Tatra T700 : la tentation du kitsh !

Jeudi 3 décembre 2015
Retour

Noël approche, et mes enfants ont déjà fait leur liste de cadeau de Noël… Moi je me tâte encore, mais en cherchant des infos par-ci par-là sur d’autres voitures, je suis retombé dans mes archives sur la fabuleuse Tatra T700, et je me suis dit qu’après tout, cela ferait un cadeau tout à fait approprié.

Le prototype T700 numéro 1, avant (en haut) et après re-peinture... notez l'immatriculation de cette voiture roulant désormais en Allemagne
Le prototype T700 numéro 1, avant (en haut) et après re-peinture (en bas)… notez l’immatriculation de cette voiture roulant désormais en Allemagne

T700 13 Prototype 01 nouvelle peinture

Je ne sais pas bien pourquoi je suis fan de cette voiture. Si on la regarde objectivement, il s’agit réellement d’un extra-terrestre automobile : ligne antédiluvienne (dessinée par Vignale dans les années 60, lire aussi : Tatra T613) tout juste modernisée et « lissée » au milieu des années 90 (parfois même tendance tuning), architecture dépassée, du moins pour une berline (moteur arrière et propulsion of course), technologie itou (moteur refroidi par air, bloc datant des années 60 lui aussi), intérieur kitschissime, cette Tatra T700 fait le combo ! Je ne parle même pas des gens sérieux qui me diront qu’en 1996, lorsqu’elle est présentée, on pouvait acheter des bêtes de berlines technologiques, comme la Mercedes Classe S W140 (lire aussi : Mercedes Classe S W140), des Lexus LS 400 (lire aussi : Lexus LS400), des BMW Série 7 ou des Jaguar X300 (entre autres).

T700 14 AM 97

T700 08

Oui mais voilà, j’ai toujours aimé les vilains petits canards, et cette T700 pourrait en être l’exemple parfait. Il n’y avait rien à faire pour sauver la T613, et pourtant, les ptits gars de chez Tatra s’y sont collés dans un moment d’espoir inconsidéré (ou arrosé de beaucoup de Vodka importé de Russie ou de la Pologne voisine) pour nous pondre une T700 surprenante encore aujourd’hui, mais vouée à l’échec.

T700 05

Lâchée par la rentable division camion en 1993, la division automobile, si elle voulait survivre, devait lancer un nouveau modèle. Dans l’attente d’un partenariat qui ne vit jamais, malgré quelques tentatives avec Hyundai notamment, il fut donc décidé d’un dernier baroud d’honneur, avec une Tatra 613 revisitée. Sans réseau de distribution, sans argent dans les caisses, et peut-être même sans espoir de réussir à redresser la barre, cette T700 mérite donc tout notre respect. A la regarder de plus près, je me demande même si les ouvriers et ingénieurs de la firme tchèque n’ont pas voulu finir en beauté, en démontrant que malgré tout, ils savaient faire de belles choses avec peu.

L'aileron arrière des modèles 96 disparaîtra heureusement sur les modèles 97
L’aileron arrière des modèles 96 disparaîtra heureusement sur les modèles 97

La T700 sera présentée au printemps 1996. Au total 7 prototypes (ou plutôt véhicules de pré-série) seront fabriqués pour tester et présenter la nouveauté. Ils seront par ailleurs vendus et ils roulent toujours aujourd’hui. La base reste la dernière évolution de la 613, la 613-5, mais la carrosserie a été redessinée par l’anglais Geoff Wardle, dans un style plus lisse et légèrement plus rond. L’avant est particulièrement retravaillé, avec une calandre épurée, et deux doubles optiques ronds plutôt réussis. L’arrière est plus proche des 613, mais gagne un aileron (du moins sur les modèles 96). Des jantes en alus viennent dynamiser la silhouette, mais leur taille trop petite (15 ou 16 pouces maximum) ne suffit pas à tout à fait transformer l’essai.

Pas mal non pour une voiture de l'Est ?
Pas mal non pour une voiture de l’Est ?

A l’avant, le coffre, et à l’arrière, le fameux V8. De série, c’est le 3,5 déjà vu sur la 613 qui reprend du service, avec 200 ch (bonjour le rendement), mais rapidement, une version ré-alésée à 4,4 litres et 240 ch sera proposée ! Ouf. A l’intérieur, c’est grand luxe : cuir, boiseries, téléphone intégré, tout y est. Un vrai travail de design sera fait pour moderniser tout cela, et j’avoue que c’est assez séduisant à voir.

La Tatra T700 GT, unique exemplaire avec 300 ch sous le capot arrière !
La Tatra T700 GT, unique exemplaire avec 300 ch sous le capot arrière !

En cette année 1996 (et sans doute pour attirer des investisseurs et/ou partenaires, Tatra décide aussi de présenter une version haute performance, la Tatra T700 GT ! Au programme, tout est revu à la sauce sportive, jusqu’au moteur qui alors délivre la bagatelle de 300 ch, tandis que le poids baisse de 300 kg pour approcher les 1500 kg ! Malheureusement, il n’y en aura qu’un exemplaire. Un spécialiste de la réparation et de l’entretien des Tatra, Ecorra Sport, réalisera même en 1997 une version coupé de course, capable d’atteindre les 300 km/h, et qui courra quelques années en République Tchèque !

T700 17 Ecorra Sport
Vue comme ça, la T700 change un peu la donne non ?

En 1997, les T700 reçoivent un nouvel arrière, qui perd fort heureusement son aileron, mais la messe était dite. Aucun partenaire ne voudra jouer le jeu d’une berline de luxe à la tchèque, malgé l’image encore certaine de Tatra. La marque avait su, malgré le communisme, perdurer et s’affirmer, offrant une réelle alternative aux Gaz et autres ZIL, mais ne survivra pas à la dure loi du capitalisme : elle avait pris trop de retard, et ne pouvait plus lutter dans un monde du premium déjà passé au XXIème siècle.

T700 03

Au total, seuls 97 exemplaires de cette ultime Tatra sortiront de chaînes ! De quoi en faire un collector pour tous les amateurs comme moi d’automobiles un brin décalées, empreintes d’histoire, plutôt performantes et luxueuses, mais forcément un peu burlesque ! Enfin, si quelqu’un me trouve un propriétaire capable de m’en prêter une pour un road trip vers Prague avec l’inénarrable Jicé d’Auto Rétro (il est partant le bougre), je suis preneur (une 613 fera bien entendu l’affaire) !

A lire absolument, la plupart des photos de cet article en viennent (attention, c’est en tchèque) : http://www.tatra700.cz

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

6 commentaires

Medvejonoc

Le 03/12/2015 à 17:22

Si tu l’aimes autant, c’est sûrement à cause de ses faux airs de Saab 99, et de Maserati 222… 🙂

Paul

Le 03/12/2015 à 17:24

Effectivement, elle a quelque chose de Saab et de Maserati de l’ère Biturbo… et c’est sans doute pour cela… Mais aussi pour le côté David contre Goliath, Est vs Ouest etc etc (et puis j’adore Prague, ceci expliquant aussi cela) 😉

Hugues

Le 03/12/2015 à 22:14

Merci pour ces papiers décalés sur des autos décalées. BR est définitivement à part. Tant mieux.

Paul

Le 03/12/2015 à 22:16

c’est moi qui te remercie 😉

FranckLillois

Le 04/12/2015 à 13:45

J’ai eu l’occasion de tester en tant que passager une 613-5 dans les rues de Prague en 1998, excellent souvenir, d’ailleurs c’est un véhicule que j’ai placé sur ma »Wish-List » lorsque je franchirai le pas pour l’achat d’un « Youngtimer »

PS : Chapeau pour votre site ! continuez !

J2M

Le 05/12/2015 à 12:05

J’en ai vu passer une à Montparnasse il y a bien longtemps. C’était une version « non restylée ».
Son côté « grosse Renault 30 » m’avait frappé. C’était une très belle voiture.
Gaston Juchet aurait-il plagié Vignale 🙂 ?

Laisser un commentaire