We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




McLaren Automotive double sa production et engrange les bénéfices

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 30 juin 2017

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai toujours été intéressé par les résultats financiers des constructeurs automobiles, l’aspect économique du secteur, et encore plus lorsqu’il s’agit de « petits constructeurs ». Aussi c’est avec intérêt que j’ai lu le communiqué de presse reçu de McLaren, car dans le secteur des « supercars », une telle transparence est rare : production, chiffre d’affaires, effectifs, tout y est et il faut croire qu’aujourd’hui, produire des voitures de sport est une activité rentable.

McLaren, en tant que producteur, est une entreprise assez récente. Si au début des années 70, puis au début des années 80, elle avait tenté l’aventure des voitures particulières avec la M6 GT (lire aussi : McLaren M6 GT) ou bien la M81 (lire aussi : McLaren M81), ce n’est qu’en 1992 que McLaren va vraiment se faire un nom sur le marché des supercars avec la fabuleuse F1 (lire aussi : McLaren F1). L’entreprise McLaren Automotive avait quand à elle été créée en 1989 pour en assurer la production.

Entre 1998, lorsque la dernière F1 tombe des chaînes, c’est avec Mercedes que McLaren va s’associer pour concevoir la SLR : une voiture qui rentrera en prodution en 2003. Prévue pour être produite à 3500 exemplaires jusqu’en 2010, il ne s’en vendra finalement que 1789 exemplaires. A partir de cette date, McLaren Automotive va produire seule ses propres voitures, en lançant la MP4-12C.

Sept ans plus tard, c’est l’heure de faire les comptes. La MP4-12C a déjà pris sa retraite, et depuis 2014, McLaren nous abreuve de nouveauté : 650S (2014), 675 LT (2015), 570 et 540C (2015), et enfin 720S (2017). En 2015, McLaren Automotive vendait 1654 voitures, pour un chiffre d’affaires de 450 millions de £ et un résultat net avant impôt de 5,4 millions de £. En 2016, ce sont 3286 exemplaires qui ont été produits (soit un joli +99 %) pour un CA de 650 millions de £ (+44 %) et un résultat net avant impôt de 9,2 millions de £ (+70 %). Pas mal non ?

Côté effectifs, l’entreprise est passée de 1492 salariés en 2015 à 1606 en 2016. Le McLaren Production Centre (MPC) a par ailleurs augmenté sa capacité annuelle de production (5000 véhicules), et l’entreprise prévoit d’atteindre les 4500 ventes annuelles en 2022 (dont 50 % en motorisation hybride). L’entreprise dépense désormais 20 % de son chiffre d’affaires (soit 129 millions de £ en 2016) en Recherche et Développement.

Le département McLaren Special Operation (MSO), qui s’occupe de la « customisation » des McLaren, enregistre quand à lui une hausse de 147 % de son chiffre d’affaires, ce qui confirme la tendance actuelle à la personnalisation.

Voilà, vous savez désormais l’essentiel sur McLaren ! Rendez-vous l’année prochaine pour des résultats financiers sans doute aussi spectaculaires. Sachez que McLaren Automotive entend lancer 13 nouveaux modèles ou versions dans les 5 prochaines années. En attendant, elle présente ces jours-ci à Goodwood son nouveau modèle, la 570S Spider !

Images: McLaren Automotive

Autos similaires en vente

Vendue
14 500 km

2019 MCLAREN 600lt

14 500 km
Je veux la même auto
Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article