Volvo XC90: la suédoise qu’il ne fallait pas rater (et pourtant) !

Publié le jeudi 18 juin 2015.
Mis à jour le vendredi 5 juillet 2019.
Retour

Imaginez la, celle dont vous rêvez, celle au dessus de vos moyens, mais qui s’offre à vous le temps d’un week end… Déjà, votre esprit malsain imagine tout ce qu’il est répréhensible de penser. Déjà votre corps frémit à l’idée de l’approcher, de la caresser, de la mener là où vous voulez. Sa meilleure copine, suédoise elle aussi (entre les deux votre coeur balançait), a disparu depuis quelques années, et il ne reste plus qu’elle. Contre toute attente, elle vous a invité d’elle même à un week end en amoureux dans le Morbihan.

149815_The_all_new_Volvo_XC90

Vous vous réjouissez déjà, parce que le Golfe, vous le connaissez par cœur. Vous ne comptez plus les vacances chez les cousins passées à Baden, au lieu dit le Nautran. Vous ne comptez plus les soirées passées à Vannes, Quiberon ou ailleurs, souvent alcoolisées (mais pas toujours). Vous étiez trop jeune à l’époque pour oser rêver d’une suédoise. Déjà une bretonne c’était pas gagné. Pourtant cette fois-ci, la suédoise vous invite en Bretagne, et vous propose même de prendre la mer avec elle sur des voiliers incroyables. Remontent alors tous vos souvenirs de voile sur ce Golfe du Morbihan, vous rappelant que vos cousins, eux sont des champions de voiles (et la famille élargie encore plus, avec un skipper de Sodebo dans ses rangs).

149816_The_all_new_Volvo_XC90

Mais cette fois-ci , c’est la belle suédoise qui vous a invité à la prendre en main entre Nantes et Lorient, pour ensuite admirer les voiliers. N’est-ce pas romantique ?

Oui mais… Car il y a un mais. Le rêve de votre vie s’effondre. Votre propre vie (la vraie, pas celle rêvée) vous rattrape et c’est la mort dans l’âme qui vous êtes obligé de renoncer. Adieu belle suédoise, adieu embruns, adieu régate, adieu corps à corps sur les départementales désertes du sud de la Bretagne. Comme dans un mauvais rêve, où tout s’acharne contre vous, vous devez renoncer à l’osmose.

149817_The_all_new_Volvo_XC90

Vous l’aurez deviné, ma suédoise n’est autre que la nouvelle Volvo, le XC90. Et j’ai du renoncer à la dernière minute à l’essayer (à l’adopter?). Je dois donc me contenter de ce que j’en avais déjà vu au Salon de Paris, ou ce qu’en écrivent mes collègues qui eux, n’ont pas renoncé au rendez-vous en tête à tête (oui d’accord, c’était plus un speed dating qu’un vrai rendez-vous solo).

149819_The_all_new_Volvo_XC90

Soyons honnête dès le départ : j’aime Volvo depuis un bail (surtout depuis que Saab n’est plus tout à fait en vie, même si un premier amour ne s’oublie pas), et après les premières peur du rachat par Geely, je suis rassuré. Non seulement Volvo reste Volvo (je roule en latin), mais la marque de Goteborg nous offre l’une des alternatives les plus crédibles aux allemandes aujourd’hui.

149818_The_all_new_Volvo_XC90

Bon j’avoue, les SUV ne m’ont jamais vraiment excité, mais le XC90 sort du lot. Physiquement, j’y retrouve les traits des suédoises que j’aime, avec ce petit côté carré mais svelte, large d’épaule mais joli comme un cœur. A l’intérieur, là encore on s’extraie des standards germaniques pour découvrir ceux (beaucoup plus attrayants à mon sens) de la scandinavie, faits de qualité, de robustesse, de simplicité et de design.

149823_The_all_new_Volvo_XC90

Surtout, le XC90 semble donner le « la » d’un design épuré qui n’est pas pour me déplaire. Pour le reste, je vous convie à lire tous mes confrères qui ont fricoté avec la belle. Mais pour avoir fait le tour de leurs impressions, on est pas loin d’un truc parfait. Moi je resterai avec mes rêves, mes déceptions, et qui sait, un jour, j’aurai une « date » avec cette Volvo. Car après tout, si d’autres l’ont essayée, c’est peut-être moi qu’elle choisira, puisqu’en amour, il est toujours bon de ne pas se précipiter !

Merci à Volvo pour l’invitation (Marc, Julie), et désolé encore mille fois pour le faux bond !

Images: Volvo

Articles associés

5 commentaires

Emmanuel Fourgeaud

Le 18/06/2015 à 18:53

Donc maintenant, quand un média ne va pas essayer une voiture, il s’excuse platement devant la marque ? Par peur de quoi ? C’est pitoyable de publier un papier comme ça : on se demande où est l’indépendance de votre canard … quand aux états d’âme, ce n’est pas ce qu’on cherche dans l’information. Le blog automobile est né parce que les institutionnels ne critiquaient plus rien, le blog devait être la voix rebelle, oser dire ce qui ne l’était pas, ici on cherche encore ce que ça veut dire.

Paul

Le 18/06/2015 à 19:08

Vous vous trompez sur plusieurs points: je ne suis pas un journaliste, et je fais un blog, avec toute la subjectivité que cela comporte. Si vous me lisiez un peu plus souvent, vous sauriez ma tendance (jamais cachée) pour les suédoises. M’excuser ? Non. Regretter de ne pas y être allé ? Oui. Quand à ma capacité à critiquer, je pense que vous devriez fouiller un peu plus ce blog avant d’affirmer des contre-vérités. Justement, je pense que mes lecteurs attendent de moi MON ressenti, et pas celui d’un journaliste (qui craint pour son salaire, pour les revenus publicitaires du magazine ou que sait-je). Savez-vous au moins que je refuse toutes les semaines des essais presse qui ne concernent pas mon lectorat ? Après je comprends tout à fait que ce genre de prose ne vous parle pas. Le blog c’est aussi un moyen de rédiger autrement, de faire passer d’autres émotions que celles purement mécaniques qui vous intéressent (auquel cas, je vous encourage à vous tourner vers des « blogs » plus consensuels, et sans doute plus « presse magazine » à laquelle je me refuse à ressembler). Mon Dieu que certains amateurs d’automobiles se prennent au sérieux 😉

Alex

Le 18/06/2015 à 23:31

n’importe quoi. Comment perdre sa crédibilité en quelques phrases. Pathétique.

Paul

Le 18/06/2015 à 23:46

Je suis étonné par votre ton vindicatif… Il semblerait que vous ayez quelques problèmes d’égo, à moins que cela ne soit qu’un passe-temps: asséner des vérités avec le ton docte d’un dictionnaire… Rassurez-vous, j’avais pris les devants, et soucieux de votre avis, j’en avais fait part à mes lecteurs (les vrais, ceux qui lisent tous les articles) pour recueillir leurs sentiments sur votre commentaire. Je vous invite donc à aller sur ma page facebook pour voir ce qu’il en est: vous vérifierez par vous même que tout le monde ne pense pas comme vous…. Mais n’en restons pas là. Etrangement, et vous l’aurez vérifié si vous avez lu le blog, tout le monde ne semble pas être de votre avis. Pourquoi me direz-vous ? Pour la simple et bonne raison que les essais sont une part infime de ce que je fais, et surtout de ce que j’écris… Mais comme vous avez une culture automobile incroyable, j’imagine bien qu’aucun de mes articles ne vous apprend quoi que ce soit. J’imagine en outre que vous êtes assez fier pour penser que vous avez la vérité (votre définition péremptoire de ce que doit être un blog auto en est la preuve non ?)…. Si j’étais moins respectueux de la correspondance, je vous transmettrai volontiers les mails de journalistes respectables saluant mon travail bénévole… Si j’étais moins correct, je vous demanderai de me montrer votre travail, et par là même je pourrai mesurer combien vous m’êtes supérieur… En attendant, restant à ma place, je vous prierai de bien vouloir lire mon blog en entier (et oui, près de 1000 posts, ca va vous demander un peu de temps) pour enfin juger mon travail sur pièce…. Votre commentaire, dans un premier temps, était un peu cavalier…. Dans ce deuxième temps, il prouve que vous ête un inculte (oups, pardon, un goujat voulais-je dire). J’attends avec impatience votre prochaine diatribe pour voir jusqu’où vous serez prêt à aller 😉

Paul

Le 18/06/2015 à 23:54

Je répondais à Emmanuel, hein, pas à Alex 😉

Laisser un commentaire