suivirent… et qui durent encore, Top Gear Magazine (UK) ayant sélectionné le X90 en octobre 2013 pour son classement des « 13 pires voitures des 20 dernières années ». Une sélection dont Suzuki se serait bien passé.

x90-10

C’est aujourd’hui que le X90 trouve toute sa saveur et son intérêt. Presque invendable en occasion (c’était déjà le cas en neuf), il se trouve à tout petit prix (surtout aux USA), et permet de s’offrir un collector rigolo et égoïste en affirmant sa différence, son originalité, son insensibilité aux critiques et aux moqueries, une sorte de pied de nez à « l’establishment » !

 

Articles associés

20 commentaires

Julien

Le 14/11/2016 à 11:12

Il s’en est vendu au moins 4 en France, ils sont sur le bon coin en ce moment 😀

Kev.b

Le 14/11/2016 à 11:33

Je le pensait pas si rare. J’en ai déjà vu plusieurs sur la côte d’azur et à Monaco.

Nabuchodonosor

Le 14/11/2016 à 14:07

Monaco ? Normal, ce sont les livreurs de sushis qui s’en servent le plus…
🙂

Jota

Le 14/11/2016 à 13:13

Il a échoué là ou le Rav 4 a reussi à mettre les formes un peu plus tard. Feux arrière empruntés à la Baleno il me semble.

rubinho

Le 14/11/2016 à 13:56

RAV4 et X90 ne sont pas vraiment sur la meme catégorie… il vaut mieux prendre le vitara pr l’opposer au RAV4, et là suzuki s’en sort plus qu’honorablement
Le tort du X90 est de vouloir tout faire ….mais en le faisant mal. Mais je pensais pas que ca avait été un tel four. Il me semble en avoir qd meme vu qqs uns à Paris à l’époque… mais il est vrai que le marché parisien n’est pas forcement le plus représentatif

Fred

Le 14/11/2016 à 13:31

il y en a quand même 6 à vendre sur le bon coin…
Euh, non, je suis pas intéressé… 🙂

Heathcliff

Le 14/11/2016 à 14:27

C’est vrai qu’on en voit encore quelques uns. J’en ai vu plusieurs en Nouvelle-Calédonie notamment. Je me souviens qu’à l’époque de sa sortie, comme j’étais petit, je pensais que c’était une Mazda MX-5 4×4.

Le Sdece

Le 14/11/2016 à 14:41

En fait c’est tout le contraire, les jeunes ont besoin de place pour transporter les skis, le surf, le kite que sais-je encore, et tous le barda qui va avec, et l’époque ou papa leur payait l’auto neuve est révolue depuis Hérode… Ce RAV4 pour 2 est le parfait complice des seniors qui ne se déplace plus guère qu’à la pharmacie du coin, voir même qui évitent d’avoir à se déplacer…
Bref, ils ont pas su le vendre ce double Sul(su)ky !

Signé Le Sdece.

J2M

Le 14/11/2016 à 16:06

Le plus curieux est que les jeunes sont très conservateurs. Ils sont attirés par des voitures simples ayant pour fonction de se déplacer à peu de frais.
Certains, parce que passionnés rêvent d’allemandes ou d’italiennes et parviennent parfois à leurs fin, avant de les mettre… sur le toit. Sinon, retour à la case départ et priorité au prix.
Deux populations opposées pour des raisons simples. Aucun jeune n’acceptait de payer plus cher une Twingo à la décoration de surcroît voyante, qu’une Super 5 qui assurait le même office.
Et c’est le troisième âge qui s’est rué dessus pour se remonter le moral !
Idem pour l’Aygo déguisée en manga.
Quant à la voiture ouvrante pour mettre les planches de surf ou les skis… Mais les marqueteurs ont-ils eu une jeunesse ?
On fait quoi des clés, des papiers et du téléphone quand on est dans l’eau, hein ?

Nabuchodonosor

Le 14/11/2016 à 16:22

Çà doit être pour ça qu’il l’ont faite en Targa, impossible de la mettre sur le toit…
🙂

Quentin

Le 14/11/2016 à 20:18

La Twingo est devenue la voiture des jeunes…15 ans après son lancement. Les raisons ? Fiabilité, volume, sécurité active correcte et surtout économie généralisée (achat/entretient/carburant(avec le D4F)) ! Les moins de 35 ans n’ont plus les moyens (voire l’envie, vu les radars et l’autophobie ambiante, l’occasion est très attractive, + de deux fois de VO que de VN vendus en France). Et ceux qui ont un bon emploi profitent souvent d’un véhicule de flotte, nouvelle stratégie des entreprises pour limiter les allocations carburant tout en fidélisant des collaborateurs. Lorsqu’on voit, dans toutes les pubs et les équipements les constructeurs cibler ouvertement les jeunes, alors que dans les faits les + 55 ans achètent plus de la moitié des voitures neuves, on se doute que c’est surtout pour s’offrir une image de marque globale positive (rien de pire que d’être estampillé « bagnole de vieux », Citroën en a souffert à une époque). Quant à la Suzuki, elle souffre paradoxalement d’être trop monovalente:
2 places, petit coffre, médiocre tenue de route. C’est ce qui explique l’échec (ou les difficultés permanentes) de voitures décalées rendant bien sur un salon ou seul le paraître compte mais condamnées dans la vie active par des tarifs au-dessus de voitures plus pratiques: Smart, 1007, Kangoo Be Bop, Wind, C3 Pluriel, A2, IQ… La Twingo est passée au travers des mailles de l’insuccès grâce à sa gamme réduite lui permettant d’être moins chère que la Clio.

Emmanuel

Le 15/11/2016 à 15:09

@ Quentin: Je pense que Citroen souffre encore de cette image « voiture de vieux » vu les efforts qu’ils déploient actuellement pour rendre leurs voitures « branchouilles » (cf nouvelle C3).

Nabuchodonosor

Le 14/11/2016 à 21:26

Les vieux achètent des voitures qui font jeunes dans la pub se rappelant qu’ils ont été jeunes avant d’être vieux et qu’il se seraient bien payé ces bagnoles s’ils en avaient eu les moyens lorsqu’ils étaient jeunes mais ne le peuvent que maintenant qu’ils sont vieux alors que les jeunes qui regardent les mêmes pubs mais n’ont jamais été vieux ne s’achètent que de vieilles voitures parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’en acheter des jeunes, c’est assez clair !
🙂

Paul

Le 14/11/2016 à 21:53

j’ai ri tout seul, et je valide 😉

Nabuchodonosor

Le 14/11/2016 à 22:52

L’équilibre des choses repose sur le fait d’être suffisamment vieux pour être donc suffisamment riche pour se payer la bagnole de ses rêves mais suffisamment jeune (de corps et d’esprit) pour avoir le temps d’en profiter…
C’est con la vie !
🙂

rod

Le 14/11/2016 à 23:34

j’ai pire que ça,par ici un athlète de la cervelle a fait élargir les ailes d’une immondice comme décrit plus haut,pour mettre des jantes extra,extra larges,ce qui fait que cette bouse est aussi large que longue,et,au delà du réel,il revient en hiver avec des jantes d’origine,mais pas les ailes,quand je le croise je vomis devant une telle horreur.

LeLillois

Le 18/11/2016 à 12:21

Mercredi j’en ai vu 2 différentes coup sur coup à Lille …

rusty03

Le 25/11/2016 à 19:18

Bon, visiblement, je suis l’un des seuls à trouver cette caisse sympa. 😀

Et je trouve que ça tient plutôt bien la cote.

Max

Le 24/12/2016 à 00:25

Non je l’aimais bien aussi, cette espèce de cappuccino 4×4
Pendant plusieurs années j’en ai vu une dans les Pyrénées. Il semble que la France n’est pas ete un si mauvais marche finalement, c’est bien rare qd il s’agit de curiosité

matt

Le 05/04/2017 à 03:41

Moi c’est que je recherche a la base comme beaucoup en vieillissant et avec mes problèmes de dos et un véhicule compact, un suv très compact 2 places uniquement pas lourd et performant(100 a 200 ch voir plus) a la fois autant en essence(pour certains) et motorisation turbo diesel performant a boite manuelle(que j’aurais pris), aujourd’hui il n’y a rien de proposé sur le marché auto. C’est triste alors qu’il y a un réel marché car beaucoup de gens sont souvent seul ou a 2 en voiture et n’ont pas besoin d’un grand coffre.
Surtout en vieillissant quand les enfants ne sont plus la, ce suv 2 places pourrait avoir un gros succès.
Il faut aussi qu’il soit confortable et insonorisé, il y a de plus en plus de dos d’âne en ville en plus, c’est un vrai martyre pour le dos et autres a force quand on a pas de confort dans sa voiture.
Les plus gros problème du X90 c’était qu’il est sorti trop tôt ou la marché n’était pas prêt a la base déjà pour les suv et encore moins en 2 places.
C’est aussi pour cela que le suv plait aussi car surélevé.
Donc si il sortait aujourd’hui en 2017 passé, avec un intérieur et tableau de bord d’aujourd’hui et un minimum d’équipement en plus qu’avant, il avait déjà en 98(abs direction assisté, vitre électrique, centralisé et clim en option,etc)pas trop d’inutile non plus pour le poids.
Il lui manquait surtout une gamme large des moteurs turbo essence et turbo diesel performant dépollué.
Il faut garder la possibilité d’avoir un 4 roues motrices permanente en option et des boites de vitesse manuelle même sur des moteurs performants et boite auto séquentielle légère sans convertisseur de couple.
Donc c’est franchement triste qu’il n’existe pas de véhicule répondant a ma demande et certainement beaucoup.
Quand on voit le succès de la sandero stepway et les personnes au volant souvent âgée, et qui se rapprochent de l’X90 mais en 5 places alors que la plupart du temps les gens dedans non pas besoin des 5 places a l’intérieur.
A oui si un constructeur sort un futur suv 2 places uniquement ce que j’espère absolument, il faut qu’il soit compact comme le X90 soit moins 4 mettre maximum mais pas trop petit quand même pour pouvoir y mettre des gros moteur essence et diesel voir électrique aussi, qu’il y est du choix.
Moi je me suis même renseigné pour savoir si je pouvais passer une mini cooper coupé sd en version suv mais
un kit complet 4 amortisseurs pneumatique réglable facilement pour le faire homologuer après, cela coute un bras soit presque 6000 euros sans la pose, donc trop cher, c’est pourquoi je ne vais pas l’acheter car la mini cooper sd et mini en général de cette époque est un vrai bout de bois d’origine en plus.
Les nouvelles mini sont trop grandes et lourdes(clubman 4.25 m environ et 1500 kg facilement oui on parle d’une mini,risible), donc totalement pas intéressantes, dommage pour les oubliés.
Donc j’espère que les constructeurs vont m’écouter enfin car il y a un marché.
Je précise que ce suv doit pouvoir faire de la route et de l’autoroute, ville dans un bon confort et insonorisé même si c’est un suv compact et léger, dans la grande majorité des cas, il ferait que de la route et autoroute et de la ville et pas de hors piste ou très rarement (pas de sorti de piste pour mon cas par exemple), donc mettez des boites de vitesses non castrés pour les routes, pas du tout terrain comme le fait dacia même ses modèles sur 2 roues motrices et certains autres constructeurs qui massacrent les performances malgré le fait qu’il soit léger, dommage encore.
Avis aux constructeurs merci de me lire, merci

Laisser un commentaire