Une Saab 9-3 en Turquie ???

Publié le jeudi 22 octobre 2015.
Mis à jour le lundi 8 juillet 2019.
Retour

Alors que NEVS lutte toujours pour éviter le naufrage financier, et n’est pas assurée de pouvoir encore utiliser la marque Saab (du moins tant qu’un projet cohérent et concret ne serait pas apporté au détenteur de la marque, le constructeur aéronautique Saab AB), les restes suédois de l’ère GM continuent de refleurir un peu partout dans le monde. Après la Chine (lire aussi : BAIC Senova), c’est au tour de la Turquie de faire revivre la Saab 9-3, ou plutôt l’un de ses clones de l’époque, la Cadillac BLS (lire aussi : Cadillac BLS).

La Saab 9-3 dans sa dernière version NEVS !
La Saab 9-3 dans sa dernière version NEVS !

Le gouvernement turque semble décider à enfin développer une industrie automobile propre. Le dernier vrai constructeur turque indépendant, Anadol, avait fermé ses portes dans les années 80 (lire aussi : Anadol). Otosan assemble des Ford, Oyak des Renault, Tofas des Fiat, manquait donc un vrai constructeur turque.

Les prototypes turques de la Cadillac BLS / Saab 9-3 (image Saabplanet.com)
Les prototypes turques de la Cadillac BLS / Saab 9-3 (image Saabplanet.com)

Bon on vous l’accorde, créer une constructeur de toute pièce demande d’avoir quelques bases. C’est donc du côté de Trolhattan que le ministère des Sciences, de l’industrie et de la Technologie turc est allé faire ses courses, sans doute avec l’accord de GM, détenteur des droits de la plate-forme (et contre monnaie sonnante et trébuchante pour le géant américain et NEVS), mais pas seulement, puisque le constructeur malais Proton est aussi présent dans le montage industriel de l’affaire (lire aussi : Proton Suprima S ou bien, pour rigoler un peu : Proton Tiara, le clone de la Citroën AX). Pour rappel, Proton est l’actuel propriétaire du constructeur britannique Lotus.

La Cadillac BLS, basée sur la Saab 9-3 (et dont la future voiture turque s'inspirera)
La Cadillac BLS, basée sur la Saab 9-3 (et dont la future voiture turque s’inspirera)

Bref, il ne s’agira pas d’une Saab : sans la marque, sur une plate-forme GM et avec un profil de Cadillac, construite en Turquie avec l’aide de la Malaisie, on commence à rentrer dans le folklore. Cette information révélée par Saabplanet lire aussi: Saabplanet) et par Hurriyet Daily News (lire aussi : Hurriyet Daily News) démontre une chose : si NEVS et Saab ne pouvait plus faire la différence en Europe avec un modèle dépassé, la 9-3 a bel et bien un avenir dans les pays émergents : réputation, fiabilité, plate-formes et moteurs amortis, outillage etc !

Reste à voir ce que cela donnera vraiment. Fikri Isik (le fameux ministre en charge de l’affaire) parle d’un début de production en 2019 ! Affaire à suivre donc !

Sources : Jalopnik, Saabplanet, Road and Tracks, et Hurryet Daily News

Photos : Saabplanet.com

 

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire