Tickford Capri Turbo : la Vantage populaire

Lundi 28 avril 2014
Retour

Vous connaissiez sans doute la Ford Capri mkIII (lire aussi: Ford Capri 280), ce gros coupé au look de muscle car mais aux motorisations adaptées à l’Europe (des 4 cylindres de 1,3 litres à 2 litres, ou des V6 de 2 à 3litres) produit de 1978 à 1986. Mais connaissiez-vous sa version haute performance, la Tickford Capri Turbo ?

A l’origine de cette « super » Capri, on trouve un homme, John Milles, un ancien pilote d’essai de Lotus et journaliste automobile. Milles était sûr que la Ford Capri avait le potentiel d’une sportive atteignant 230 km/h. Persuadé du bien fondé de son idée, il écrit à Aston Martin, Reliant et Ford pour exposer son projet.

Aston Martin (propriétaire de Tickford) répond positivement, et une renconctre est organisée dans les bureaux londoniens de Pirelli (qui est aussi intéressé par le projet afin de promouvoir ses nouveaux pneus P7). Victor Gauntlet, le PDG d’Aston Martin, sera très intéressé par le projet, tout comme Bob Lutz (président de Ford Europe).

En 1981, l’idée fait son chemin chez les deux partenaires : celle d’une voiture ayant le look et les performances d’une Aston Martin Vantage, tout en gardant les avantages d’une Capri. La Tickford Capri Turbo ne sortira qu’en 1983, et sera dotée du V6 2,8 litres turbocompressé, disposant d’une puissance de 205 chevaux (pour une vitesse maxi de 220 km/h. A l’intérieur, la Tickford se pare d’une sellerie mi cuir-mi tissu, et de boiseries au tableau de bord. Elle nécessite 200 heures de travail, car elle est quasiment réalisée à la main.

Malheureusement, après le départ de Bob Lutz vers les USA pour des fonctions plus importantes au sein de Ford, Ford Europe se désintéresse du projet. Le réseau Ford, qui devait distribuer la voiture, ne s’investit pas autant que prévu, préférant mettre en avant la Ford Sierra Cosworth (équipée d’un 2 litres 4 cylindres turbo de 204 ch, lire: Ford Sierra RS Cosworth).

Rapidement, il apparaît que l’objectif de 400 Tickford Capri Turbo est un peu optimiste. Il sera ramené à 200, objectif qui ne sera jamais atteint, puisque, entre 1983 et 1987, date de l’arrêt de la production, seuls 85 exemplaires furent réellement produits. Comme 100 Ford Capri standard avaient été achetées par Tickford, 15 furent revendues sans modifications moteur comme des Ford standard (mais avec l’intérieur des Tickford).

L’échec de la Tickford Capri n’était pas seulement la faute de la marque à l’ovale. Le prix y fut aussi pour beaucoup, une Tickford était vendue presque le double du prix d’une Capri 2,8i, et flirtait avec les 20 000 £. Difficile de dire combien vaut une Tickford Capri Turbo aujourd’hui, vu le faible nombre d’exemplaires produits. L’essentiel des ventes s’étant faites en Grande Bretagne, il y a peu de chance d’en trouver en France. Mais si l’opportunité se présente, n’oubliez pas que vous avez à faire à une vraie rareté.

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire