Thalès Hawkei : la revanche française !

Jeudi 8 octobre 2015
Retour

Même les plus férus d’automobiles ne pensent pas forcément à Thalès comme constructeur automobile. Pourtant, la lecture de la presse économique (comme le Figaro éco du mardi 6 octobre) permet parfois de découvrir des pépites « françaises » (ou presque). Etrangement, l’annonce de l’achat des Ford Ranger pour un montant proche de 37 millions avait fait des vagues en France : « quoi, on n’achète pas français, c’est un scannnndaaaaale » (lire aussi : L’armée Française achète 1000 Ford Ranger). Mais quand un groupe français décroche un contrat de 820 millions d’euros pour fournir l’armée australienne avec un 4×4 blindé nommé Hawkei (1100 exemplaires, plus 1000 remorques) tout le monde se tait !

Hawkei 08

Bon il est vrai que la Hawkei n’est pas franco-français. Crier cocorico serait un peu prétentieux, mais cela mérite tout de même d’être signalé. Car c’est en rachetant le groupe de défense australien ADI en 2006 que Thalès, entreprise elle bien française, a pris pieds sur le marché australien. Après avoir séduit avec son Bushmaster, Thalès transforme l’essai en vendant son Hawkei, sur un marché à forts volumes de production.

Le Bushmaster, produit par Thalès, et qui équipe déjà l'armée Australienne !
Le Bushmaster, produit par Thalès, et qui équipe déjà l’armée Australienne !

Conçu en Australie, le Hawkei sera aussi fabriqué là-bas. Son moteur, un 6 cylindres diesel de 280 chevaux vient lui d’Autriche, réalisé par Steyr Motors (indépendante depuis 2001 de Steyr-Puch devenu Magna-Steyr, oui c’est compliqué!!!!). Moteur autrichien, conception australienne, mais entreprise française monsieur !!!!

Hawkei 06

Avec le Hawkei, que l’on aperçoit sur les photos, on se rend compte vraiment de l’évolution des 4×4 militaires depuis une trentaine d’année : sachez que cet engin surdimensionné et blindé va remplacer tout bonnement les 1300 Land Rover Defender de l’armée australienne. Pourtant, entre un Defender et un Hawkei, on change de mesure, et surtout de blindage. Cela permet d’expliquer aussi pourquoi les neuneus qui pensent tout savoir crient au loup quand on achète des Ford Ranger en France : les utilisations des véhicules militaires ont changé depuis belle lurette, et on ne peut plus envoyer au combat des Peugeot P4 (lire aussi : Peugeot P4) ou des Defender vulnérables aux IED (explosifs destinés à faire une maximum de dégât par surprise), ni envoyer des P4 ou Defender dont le point fort est l’aptitude au tout-terrain dans les rues de Paris. Il faut donc des engins spécifiques à telle ou telle mission.

Hawkei 07

Les mêmes ayatollah du « achetons français » se taisent toujours quand l’inverse arrive : le Hawkei, s’il n’est pas totalement (voire pas du tout français) est tout de même le produit phare actuellement d’un groupe de défense français ! Réjouissons-nous donc de cette commande confirmée, et n’oublions pas que, si un jour l’armée française sélectionne le Hawkei, qu’il a tout de même un peu de sang français !

Amen !

 

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

1 commentaire

Denis pechon

Le 08/10/2015 à 19:39

En commentaires à ces sujets forts bien tournés, ne me vient à l’idée que cette remarque : les français qui ne pensent que franco français (quand ça peut les arranger) vivent dans une bulle emenés en cela par des blondes aux idées aussi courtes qu’arrêtées, s’imaginant tel un Anver Odja que leur pays est et restera le phare de la planète. Pestant au passage que les étrangers ne pensent jamais comme eux.
Le pragmatisme et l’efficacité n’est pas dans leurs gênes !
Ceci étant dit pourquoi ces engins n’arrivent t’ils jamais dans l’hexagone ?
Y aurait il comme un fond de protectionnisme des idées ?
A lire la suite. ….

Laisser un commentaire