We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Renault Fuego : ne dites à personne qu’elle vous plaît.

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 1 sept. 2022

Dans « Mais qui a tué Pamela Rose », on se gausse de Kad Mérad et de sa Renault Fuego « de collection ». Ce qui devait être un gag devient aujourd’hui réalité, puisque le vénérable coupé du début 80’s est en passe de devenir collector. Il faut dire que déjà à l’époque, elle nous paraissait un brin ringarde, singeant à nos yeux la Porsche 924 (elle-même déjà moquée comme Porsche du pauvre). Elle partait donc sous de dures auspices.

Renault Fuego rouge vue de trois quarts avant Renault Fuego vue de derrière

En outre, si elle succédait aux R15/R17, elle arrivait dans une période où la mode des coupés 4 places était déjà passée, laissant la place à la mode GTI. Et là, difficile de lutter face à ces petites bombes puissantes, amusantes et au look soigné, quand on a un avant de R18 et une bulle de verre en guise de hayon. D’une certaine manière, la Fuego est déjà démodée à sa sortie. Enfin c’est l’image qu’on en garde, car mine de rien, le coupé Renault se vendra quand même à plus de 250 000 exemplaires en 6 ans de commercialisation (de 1980 à 1985). Pas mal pour une auto ringarde ! Mais pas suffisant pour Renault qui comptait (délire de comptable?) en vendre 100 000 par an.

Renault Fuego de profil dans une région montagneuse Renault Fuego de côté portes ouvertes

Peu importe, la Fuego a gardé cette image, jusqu’à ce qu’on redécouvre ses qualités avec la mode des Youngtimers aujourd’hui. Disponible en essence comme en diesel, elle vaut surtout le détour avec un turbo, qui permet au 4 cylindres 1,6 litres d’offrir 132 ch. En même temps, c’est presque la plus rare (un peu plus de 6000 exemplaires produits), mais pas tout à fait, puisque la Fuego Turbo Diesel l’est encore plus (2824 exemplaires). Il y eut même un projet de cabriolet, réalisé par Heuliez et resté sans suite (lire aussi: Fuego Cabriolet).

Renault Fuego Turbo rouge de trois quarts avant Renault Fuego Turbo vue de derrière

L’intérêt d’une Fuego aujourd’hui, c’est son look, intérieur comme extérieur. Avec elle, c’est une plongée au cœur des années 80 qui vous attend, avec des relents des 70’s. Des jantes aux sièges pétales, des couleurs criardes aux plastiques noirs tout au long de la carrosserie, tout est tellement « Régie Renault » de cette époque. Si 1985 sonne le glas de la Fuego européenne, sachez qu’elle continuera à être produite en Argentine jusqu’en 1992 (lire aussi: Renault Fuego GTA).

Lire aussi: la Renault Fuego aux USA

Autos similaires en vente

160 000 km

1986 RENAULT R 11 turbo Zender

27 000 €
160 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

73 000 km

2003 RENAULT Clio v6 Ph. 1

43 000 €
73 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article