Toyota Sera : la voiture de Bioman !

Publié le samedi 2 mai 2015.
Mis à jour le vendredi 5 juillet 2019.
Retour

Quand la Toyota Sera est apparue en 1990, j’ai tout de suite pensé qu’il n’y avait vraiment que les japonais pour produire une telle voiture. Ce sont en effet les seuls à être capable de proposer et de produire une bagnole directement issu d’un manga ou d’un « japanimation ». Et pour tout vous dire, en la voyant la première fois, j’ai surtout pensé à Bioman, me disant que cette Sera aurait tout à fait sa place dans cette série futuriste à la sauce nippone !

Bioman 01

Mais quelle mouche avait donc piqué les marketeurs, les designers et les ingénieurs de chez Toyota pour nous pondre une voiture comme la Sera. Plutôt rondouillarde, dans le plus pur style biodesign mou de ces années là, la Sera est un petit coupé 2+2 à traction avant qui se distingue surtout par ses portes « papillon mais presque » (pour paraphaser Coluche): en fait, en élytre. Faut avouer qu’elle a de la gueule avec ses portes ouvertes. Il fallait bien ça pour rendre désirable une voiture somme toute banale sans cet artifice.

Sera 07 axvii

L’idée de la Sera est née avec la présentation en octobre 1987 au Tokyo Motor Show du concept AVX-II. Les grandes lignes de la Sera sont déjà presque figées, et si le design sera un peu modifié et « modernisé », l’idée des portes en élytre restera gravée dans le marbre. C’est d’ailleurs la seule originalité de la voiture, cela aurait été idiot de s’en priver non ?

Sera 04

Est-ce le succès rencontré au Tokyo Motor Show, l’inconscience, ou alors le simple fait que tout ce qui sort de l’ordinaire se vend bien au Japon ? Toujours est-il que Toyota décide de produire en série ce drôle de petit coupé sous le nom de Sera ! Et croyez-le ou non, son nom vient de notre belle langue française : il s’agit tout simplement du verbe être au futur et à la troisième personne du singulier. En gros, un marketeur francophile ayant abusé du saké a réussi à convaincre ces collègues sur le coup : la Sera « sera » la voiture du futur !

Sera 02

En regardant la gamme Toyota en ce début des années 90, on peut s’étonner d’un tel petit coupé puisqu’existe alors la superbe MR SW20 (lire aussi : Toyota MR SW20) bien plus enthousiasmante. Mais en observant celle des concurrents, on aperçoit un petit coupé paru en 1989 et qui devait sans doute être la target des gars de chez Toy : la Nissan 100 NX. Si la MR visait les hommes avides de sport et de sensations, la Sera vise les femmes avides de distinctions. La 100 NX proposait un toit type targa, la Sera proposera ses portes futuristes ! Son 4 cylindres 1,5 litres de 110 ch n’en faisait assurément pas une sportive, mais ce n’était pas vraiment sa vocation.

Sera

La Sera sera fabriquée de février 1990 à décembre 1995, à 15 941 exemplaires, répartis en 3 séries aux distinctions mineures (essentiellement des différences d’équipement et quelques changements esthétiques imperceptibles). Une série spéciale dénommée Amlux (du nom du building Toyota de Tokyo) sera proposée en fin de carrière en boîte auto et surtout dotée du système Super Live Surround Sound (SLSS) avec 10 hp dans la bagnole pour mettre du bon son à fond !

Sera 03

Uniquement produite en conduite à droite, car réservée au marché nippon, elle s’est bien entendu exportée au compte goutte par des fans absolus de Toy ou des portes en élytre vers des pays comme l’Australie, le Canada, la Nouvelle Zélande, et bien entendu des pays européens comme l’Angleterre ou l’Irlande. On peut donc en trouver quelques exemplaires en franchissant le channel, à des tarifs raisonnables (on en trouve à partir de 2000 £ dans un état correct!). Restera à l’homologuer en France, of course, mais pour rouler original et pas cher, la Sera « sera » une option à envisager !

Articles associés

2 commentaires

Pierre

Le 04/10/2015 à 23:21

Article intéressant, mais il ne me semble pas que la sera ai été la réponse de Toyota à la 100nx . Je pense plutôt que ce fût la paséo qui était destiné à ça (mais l’Europe n’a pas vu la première génération ).

Ortaon

Le 07/06/2016 à 09:40

Sympa, mais attention, la 100 NX n’a pas de toit Targa, mais un T-Top ( 2 panneaux en verre amovible avec barre centrale )

Laisser un commentaire