We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Peugeot 305 V6 Rallye : l'oubliée de Sochaux

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 8 déc. 2014

En 1980, cela fait déjà 3 ans que la Peugeot 305 est sur le marché, mais bientôt dix ans que les 504 courent en rallye, en berlines, coupés ou pick-ups. Il serait temps de rajeunir tout cela et de proposer une voiture de rallye qui en jette, plus moderne que les 504 vieillissantes. Au même moment, la FIA annonce la création du groupe B, qui prendra corps en 1982. Il s’agit de faire courir en rallye des monstres de puissance dérivés de véhicules de série. Pour être homologué dans ce groupe, il fallait produire au moins 200 exemplaires dans l’année du véhicule d’origine.

Chez Peugeot, la naissance de ce groupe donne des idées. Et si on proposait une 305 de rallye capable de dynamiser l’image de Peugeot ? Aussitôt dit, aussitôt fait, les ingénieurs se mettent au boulot sur la frêle 305 (lire aussi : Peugeot 305). Au menu : carrosserie bodybuildée, mais pas que…

Car question rallye, la propulsion ou la transmission intégrale, c’est tout de même mieux que la traction. Donc les hommes du Lion modifie la 305, transformant la berline en propulsion ! Mais ce n’est pas tout. Sous le capot, on trouvera un V6 PRV de 2,5 litres, à 24 soupapes (oui oui!) de 205 chevaux. Tout à coup, la 305 de Papa n’a plus la même saveur.

Ce projet sera mené de 1980 à 1981, et sera à deux doigts de se concrétiser. Heuliez fut même mis à contribution pour concevoir la « série limitée » de 200 exemplaires. Une maquette échelle 1 fût réalisée à Cerizay et présentée dans une superbe livrée blanche (« irisée » disait-on), à bandes bleues et jaunes (drôle d’association!). Elle se différenciait du proto Peugeot en adoptant le facelift de la 305 de 1982.

Malheureusement (ou heureusement), ce projet restera sans suite, pour la simple et bonne raison que la relève arrivait, en la personne de la Peugeot 205. C’est elle qui désormais allait porter le flambeau du Lion en Rallye. Heuliez gagnera la production des 200 exemplaires de la 205 Turbo 16 (lire aussi : Peugeot 205 Turbo 16) ou de sa sœur maudite la Citroën BX 4TC (lire aussi : Citroën BX 4TC). La 305 V6, elle, tombera dans l’oubli. Mais servira de mulet pour développer la 205 Turbo 16 !

Autos similaires en vente

64 500 km

1999 PEUGEOT 406 V6

17 500 €
64 500 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

62 122 km

1983 PEUGEOT 504 cabriolet 2.0

42 000 €
62 122 km

Petite annonce d’un particulier. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article