Vector : la Légende Agassi

Mardi 11 mars 2014
Retour

Boîtier Rouge vous avait présenté la marque américaine Vector il y a peu (lire aussi: Vector, le rêve américain), et déjà quelques petits rectificatifs sont à faire.

Quelques précisions (bienveillantes) nous viennent du Vector France Fan Club. Tout d’abord, le premier prototype de la W2 date de 1972, et c’est à cette époque que la société fut créée, même si la production ne démarra effectivement qu’en 1989.

Mais là où le mythe s’écroule, c’est que, comme je le subodorais (et l’avais précisé dans l’article), l’épisode Agassi n’était bien qu’une légende. En fait, Vector prêta un véhicule au tennisman, qui effectivement tombait en panne souvent, mais n’eut donc jamais à le rembourser. Les légendes ont la vie dure et là encore la question du manque de fiabilité des Vector est à relativiser. Certes il y eut bien quelques problèmes de fiabilité sur la boîte automatique 3 vitesses, mais rien d’exceptionnel sur l’ensemble du véhicule. Dont acte.

Quand à la faillite de Vector, elle fut essentiellement due à une erreur marketing lourde. Wiegert eu le malheur d’annoncer trop vite une remplaçante à la w8, la AWX3, gâchant toutes les chances de percer sur le marché. Enfin, Wiegert eu le tort de crier à qui voulait bien l’entendre sa supériorité face aux Ferrari et autres Lamborghini, sans pour autant proposer d’essais à la presse. Son égo fut donc pour beaucoup dans le lancement manqué de la W8. L’épisode houleux du rachat par Megatech acheva de saccager une image de marque déjà en berne (lire aussi : Vector M12).

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

Soyez le premier à commenter cet article

Aucun commentaire

Laisser un commentaire