Vauxhall VXR8 : la sportive cachée du nouveau groupe PSA

Publié le mercredi 25 octobre 2017.
Mis à jour le jeudi 18 octobre 2018.
Retour

Les hasards de la libéralisation, de la mondialisation et des fusions/acquisitions ont fait que, jusqu’à épuisement des stocks, le groupe PSA dispose dans son catalogue une berline/break propulsion, dotée d’un gros V8 et de plus de 500 bourrins pour un comportement de feu : la Vauxhall VXR8 !

La Vauxhall Lotus Carlton, première sportive de plus de 300 ch chez Vauxhall

La VXR8 est vraiment une enfant du monde : caisse australienne, moteur américain, blason anglais, et proprio français, l’internationale automobile réunie en une seule voiture, pour le plus grand bonheur des clients anglais. Profitant d’un sens de conduite identique à celui de l’Australie, et sans doute pour marquer sa différence avec le frère allemand Opel, Vauxhall s’est distinguée dès le milieu des années 2000 en allant puiser chez les cousins Holden… Pour une fois, la pieuvre GM avait du bon.

La Monaro inaugure la lignée VXR chez Vauxhall en 2005

Il faut croire que la commercialisation au début des années 90 de la Vauxhall Lotus Carlton aura donné aux pontes de la firme anglaise le goût des voitures de plus de 300 chevaux (377 en l’espèce, lire aussi: Vauxhall Lotus Carlton), mais il faudra attendre 2005 pour voir apparaître la Vauxhall Monaro VXR : un coupé directement importé d’Australie, dont la version la plus puissante, la VXR500, offrait (comme son nom l’indique) 500 chevaux tirés d’un V8 6.0 litres LS2 dotée d’un turbo Harrop.

La VXR8 dans sa première version VE

Ce premier coup d’essai donna des ailes à la firme anglaise : puisqu’il y avait en Australie un filon de bonne voitures sportives pas trop chères et originales, produites par une entreprise sœur du groupe GM, pourquoi s’en priver. D’autant que l’inverse était vrai aussi : Vauxhall envoyait des modèles « Opel » genre Astra en Australie pour y recevoir un blason Holden, échange de bons procédés.

Pour remplacer la Monaro, c’est du côté des berlines que Vauxhall va lorgner. La Holden Commodore semble la candidate idéale. Enfin, pas tout à fait une Commodore, mais sa déclinaison brutale et sportive dénommée HSV (Holden Special Vehicle, une filiale à 50/50 détenue avec feu Tom Walkinshaw) Clubsport. En Angleterre, elle prendra le nom de Vauxhall VXR8. Au menu, berlines ou breaks aux couleurs parfois chamarrées dotées du V8 6 litres de 411 chevaux puis 6.2 litres et 425 bourrins ! Un moteur de Corvette C6 ou de Camaro SS, rien que cela ! Cerise sur le gâteau, une ultime version baptisée « S » recevra en 2009 un explosif V8 de 552 canassons pour des clients anglais bien chanceux.

Retirée du catalogue fin 2009, la VXR8 fin des orphelins, mais elle finira par revenir en 2011, basée sur la nouvelle série VF des Holden Commodore. La HSV GTS devenait donc la nouvelle VXR8 avec cette fois-ci 585 chevaux dès le départ, pour un tarif tout à fait compétitif, puisqu’à ce niveau de puissance, la concurrence, comme la Lexus GS-F (lire aussi : Lexus GS-F) ou la BMW M5 (près de 25 000 £ d’écart), s’offrait beaucoup plus chère.

Bon, bien entendu, la VXR8 n’offre pas la technologie ni la précision électronique d’une M5 (voir la vidéo en bas d’article), mais c’est justement tout son intérêt : une voiture brutale et puissante à l’ancienne, qui oblige le pilote à se surpasser pour l’emmener aux limites. Et comme cela ne suffisait pas, les anglais (qui sont un peu fous, on le sait, c’est même pour cela qu’on les aime) ont décidé avec cette dernière VXR8 de lui offrir sa déclinaison pick-up, le Maloo !

Vauxhall VXR8 Maloo, un Ute façon british

Oui, le Holden Ute (lire aussi : Holden Ute), devenu Maloo chez HSV, se retrouvait au catalogue Vauxhall dès 2013 sous le nom de VXR8 Maloo. Le mythe australien sous un blason anglais, on aura tout vu, mais il faut bien l’admettre : c’est cool !

Mais nous voilà en 2017. Déjà depuis 2014, on savait les jours des voitures australiennes Commodore, Caprice et Ute et de leurs dérivés HSV, comptés (lire aussi : La fin des usines Holden), et par extension, ceux des VXR8 ! En mars, PSA annonçait l’achat de l’ensemble Opel/Vauxhall (lire aussi : PSA rachète Opel/Vauxhall), une acquisition finalisée en juin dernier. A cette époque, chez Vauxhall, on sait que les dernières VXR8 seront livrées d’ici à la fin de l’année. Pour « célébrer » leur sportive, une série limitée « GTS-R » est présentée à la presse en juin puis au festival de Goodwood : 15 exemplaires seulement pour une puissance faramineuse de 595 chevaux !

La VXR8 GTS-R s’offre 595 chevaux pour une série limitée à 15 exemplaires

Aujourd’hui, il reste encore quelques exemplaires neuf en vente dans les concessions Vauxhall, ce qui, jusqu’à épuisement des stocks, permet de dire presque abusivement qu’il existe encore une propu V8 de plus de 500 chevaux dans la gamme PSA. Profitons-en car ensuite, adieu les voitures australiennes siglée Vauxhall. Heureusement, il reste le marché de l’occasion qui permet de s’offrir un peu de rêve pour peu cher. Bien entendu les VXR8 « VF » seront plus efficaces et plus puissantes, mais restent relativement onéreuse en occasion. Pourquoi ne pas se tourner vers une VXR8 VE de précédente génération (2007-2009) qui propose plus de 400 bourrins pour des tarifs tout à fait raisonnable ? Inconvénient : vous ne trouverez que des modèles RHD mais on s’habitue à tout, et vue la puissance, les dépassements se feront sans souci !

Articles associés

11 commentaires

Nicolas

Le 25/10/2017 à 12:47

Dis-moi Paul, la Vauxhall Lotus Carlton, aussi appelée Lotus Omega sur le continent, ce ne sera pas plutôt 377 chevaux (ce qui est déjà pas mal pour l’époque), et non 577?

Paul

Le 25/10/2017 à 12:53

si of course, l’enthousiasme m’a gagné ahahahah, je corrige pfff !

philippe

Le 25/10/2017 à 12:48

Comme quoi le badge-engineering a parfois du bon.
Cette auto est aussi vendue sous le nom de Chevrolet SS sur le marché US, en LHD.
Avec la disparition de Holden Est-ce que GM va en reprendre la production sur le continent nord américain ?
De toute façon sans avenir sur le continent européen faute d’image bien qu’on puisse imaginer un coût bien inférieur aux BMW M5, Audi S6, Giulia Quadrifoglio, Mercedes E63 etc …

Heathcliff

Le 26/10/2017 à 17:24

La Chevrolet SS a aussi été retirée du tarif 🙁

GeoffGarit

Le 25/10/2017 à 13:05

La Monaro existait aussi dans une version moins radicale sans le badge VXR. Je pense qu’il y avait une volonté de démarquer Vauxhall d’Opel, puisque l’usine australienne fabriquait aussi les Pontiac GTO avec volant à gauche qui auraient pu être vendues par Opel

Michel

Le 25/10/2017 à 15:00

De toute façon, GM a fermé l’usine HOLDEN, donc pas de nouveau modèle avec croisement de chassis-moteur-badges

wolfgang

Le 26/10/2017 à 12:39

500 ch ça fait petit bras quand on regarde ce que propose Dodge…

La Challenger Demon fait 800 ch, explose toute concurrence sur le 0-100 et lève même les roues avant à l’accélération…
Et tout ça pour un prix ridicule…

Et la version de base en V6 de 300 ch coûte le prix d’une Clio…

Make America Great Again !

Choco

Le 26/10/2017 à 13:03

L’espace d’une seconde j’ai rêvé à un croisement entre un châssis Peugeot et ce genre de moteur. Et puis je suis revenu à la réalité. Pas sûr que ce genre de modèle perdure encore longtemps même en Australie.

Fab

Le 28/10/2017 à 21:46

En faite c’est surtout pour rentabilisé les Holden Commodore VE conçue et fabriqué en Australie (a partir de 2006, avant c’était des chassis Opel/Chevrolet) que GM a décidé de les vendre en Angleterre et en Afrique du Sud badgé Vauxhall(conduite a droite oblige)

Le coupé Monaro était vendue en conduite a gauche chez Pontiac GTO, quand GM a décidé de « tuer » Pontiac(quel connerie!) le coupé Monaro a été retiré du catalogue Holden

Le UTE c’est le pick up utilitaire, la version V8 c’est Maloo(tonnerre en aborigène)

L’histoire d’Holden est longue et regorge de modèle on va dire exotique comme l’Holden Barina, successivement des Suzuki Cultus, Swift, Opel Corsa, Daewoo, Chevrolet Aveo rebadgé

oliver w

Le 01/11/2017 à 01:41

ou chevrolet lumina en afrique du sud, moyen-orient (arabie saoudite) asie du sud est et qlq version en ausralie (ce que je comprend pas, enfin le voix de gm sont impénétrable) et mm le coupé monaro (lumina coupé) au bresil sous le nom chevrolet omega ( en premier notre omega puis les holden pour les deux génération suivante) en pontiac g8 (version us) et le truc allemand donc j’ais oublier le nom

Laisser un commentaire