Top Gear saison 3 : entretien avec le Tone

Publié le mercredi 21 décembre 2016.
Mis à jour le samedi 24 novembre 2018.
Retour

Ce soir, la nouvelle saison de Top Gear France débarque sur RMC Découverte. Après deux saisons en progression (à mon sens) et un Road trip au Japon d’assez bonne facture (même si tout est toujours perfectible, la 3ème saison s’annonce plutôt intéressante. Pourtant, avant même sa diffusion, on voit fleurir les éternels commentaires sur cette version française jugée parfois trop proche (pâle copie disent certains) de la version anglaise, ou alors l’inverse (pas assez proche disent les autres), trop orientée divertissement et pas assez bagnole, ou bien justement pas aussi drôle qu’une telle émission devrait l’être, et j’en passe.

N’ayant jamais dit que j’adhérai à tout, et parfois même critiqué l’émission, force est de reconnaître les progrès du trio Tone/Jouanny/Lellouche. Je reconnais aussi qu’en fait, si Top Gear France me laisse parfois sur ma faim, l’émission a le mérite d’exister, et croyez-le ou non, je la regarde plus que les éternels Auto-Moto et Turbo, voire Direct Auto (de meilleure facture à mon sens que les deux premières).

Bref, comme à chaque fois, il me paraît opportun de laisser la parole à l’un des membres de l’équipe TG France, le Tone. Comme pour la saison 1, il s’est prêté au jeu de la rencontre (lire aussi : quand Tone rencontre Boîtier Rouge). Il faut dire que depuis 3 ans, on commence à se connaître lui et moi, et qu’une certaine confiance s’est instaurée entre nous deux. Et j’avoue qu’il me tient à cœur de faire comprendre aux « haterz » quel homme il peut être, sa culture automobile, et ses capacités de pilote (oui oui, vous verrez). Plutôt que de refaire le principe des questions réponses, voici plutôt le récit d’une matinée à discuter de tout et de rien ensemble, comme cela nous arrive à chaque fois que l’on se croise.

Après avoir commandé nos cafés en terrasse malgré le froid de l’hiver, Tone donne le ton en se moquant de moi : « alors, t’es pas parti en Croatie ? » (lire aussi : quand Niko part seul en Croatie)… Non je ne suis pas parti, et j’enrage, mais avec lui, il n’y a jamais rien de méchant. Mi vexé, mi amusé, j’enchaîne sur ses détracteurs, les critiques bonnes ou mauvaises. « Dis-toi bien que j’ai du mal, encore aujourd’hui, à me regarder. Rappelle toi pour la saison 1, lorsque nous avions dîné ensemble en matant le 2ème épisode. Je déconnais tout le temps, ça me permettait de faire diversion ». Pas con. Je pousse le bouchon un peu plus loin et insiste sur ces commentaires sur Facebook. « Au début, j’y prêtais attention, ça me vexait, me touchait, m’embêtait » me répond-il. « Aujourd’hui, j’ai appris à ne plus m’offusquer, on ne peut pas plaire à tout le monde ». Pas faux, j’en sais quelque chose.

Lorsque j’évoque les deux premières saisons, et l’impression d’un jeu d’acteurs un peu forcé, il me reprend : « attends, n’oublie pas que je suis à la base journaliste, dessinateur, et musicien, pas acteur ni présentateur télé. Je ne réalise que maintenant quelle puissance a la télévision, et je suis parfois étonné d’être reconnu ». J’avoue que, l’ayant rencontré « en vrai » avant même de l’avoir vu à la téloche, j’ai du mal moi aussi à me dire que celui que je fréquente souvent va se poser une fois de plus dans le petit écran de mon salon pendant quelques mercredis. Il poursuit : « Philippe, qui lui est acteur, nous a beaucoup aidé, Bruce et moi, et cela se voit au fil des émissions, on s’améliore, on prend plus de plaisir, et surtout on se rebelle un peu en proposant à la production des choses moins écrites, plus libres, et plus personnelles. Mais tu sais bien qu’une licence telle que Top Gear est assez stricte, il faut respecter un cahier des charges, et un concept bien rôdé. Regarde le road trip au Japon, on était content que la chaîne l’accepte, et vraiment, on s’est marré à le faire, mais comme toute première, on n’est pas satisfaits, le prochain sera encore mieux. Là finalement on a mis de côté trop de choses sympas. Si tu prends la saison 3, pareil, on a tenté d’améliorer les choses, avec plus de culture. Et notre trio fonctionne, on est des vrais potes dans la vie ».

Je ne peux que confirmer, ayant pu voir les 3 ensemble lors d’un petit déjeuner. Ca vanne, ça chambre, ça titille… Et pendant qu’on boit notre café, le téléphone vibre : un SMS de Philippe. Tone en profite : « tiens, regarde Bruce. Tu m’as suivi un peu pendant le championnat Caterham. Et bien lui, en pleine nuit à Los Angeles, il m’a coaché, regardant et analysant la vidéo que je lui avais envoyé. Il m’a conseillé virage par virage, ligne droite après ligne droite, et sur chaque dépassement que j’avais fait. Crois-le si tu veux, mais j’ai beaucoup progressé, et je n’ai pas été ridicule, loin de là, finissant souvent sur le podium (en fait, à chaque course). Il m’est même arrivé de faire les meilleurs tours en course. Mais bon, moi, ce qui m’amuse dans la course, c’est le jeu. Si je pars dernier sur la grille, je suis surmotivé et je dépasse tout le monde à un rythme effréné mais si je suis en tête, je roule à un train de sénateur. En fait, j’aime le challenge, et l’adrénaline du dépassement, plutôt que la gagne pure ».

Il faut croire que le Tone ne se débrouille pas si mal en pilotage, n’en déplaise à certain, puisque l’année prochaine, Caterham et GQ non seulement lui font encore confiance, mais le font passer dans la catégorie supérieure. Tone l’avoue : « mon objectif, c’est d’un jour pouvoir courir les 24 heures du Mans. C’est un rêve, certes, mais quel pied ! » Pour le reste, Tone reste humble, avouant que la course « c’est apprendre à piloter, sans aide électronique, et ressentir la bagnole. C’est une belle école, et le circuit t’apprend l’anticipation ».

Bruce d’ailleurs continue à le coacher, et parfois participe ! Il était le coéquipier du Tone pour la dernière course, en relais pour de l’endurance. Et l’animal de me regarder avec fierté en disant : « tu te rends, compte, j’étais qu’à une seule seconde de lui au tour, pas si mal pour un apprenti pilote » ! Mais notre discussion s’égare, et je recentre tant bien que mal sur Top Gear. «Tu sais, cette saison 3, on s’est vraiment poilé, mais surtout, c’était très physique : saut en parachute, cascades… Et si Bruce est mon coach en course, Philippe est mon coach en jeu, et n’hésite pas à me donner ses trucs d’acteur, comme ne pas avoir peur d’oublier son texte (ça revient tout seul si tu n’as pas peur). Pour cette saison, on commence vraiment à se lâcher. On se vanne mais c’est jamais méchant ».

Le Tone a de l’ambition. Lui qui a déjà tourné la saison 3 se projette déjà dans les saisons 4 et 5 : « pour les prochaines, on va encore plus s’investir dans l’éditorial, et bosser plus avec la prod’ ». J’en profite pour parler du trio anglais, désormais aux manettes de « The Grand Tour ». Le Tone l’avoue : « c’est super bien fait, y’a du budget, et regarde cette première séquence : ça m’a fait pleurer ». Mais pour lui, cette première émission n’est qu’un « teaser, le meilleur reste à venir ».

Inévitablement, notre conversation dérive à nouveau… et cette fois-ci, de quoi croyez-vous qu’on a parlé ? De bagnoles évidemment. Pour Tone, « la voiture la plus Top Gear, c’est la McLaren F1 » (lire aussi : McLaren F1). « Bah ouais, tu comprends, on peut être tous les trois dedans, avec Bruce au volant. Et puis cette voiture, elle est moderne encore aujourd’hui, et très british en même temps ». Je suis obligé d’avouer que le choix de cette voiture est un bon choix. Je saute sur l’occasion pour lui demander son top4 bagnoles : « pour la 1ère, je reste chez McLaren, mais avec la 570S. Quel pied cette voiture ! On ressent tout, c’est une vraie supercar, elle provoque un peu, mais en toute discrétion, et surtout, elle est utilisable au quotidien. En 2ème, je mettrai la Rolls Royce Dawn, parce que j’adore Rolls, et que c’est vraiment une voiture pour voyager, un peu hors du temps et du monde. En 3ème, je place la Ford Focus RS (lire aussi : Ford Focus RS), pour des raisons que je t’explique pas, tu l’as testée ». Il en reste une dernière, et là, le Tone m’avoue avoir vraiment aimé le XC90 en version T8 (désolé, moi je n’ai testé que la version D5, lire aussi : Volvo XC90): « de quoi presque aimer les SUV ».

Inévitablement, il revient pourtant à ses premières amours, moins modernes, et sa fameuse E30 325iS. « Depuis la dernière fois, tu verras, elle a repris des couleurs, grâce au carrossier/mécano de l’émission, qui l’a rendue belle comme à sa sortie de concession. C’est ma seule voiture, et tu sais que j’aime aussi les youngtimers. D’ailleurs, tu verras dans la saison 3 une Peugeot 309 GTI 8 soupapes face à sa descendante 308 GTI ». Comme on est à Paris, j’en profite pour lui demander comment il fait avec son ancienne : « tu sais moi, je roule à vélo à Paris, et j’adore ça. Parfois, au feu rouge, je parle mécanique vélo, ou bien je conseille un p’tit jeune qui a mal réglé sa selle, ou son guidon. D’ailleurs, je m’aperçois que beaucoup de jeunes de 8-10 ans m’apprécient, et ce public là m’intéresse plus que les détracteurs jamais content dont tu parlais au début ». Je ne peux que confirmer, ayant rencontré deux petits fans lors d’une virée en Vendée. J’en profite pour lui dire que je leur avais promis de les faire venir à l’enregistrement de l’émission mais que j’ai laissé passé le timing malgré l’accord de la production : « fais les venir plutôt sur une de mes courses en Caterham, pourquoi pas au Mans, je suis beaucoup plus disponible, et j’aime bien cet esprit d’échange, on passera du temps ensemble » !

Cette dernière phrase vous permettra de comprendre qui est vraiment le Tone. On peut ne pas aimer Top Gear France, et je sais combien il est facile de pester, critiquer, ou s’énerver devant sa télé ou son ordi, mais depuis 3 ans que je le fréquente, je ne vois que gentillesse, humour, passion des bagnoles, réelle culture automobile, et une humilité qui commence à transparaître : « tu me connais, dans la vraie vie je suis comme ça, je surjoue toujours un peu, mais par timidité ».

Photos: RMC Découverte, Thomas de Saulieu et DR

Articles associés

36 commentaires

Rayan

Le 21/12/2016 à 17:22

J’ai hâte de voir cette troisiéme saison

Confortablement

Le 21/12/2016 à 19:45

Plus qu’une heure à attendre ! J’ai hâte !

Garnier

Le 21/12/2016 à 23:47

J’ai hâte qu’ils stop cette grosse merde

Paul

Le 22/12/2016 à 00:25

Merci de rester courtois, on peut ne pas aimer, sans pour autant perdre son sang froid merci !

Arnaud

Le 22/12/2016 à 21:55

Tout à fait d’accord avec toi C quand même sacrément bidon stérile sans caractère il n’arrive pas à la cheville de top gear uk

zeboss

Le 27/12/2016 à 10:50

écrit en français, ça serait sans doute plus percutant..
🙂

guio

Le 04/08/2017 à 21:08

tout a fait c est lamentable cte daube.

Jérôme Bohame

Le 22/12/2016 à 07:42

Passer sa journée à jouer avec des vraies voitures, comme on le fait avec des Majorettes… Organiser une course dans un bac à sable géant… Moi quand je serais grand, je veux être Top Gear

Jeremy Clarkson

Le 22/12/2016 à 10:03

Ben alors Paul, t’es pas parti en Croatie ?
🙂
Ahahah !!

Daft Punk

Le 22/12/2016 à 10:56

Ne vous croyez pas au dessus des lois, le déguisement de votre Stig est vécu par notre groupe comme un véritable plagiat de notre identité ce qui ne saurait rester impuni, tenez vous le pour dit : You’re up all night for good fun, we’re up all night to get lucky !

Svet'

Le 22/12/2016 à 13:56

Oui je t’attends, Paul !
😉

Mardon

Le 22/12/2016 à 10:03

J adore ce personnage car tone est plus qu une personne. Il marques ont l aime ou il agace pour certain les deux a la fois. C est un athypique au sens noble du terme. Amoureux de bagnole depuis le bibron que dis je le sein la seul chose que lui et le trio m inspire c est l envie, l envie d etre a leurs place. L emission prend ses marques et se bonnifie a chaque saison. Les boudeurs ne mesurent pas la chance que nous avons d avoir un top gear made in france. Et le travail que ca engendre ayant été redacteur au sein du staff forza je peux vous dire que la coquille n est jamais loins merci a toi paul et tone de rafraichir le vision de notre passion.

wolfgang

Le 22/12/2016 à 10:34

Il a un noeud papillon de médecin ce gars là.
Moi j’aimerais bien qu’une traduction de la version GB de l’émission soit faite.
Je me fais sur youtube chaque soir un épisode mais j’ai du mal à saisir les subtilités surtout que Clarkson cause beaucoup.
Sinon en bagnoles à 3 places il y a aussi les Bagheera et Murena. La Mc Laren faut la laisser à la version GB.

alex

Le 22/12/2016 à 16:24

La traduction existe depuis 5 ans maintenant, et toutes les saisons ont été doublées depuis, c’est disponible sur RMC Découverte..

Guillaume

Le 22/12/2016 à 11:35

Pour avoir assisté au tournage de l’émission, l’ambiance entre animateurs semble en effet sincère et agréable à voir (pas besoin d’entendre « action » pour se rendre compte qu’ils s’amusent).

En revanche, l’organisation des tournages est digne de stagiaires de 6ème… ils font un surbooking de 300 places pour 200 réelles (nous avons dû insister fortement pour rentrer, malgré inscription, validation, re-validation 2 jours avant… et 7h de route aller/retour!).

En tout cas, j’apprécie l’émission et l’énergie qui s’en dégage… et ce Tone qui me fait vraiment marrer avec son univers (markété peut être mais je m’en fiche :))

Confortablement

Le 22/12/2016 à 13:04

C’est un bon début de saison, toujours avec des tirades bien senties et judicieuses. Cependant je ne cache pas que j’ai toujours un peu de mal à « apprécier » de voir des voitures se faire détruire pour le « plaisir », mais bon c’est aussi cela Top Gear… C’était une bonne émission.

gtman

Le 22/12/2016 à 19:33

Je ne suis toujours pas d’accord avec la perception concernant TG France dans vos articles.

Le Tone est un passionné ? Désolé mais ça ne se voit pas : pas de propos pertinents, suprenants par rapport à telle ou telle voiture. Jamais je n’ai fini un épisode de TGF en me disant : j’ai appris un truc… Chez Clarkson, Hammond ou May, la question ne se pose pas. Il plait au mômes de 10 ans, très bien, mais je doute que ce soit le cœur de cible de la BBC. Et puis cette voix geignarde, c’est insupportable. C’est une remarque que j’ai entendue à plusieurs reprises d’ailleurs. Il a une 352is ? Tant mieux, mais j’ai connu un gars qui avait une Alpina et qui n’y connaissait rien à l’affaire. Quand on me parle de ma BM, je ne réponds pas en parlant de vélo…

Lelouch : je n’ai rien contre lui dans l’absolu mais ça reste un gros beauf au vocabulaire limité et à l’analyse encore plus restreinte. C’est un mercenaire engagé pour tenir un rôle, point barre. Avoir une Willys dans le garage (ou quelque chose dans le genre) ne fait pas de lui un vrai amateur de bagnoles, ça se voit.

Le seul qui tire son épingle du jeu, c’est Jouanny, car le volant en main il est éminemment crédible. Après prendre des conseils de comédie auprès de Lelouch, il doit y avoir meilleur prof…

Quant au road trip au Japon, là encore quelle déception : manque de rythme, situations grotesques et totalement artificielles (ex : la MG qui coule sur son radeau).
Allez voir celui de TG UK en Patagonie, c’est autrement plus captivant.

Bref je regarde d’un oeil distrait et quand je loupe un épisode, je n’essaie pas de le voir en replay. Vos articles sur TG ne me convainquent décidément pas.

Paul

Le 22/12/2016 à 19:42

je conçois vos critiques sur Top Gear, mais cet article est avant tout une interview du Tone, un éclairage sur un personnage, et pas un avis sur l’émission. Après, je ne suis pas convaincu par tous vos arguments non plus, car il me semble que justement, TG France est contraint de respecter le cahier des charges de TG UK, ce qui parfois empêche de se lâcher (BBC France est co-producteur). Enfin, il ne me semble pas que TG UK m’ait un jour appris quelque chose, je n’attends donc pas de TG France de m’apprendre quelque chose: il y a d’autres émissions (ou revues, ou sites internet) pour cela.

Mnbee

Le 22/12/2016 à 21:42

Ah décidément je n’accroche pas …

Suivant !

Arnaud

Le 22/12/2016 à 22:00

Sa devrait être interdit des émissions bidon de ce genre les français sont des mauvais copieur Richard jeremy Au secours revenais

Tony

Le 23/12/2016 à 09:09

J’ai regardé quelques episodes uk mais les passages de destruction d’auto me traumatise toujours La quand j’ai allumé pour regarder le dernier episode francais , je suis tombé sur une belle brique volvo en train d’etre charcuter désolé j’ai pas pu finir.
on m’a appris a ne pas jouer avec la nourriture la c’est un peu le meme principe j’y arrive pas …

Paul

Le 23/12/2016 à 09:12

sans vouloir faire le rabat-joie, tu remarqueras qu’elles viennent d’une casse (sauf la 504 apparemment)… Enfin, on ne peut pas sauvegarder toutes les voitures produites hein ? Et les 3 modèles détruits ne sont pas les modèles les plus intéressants (c’est pas une 850 T5R, ni une 504 Ti, ni un Niva Plein Soleil, mais des entrées de gamme sans intérêt particulier) !

Tony

Le 23/12/2016 à 16:44

J’ai pas regarder le modele de la Volvo mais fan d’opel ils se sont bien amusé a exploser une astra gsi sur tg uk, pas oublier qu’il y a toujours plus pauvre que soit et que cette volvo qui passe plus le ct francais peut servir dans d’autres pays…

Paul

Le 23/12/2016 à 16:56

on va pas exporter toutes nos casses en Afrique hein, y’en a déjà un paquet qui partent là-bas… On va pas s’en sortir 😉

Jérôme Bohame

Le 23/12/2016 à 22:53

Ce matin, j’ai vu un gougnafier emplatrer une Maserati Biturbo dans un virage par excès d’optimisme.
Et franchement, je préfère voir 3 gars essayer de nous faire marrer en faisant les andouilles avec des caisses sauvées de la casse que ça.
Et puis pour un film, ça te gêne de voir des bagnoles exploser ?

wolfgang

Le 23/12/2016 à 13:07

Moi j’aime bien quand ils explosent les caravane.

J’aime pas les caravanes.
ça devrait être interdit les caravanes.

Droopy

Le 23/12/2016 à 15:43

It’s Christmas tomorrow.
You know what ?
I’m happy…
:-\

J2M

Le 24/12/2016 à 11:55

Personnellement, je regarde, mais ça n’a pas encore l’étoffe de la version UK à tous points de vue. Le trio anglais a pour lui une culture, un décalage et une passion automobiles qui le font gagner de la tête et des épaules.
Il y a donc une marge de progression.
Mais je préfère ça cent fois aux émissions usées jusqu’à la corde des autres chaînes, mêmes privées.
Donc pas si mal, mais peut mieux faire.
Laissons-les s’installer dans le paysage et prendre leurs marques. Sur un concept imposé et après avoir été rassasiés du modèle, c’est pas évident.
Et que Père Noël ait une robe d’un aussi beau rouge que le Boîtier du même nom pour vous gâter tout autant !

J2M

Le 24/12/2016 à 12:00

Bon, pour la Volvo, ne refaites jamais ça.
C’était peut-être la voiture du Père Noêl.
Et puis quel gaspillage. Une Volvo presque neuve.

carvani

Le 24/12/2016 à 20:22

Tu perds ton temps à lécher le cul de cette émission et à ces trois benêts Paul.
C’est un programme à chier. J’ai regarder la démolition du Niva (et de la 504…) et le pseudo scénario de Bruce Jouanny qui méprise la 911 ‘parce-que-elle-a-un-turbo-maintenant’…..
Pffff déprimant…. Ils sont mauvais acteurs en plus… On voit qu’il sont là pour le pognon et un (maigre) espoir de notoriété….
J’ai rien non plus contre Lelouch dans l’absolu, mais oui c’est clair que dans ce programme c’est un vrai boeuf au langage limite. Il connais rien au bagnoles ce type.
C’est paradoxale mais je le trouverai presque plus intelligent aux enfants de la télé….
Bref c’est mauvais, leurs vannes n’amusent qu’eux, les scénarios sont archi-convenus, le trio d’animateur ne brille pas pas leur sincérité.
Toi tu trouve que c’est de mieux en mieux en trois ans, bah moi je trouve ça toujours aussi affligeant.
C’est exactement le même constat navrant que quand je tombe sur Hanouna (j’ai rien non plus contre lui dans l’absolu..) sur D8, avec ses imbéciles de chroniqueurs (lêches-cul?) autour de la table. Peut être qu’individuellement ils sont trèèèèèès sympathiques, mais en groupe la mayo prend pas.
Ils sont là, se marrent entre eux de trucs complétement débiles, gagnent un max de fric, et moi je me couche toujours aussi con. Ou du moins pas plus intelligent.
Mais c’est vrai que Lelouch, il a vraiment passé l’age de faire le potache comme ça.

Sur ceux joyeux noël!

Paul

Le 24/12/2016 à 21:38

Peut-être parce que, comme pour TG UK, il faut voir le truc autrement: ce n’est pas une émission automobile, mais de divertissement… Après, je conçois que l’on n’aime pas, et je n’ai jamais dit que j’adhérai à 100 %

Joris Dabin

Le 26/12/2016 à 08:34

Le seul truc que j’aime bien dans cette émission, c’est les tours chrono, avec une auto modeste, pour le reste faut le prendre comme un show, et laisser le magazine Rétroviseur sur la table chevet.

zeboss

Le 27/12/2016 à 11:10

A ce que je lis, toujours les mêmes à geindre que l’herbe est plus verte dans l’autre pré, que top UK est super bien.. A priori les mêmes qui se sont passés de voir les épisodes précédents et ne se collent qu’aux épisodes RMC découverte. Les épisodes antérieurs disposent des mêmes blagues potaches, genre CX camping car jetée du haut de la falaise, Jaguar tgv (au fait personne ne trouve à redire qu’un train percute des caravanes sur une voie ferrée ? parce que pour le coup de l’improbable, sans parler des voitures bateaux qui coulent au milieu des lacs ou de la manche…).
Tout n’est pas génial mais les saisons passant on arrive à suivre. Le seul problème est que la licence est parfois un peu trop visible, et que les joujoux à 4 roues ne diffèrent guère d’un pays à l’autre (la 504 vient contrebalancer le PU Toyota) mais toujours les Porsche, Mc Laren en vedette. Bon on a de la chance, pas d’Audi à chaque épisode… Ça manque un peu d’exotisme ou de profondeur de recherches PGO, SECMA… jamais rien sur eux (pgo dead or alive ?).

Corail74

Le 28/12/2016 à 09:32

Autant j’apprécie particulièrement l’humour anglais de Top Gear UK, autant la version française m’est plus difficile. On sent une mauvaise copie.
Quant à la destruction de la 504, c’est pitoyable, je suis sincèrement convaincu que la destruction d’une auto de plus de 30 ans en état de marche devrait être interdite au nom du patrimoine… Seul intérêt, faire de la pub pour la robustesse légendaire de cette auto, mais il aurait été plus agréable de les voir la restaurer et l’offrir à un passionné à l’issue, pourquoi pas, d’une course ou d’un défi rigolo…

Corail74

Le 28/12/2016 à 09:33

A la limite s’ils pouvaient le faire avec des autos récentes qu’on voit trop sur nos routes, le 3008 par exemple, ça pourrait faire du bien ! Mais pas des anciennes…

Malo

Le 02/01/2017 à 15:25

J’ai regardé quelques épisodes et force est de constater que TG france tout comme WD france ne sont pas des émissions pour des passionnés d’autos …

Laisser un commentaire