Volvo 262C : quand les designers de Volvo se lâchent !

Dimanche 11 janvier 2015
Retour

On connaît suffisamment mon penchant pour les suédoises en général pour qu’on ne puisse pas croire à de l’acharnement, car je vais encore vous parler de Volvo aujourd’hui, et toujours pour en rire un peu. Mais qui aime bien châtie bien ! Aussi aujourd’hui je vais parler de l’incroyable Volvo 262C.

La 262 GL Coupé
La 262 GL Coupé

En ces années 70, Volvo s’affirme dans le style « parpaing » et commence à l’imposer auprès des professions libérales, intellos et « bobos » avant l’heure de la Côte Est des Etats-Unis. Mais pour s’imposer durablement au pays de l’Oncle Sam, il faut un grand coupé bourgeois. Alors, pour répondre aux exigences, Volvo offre dans sa nouvelle gamme Série 200 parue en 1974 une berline, un break, mais aussi un coupé : la 262.

262C 14

262C 05

Pour cette 262, les stylistes de Göteborg ne se sont pas pris la tête : il s’agit ni plus ni moins de la berline amputée de deux portes. Pas d’effets de style, pas de tentative d’originalité, juste le V6 PRV et du cuir à l’intérieur : de quoi en faire aujourd’hui un collector puisque la 262 ne se vendra, entre 74 et 76, qu’à 2659 exemplaires, ce qui en fait l’une des plus rares Volvo (sa version 4 cylindres continuera elle d’être produite sous le nom de 242).

262C 06

C’est décidé, Volvo fera dans l’originalité pour son successeur, le 262C. C’est la 262 qui servira de base, mais pour le style, on fera différent. Les designers suédois se sont lâchés, sans doute après une soirée arrosée à l’Aquavit et à l’Absolut, pour nous pondre une 262 au toit en vinyle rabaissé, à la calandre retravaillé et à l’intérieur luxueux (les USA sont visés je vous le rappelle).

262C 11

C’est l’occasion ici de rétablir une vérité : la 262C ne doit pas sa ligne extérieur à Bertone, qui en dessinera cependant l’intérieur, et qui en assurera une partie de la fabrication. C’est bien au bureau de style de Volvo qu’on doit cette œuvre d’art ! Comme la 262, elle reçoit le V6 PRV (B27 E) 2,6 litres de 155 ch (les derniers exemplaires fabriqués recevront le B28 à partir de 1980).

262C 02

Malgré une ligne étrange, la Volvo 262C sera fabriquée de 1977 à 1981 à 6622 exemplaires. Sans être un énorme succès, ce n’est pas si mal vue l’étrangeté de l’engin. L’essentiel des ventes (environ 5000) se fera aux States, ce qui en fait une voiture relativement rare en Europe (500 environ en Suède, un millier pour le reste de l’Europe).

262C 10

Après m’être bien moqué de l’engin, je peux avouer ne pas y être insensible malgré tout : rareté, originalité, tout y est pour en faire un collector. Le contraste entre le bas de caisse massif et le toit riquiqui est assez étonnant, l’équipement intérieur est pléthorique et elle possède 4 vraies places. Alors oui après tout, pourquoi pas se la jouer décalé avec cette 262C vraiment originale ?

Lire aussi: Volvo 780 Bertone

Galerie d'images

Voir toute la galerie

Vous recherchez ou vendez

une auto de collection

Concours

CLASSIC & SPORTS CAR


Tentez de gagner un reportage sur vous et elle dans notre magazine partenaire
Classic & Sports Car France.

Contenu alimenté par

Articles associés

5 commentaires

J2M

Le 11/01/2015 à 15:35

Très originale, impressionnante et pas si laide. Il en circulait une, et une seul, à Bordeaux, à l’époque, dans le quartier de Caudéran. Dans l’ambiance une peu « Hyde Park » des alentours du Parc Bordelais en hiver, elle était vraiment dans son élément.
Evidemment, il y avait aussi de superbes 630 qui croisaient dans le quartier, une de celle qui devait tout au crayon inspiré du très local Paul Bracq – également chroniqué dans ces (excellentes) colonnes.
Autant dire que la Volvo était déjà largement décalée. Mais c’est ce qui lui conférait (déjà) un cachet tout particulier. Et puis c’était la seule !

Toto9133

Le 01/05/2016 à 16:30

Je confirme elle me disait bien quelque chose, j’habitais vers les Chartrons et je l’ai déjà aperçu plusieurs fois sur les quais, la première fois j’avais fait une recherche sur Google pour en savoir un peu plus sur cette voiture originale 🙂

L'Ornithorynque

Le 11/01/2015 à 15:54

Un certain nombre en Belgique, où il n’était pas rare d’en croiser – elle m’a marquée gamin, avec ses airs de corbillard sans hayon …

McCloud

Le 10/01/2017 à 12:08

La version Volvo de la « personal car » en vogue aux Etats-Unis dans les foisonnantes Seventies : un coupé aux prétentions luxueuses destiné aux tycoons et aux play-boys sur le retour, dont certaines versions pouvaient être griffées à l’intention des cougars de l’époque. Parmi ces road-yachts les plus connus, la Cadillac Eldorado, la Buick Regal, l’Odsmobile Toronado, la Thunderbird, la Mercury Cougar et les versions deux portes des Marquis et Grand Marquis, et les extraordinaires Lincoln Continental Mark III, IV, V jusqu’à VIII. Au regard de ces carosses clinquants conçus pour se déplacer à 40 sur une autoroute rectiligne par vent arrière, la sobriété (relative) de notre Volvo 262 a dû séduire dans les milieux wasp puritains de la côte Est.

mi-ka-el

Le 04/06/2018 à 10:54

J’en connais une qui dort dans une hangar chez des amis. Une phase 1 si je ne me trompe pas. L’intérieur donne vraiment envie de voyager avec ces gros fauteuils à l’américaine et on doit se sentir en sécurité car elle semble indestructible. Leur fille en reculant a couché un lampadaire dans la rue sans marquer le pare-choc…

Laisser un commentaire