Zotye Multiplan / M300 : la soeur chinoise de la Fiat Multipla

Publié le mercredi 5 septembre 2018.
Mis à jour le mardi 9 juillet 2019.
Retour

Vous pensiez qu’une Fiat Multipla (lire aussi : Fiat Multipla) était le summum de l’originalité ? Dans sa version première, sans doute, mais dans sa seconde version, la palme revient à sa cousine chinoise : la Zotye Multiplan / M300.

N’allez pas croire, malgré la réputation de Zotye, qu’il s’agit là d’une copie. A ses débuts en 2005, la nouvelle filiale automobile du groupe Zotye, spécialisé jusqu’alors dans la fabrication et la distribution de pièces détachées, s’est tout d’abord appuyé sur l’expertise de constructeurs étrangers : Daihatsu d’abord, avec une version spécifique du Terios, et le groupe Fiat. En 2007, Zotye signe un accord avec la firme italienne et rachète les droits de deux modèles, le Multipla et la Lancia Lybra.

La Lybra n’aura finalement jamais de sœur chinoise, allez savoir pourquoi, mais le Multipla, lui, commencera sa carrière en Chine dès 2008. A ses débuts, celui qu’on appelle alors Multiplan n’est pas entièrement produit dans l’Empire du Milieu puisqu’il s’agit d’une production en CKD : les pièces sont fabriquées en Italie, et envoyée pour assemblage et peinture en Chine.

Ainsi le Multiplan est-il, au logo près, le jumeau parfait du Multipla. En 2010, Fiat stoppe la fabrication de son monospace en Italie. Zotye saute sur l’occasion pour prendre à son compte la fabrication complète du modèle. Toujours équipé du même 1.6 16 soupapes de 103 chevaux, il profite de l’occasion pour changer de nom : Longyue. Présenté au Salon de Hangzhou, il annonce une chute extraordinaire de ses prix, passant de 138 000 yuans à 69 000, près de la moitié. La production débute en octobre 2010.

Au même moment, les accords avec Fiat sont renforcés. Avec l’abandon du projet Lybra, il manque une berline dans la gamme Zotye composée du Nomad (un Daihatsu Terios) et du Multiplan devenu Longyue. Zotye va donc racheter les droits de la Fiat Siena/Palio pour produire la Z200 dès 2011. A cette occasion, pour des raisons d’homogénéité, le Longyue va désormais s’appeler M300 !

En 2013, dernière année de fabrication du M300, le monospace de Zotye va connaître un ultime baroud d’honneur : une version électrique appelée M300 EV, tout simplement. Doté d’une batterie de 35,2 KwH, il propose une autonomie de 160 km. 220 exemplaires de cette version seront vendus cette année-là, faisant d’elle une rareté automobile. Pensez, une Multipla électrique, ça le fait non ?

Mais l’heure n’est plus vraiment aux monospaces en Chine en cette année 2013. Le M300 (y compris dans sa version électrique) ne se vend plus qu’à 572 exemplaires. On est loin de son record de 2011, où 13 870 unités avaient été écoulées. Au total, le Zotye Longyue/M300 se sera vendu, entre 2010 et 2013, à 25 036 exemplaires. Il semblerait qu’un nombre équivalent de Multiplan ait été vendu entre 2008 et 2010, ce qui porterait la production totale de cette version chinoise à environ 50 000 voitures.

Certes, ce chiffre est une goutte d’eau dans un marché chinois devenu exponentiel, et on peu raisonnablement dire que ce Multipla à la sauce aigre-douce est resté très confidentiel. Mais désormais, le lecteur de Boîtier Rouge se baladant en Chine ne sera pas surpris d’y découvrir cette Zotye M300 dans le flot de la circulation pékinoise !

Articles associés

8 commentaires

Navigator84

Le 05/09/2018 à 12:28

Zotye a récupéré l’outillage des Palio/Siena directement en Chine car en 2007 la JV Nanjing Fiat venait tout juste de fermer.
Elle produisait depuis le début des années 2000 les Palio, Palio break, Siena et une version améliorée, la Perla.

Rubinho

Le 05/09/2018 à 15:00

Il me semble que la Chine n’a jamais été un pays tres « monospace »… Le Picasso 1ère génération a connu pareil revers

MattB

Le 05/09/2018 à 16:34

En même temps quand on y pense, les débouchés de ce types de carrosserie sont peut-être limités dans un pays appliquant la politique de l’enfant unique?

Franck

Le 05/09/2018 à 16:41

En effet, le monospace compact tel qu’on le conçoit ici n’intéresse pas . La politique de l’enfant unique fait que les familles ne sont pas nombreuses et que l’on a guère besoin de ce type de véhicules. Quand on emmène occasionnellement le pépé et la mémé quelque part, on préfère la berline traditionnelle 3 volumes.

En revanche, les Chinois sont friands de minivans, le Buick GL8 est un franc succès, on en voit partout là bas. Il s’apparente d’ailleurs plus une à camionnette de luxe, j’ai fait des centaines de bornes dedans, trajet hotel – usine. C’est plus du transport de personnes que réellement un véhicule que l’on achète pour la famille.

Rubinho

Le 05/09/2018 à 17:11

oui c etait le sens de mon message, mais je viens de voir qu’il manquait la fin…. Un lancement dont on connaissait en avance le mauvais résultat

fc30

Le 05/09/2018 à 23:34

Effectivement, les tribulations du Picasso en Chine n’ont pas duré bien longtemps… J’ai l’impression qu’il a tenu plus longtemps sans non plus rencontrer un succès fou au Brésil (idem pour le Scénic I d’ailleurs), où il avait reçu un restylage spécifique.

Eddy123

Le 05/09/2018 à 18:49

très sympa. ..

Wolfgang

Le 08/09/2018 à 20:57

A peine moins épouvantable que la fiat

Laisser un commentaire