Volvo 780 « Bertone » : le coupé italo suédois

Publié le mardi 8 avril 2014.
Mis à jour le jeudi 4 juillet 2019.
Retour

En 1985, l’heure est plutôt à la grosse berline bien carrée chez Volvo, et surtout aux breaks au look de parpaing. Pourtant, perpétuant une longue tradition de coupé (la superbe P1800 ou l’improbable 262C), Volvo présente à Genève son nouveau coupé de luxe dérivé des 740/760, la 780. Contrairement à la Volvo 262C, la marque suédoise fait appel au carrossier Bertone pour développer, dessiner et produire ce nouveau haut de gamme. Aussi, la 780 est autant italienne que suédoise.

780 01

Si la 780 cultive un air de famille certain avec les 740/760, il s’agit d’un modèle totalement nouveau, ne partageant aucune pièce de carrosserie avec ses sœurs. Avec elle, on rentre dans un monde de confort et de luxe, même si tout cela reste très « suédois », donc d’une relative sobriété. Sa fabrication quasi artisanale et son équipement pléthorique fait de la 780 un véhicule cher (326 000 F en 1988, contre 235 000 F pour une 760), ce qui sera sans doute un frein à sa diffusion (8518 exemplaires entre 1986 et 1990).

780 05

Côté moteur, on trouve le V6 PRV de 2,8 litres et 167 ch (puis 143 ch), un 4 cylindres Turbo d’origine Volvo de 175 ch, et un 6 cylindre un ligne Turbo diesel de 129 ch (et oui!). Ce grand coupé 4 places, souvent vendu en boîte automatique n’était pas vraiment destiné à l’Europe même s’il y fut vendu, mais visait bel et bien le marché américain ou Volvo possède une image particulière et bourgeoise bien résumé par la 780. D’ailleurs, 5700 exemplaires y furent vendus, soit 67 % de la production.

780 Turbo

On en trouve parfois parmi les annonces automobiles, à des tarifs variés. Les turbo diesel sont peu prisés, et peuvent se vendre relativement peu cher (3000 euros), mais on en trouvera en V6 ou Turbo entre 5 et 7000 euros, les collectionneurs commençant à s’intéresser à ce coupé signé Bertone. Les 4 cylindres turbo sont les plus puissants, les plus authentiquement Volvo, les plus rares et donc les plus chers.

Articles associés

3 commentaires

Guillaume

Le 17/01/2016 à 19:56

Et jusqu’à 200 chevaux en fin de carrière avec le moteur 2l T16 (« B204GT »).

cisco

Le 29/12/2019 à 16:05

On en voit aussi régulièrement à « 5 places » (3 ceintures à l’ar), et c’est assez surprenant pour ce type de voiture et l’époque. J’adore cette brique (comme la Lagonda ou la Quattroporte III ) mais les avis ne sont aps unanymes 🙂

cisco

Le 29/12/2019 à 16:08

et en passant, les intérieurs en cuir bicolore bleu ou gris (sauf le beige qui était uni) avec de la loupe d’orme (comme on en trouvait aussi sur les R25 Baccara ph II) sont superbes.
le 6 cylindre TD d’origine Volkswagen a quelques défauts connus et ce n’est pas le meilleur moteur pour cette voiture, mais comme vous le notez c’est rarissime dans un coupé des années 80, ça doit être un des tout premier du genre.

Laisser un commentaire