We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Renault Medallion : la dernière Renault yankee

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 23 juil. 2014

Pour compléter la gamme Renault entre la Premier, plus grande, et les Alliance et Encore, plus petite, c’est du côté de la France que l’Alliance AMC/Renault va aller chercher sa berline « moyenne ». Pour la Medallion, c’est tout simplement une Renault 21 qu’on va restyler !

La Medallion, tout comme la Premier, sera vendue sous la marque Eagle juste après le rachat d’AMC par Chrysler… A peine 3 ans

Cette R21 à la sauce américaine était fabriquée à Maubeuge chez Renault puis exportée aux USA, contrairement à la Premier fabriquée dans l’Ontario. Elle était motorisée par un unique moteur 4 cylindres de 2,2 litres, développant 108 ch, deux niveaux de finition (DL de base et LX plus luxueuse) et deux carrosserie (sedan et wagon).

Contrairement à la Premier, la Medallion est immédiatement reconnaissable pour un français. Certes, les pare-chocs sont différents (répondant aux normes américaines), ainsi que les phares et la calandre un peu plus en biais. Les phares arrières de la berline la font passé pour une Audi V8, tandis que l’arrière du break est lui très proche de la version française.

A peine arrivée sur le marché américain, la Medallion voit Renault vendre ses actifs outre-atlantique à Chrysler. Elle sera commrcialisée pourtant encore en 1988 sous le nom de Renault, puis en 1989 seulement en berline sous le nom d’Eagle (pour quelques exemplaires à peine). Elle quittera la scène américaine même pas trois ans après son introduction.

Il est à noter que la Medallion correspond à la R21 phase 1 mais ressemble parfois à la R21 phase 2, de là à dire que les designers s’en sont inspirés, il n’y a qu’un pas que je franchis : son dessin est étonnamment moderne par rapport à la R21 phase 1. Difficile de savoir combien de Medallion ont été vendues aux USA, mais il semblerait que, compte tenu des faibles moyens d’AMC/Renault puis Eagle pour la promouvoir, seul quelques centaines d’exemplaires auront réellement été distribués. Chrysler préféra cependant arrêter un véhicule qu’elle ne construisait pas et qui rentrait directement en concurrence avec ses propres modèles.

On peut regretter tout de même la revente précipitée d’AMC Renault après la mort de Georges Besse. L’entité recelait tout de même une pépite avec Jeep, et notamment les Cherokee et Grand Cherokee dessinées par le français François Castaing qui fera des étincelles par la suite avec Chrysler (Viper notamment). Et si Renault avait raté le coche ce jour là ?


Autos similaires en vente

160 000 km

1986 RENAULT R 11 turbo Zender

27 000 €
160 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

73 000 km

2003 RENAULT Clio v6 Ph. 1

43 000 €
73 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article