We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




YOUNGTIMERS

Opel Vectra B i500: la timide sportive signée Irmscher !

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 2 nov. 2015

En Allemagne, on a le culte de la performance, particulièrement automobile, mais aussi du kitsch : c’est d’outre Rhin que nous vient le tuning. Aussi, autour des grands constructeurs que sont BMW, Mercedes, Vokswagen/Audi ou Opel se sont développées des officines plus ou moins officielles pour proposer préparations moteurs, spoilers, jantes, jupes, becquets ou ailerons aux mordus de la vitesse et du « m’as-tu-vu ». Aujourd’hui, on en trouve encore un paquet, du très sérieux Alpina devenu constructeur à part entière (lire aussi : Alpina), Abt oeuvrant pour VW/Audi, AMG devenue filiale de Mercedes, jusqu’aux plus délirants comme Mansory (lire aussi : Mansory).

l'i500 existe en berline et en break !l’i500 existe en berline et en break !

Dans le cas d’Opel, c’est la firme Irmscher qui tient le rôle de préparateur officiel. Créé en 1968 par Günther Irmscher près de Stuttgart, grâce à la revente d’une Opel Kadett de rallye, la société propose accessoires et préparations pour les Opel bien entendu, mais aussi pour d’autres marques. Grâce à un contrat avec la marque de Russelheim pour la préparation des véhicules sportifs, Irmscher prend son envol au début des années 80, tout en restant indépendant (c’est toujours le cas aujourd’hui). Au début des années 90, la firme est en pleine bourre : création d’une usine en Espagne en 1989, lancement de l’Omega 500 Evolution en 1990 (lire aussi : Omega Evolution 500), contrat d’assemblage de la Renault Safrane Biturbo (Hartge s’occupant de la préparation moteur, lire aussi : Renault Safrane Biturbo), bref, on est loin de la petite société des débuts.

i500 02

Si Irmscher se paie le luxe de travailler pour d’autres, elle reste très liée à Opel et s’occupe de lui préparer des « séries spéciales sportives » tout ce qu’il y a d’officielles, présentes au catalogue de la marque au blitz. C’est ainsi que naquit l’Opel Vectra i500 ! Depuis 1995, la Vectra B a remplacé la Vectra A. Cette dernière avait au moins le mérite de proposer dans sa gamme une version 2 litres Turbo à transmission intégrale de 204 chevaux. Mais la Vectra B, elle, reste très sage, avec au sommet de sa gamme le V6 X25XE de 2,5 litres et 170 chevaux. C’est Irmscher qui va s’y coller pour offrir une version sportive de cette nouvelle Vectra.

i500 03

C’est en 1997 que la i500 est présentée. Le V6 2,5 X25XE est modifié pour proposer un peu plus de puissance (195 chevaux), et plus de couple (240 nm). Les suspensions sont elles aussi retravaillées et « typées » sport, avec une garde sol réduite de 20 mm, tandis que l’i500 reçoit des freins renforcés, des jantes BBS de 17 pouces, des pare-chocs avant et arrière retravaillés, des couleurs spécifiques, des sièges Recaro en cuir et des inserts de carbone dans l’habitacle.

L’i500 est proposée en berline et en break, et seulement sur les marchés allemand et suisse. Aucune ne sera officiellement vendue en France. A l’origine, l’i500, comme son nom l’indique, devait être une série limitée à 500 exemplaires, mais malgré ses seulement 25 chevaux de plus, elle rencontra un vrai succès auprès des amateurs d’Opel, et 1300 exemplaires seront fabriqués, répartis en deux séries : la première à partir de 1997, et la deuxième à partir de 1999, bénéficiant du léger facelift de la Vectra B.

i500 04

En 1998, l’i500 servit de base à un modèle véritablement plus exclusif et plus performant, i30 qui, comme son nom l’indique, fêtait les 30 ans d’Irmscher et la création de la 3ème usine de la petite firme à Eisenach. La série est limitée à 30 exemplaires évidemment, ce qui la rend particulièrement rare. Contrairement à l’i500, elle reçoit le V6 3 litres X30XEI (dont est aussi dérivé le moteur de ma Saab, lire aussi : Saab 9-5 Griffin V6 3.0t) porté lui à 220 chevaux.

Si l’on est fan d’Opel, ces modèles sont à collectionner bien entendu. Pourtant, on peut rester dubitatif devant le peu d’amélioration des moteurs de la Vectra. Même en gagnant 25 chevaux, l’i500 reste en dessous des 200 ch, et n’est donc pas particulièrement sportive. Même l’i30 est assez décevant niveau puissance. Restent la rareté, les peintures exclusives, et l’équipement spécifiques : est-ce suffisant pour partir en chasse d’un tel modèle ? A vous de voir : sachez tout au moins qu’il existe !

A lire sur Irmscher: www.irmscher.com


Autos similaires en vente

187 000 km

1992 PEUGEOT 205 cti Cabriolet

14 900 €
187 000 km

Petite annonce d’un professionnel. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

251 987 km

1996 JAGUAR Xjs 4.0 Célébration

27 900 €
251 987 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

124 000 km

2005 JAGUAR Xkr Supercharged

29 900 €
124 000 km

Petite annonce d’un professionnel. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article