We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Renault 20 4x4 Dakar : quand les frères Marreau jouaient la gagne !

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 4 juin 2016

Montlhéry, mardi 24 mai 2016: alors que nous découvrons une ribambelle de voitures prêtes à servir de jouets sur l’anneau, se terre discrètement une drôle de R20 en fond de parking. Personne n’y prête attention, attirés comme des mouches par la Renault 5 Turbo Maxi de Jean Ragnotti, et pourtant, moi, je n’ai d’yeux que pour elle ! Nos regards se croisent, et mes souvenirs remontent en un instant, me replongeant directement l’année de mes 7 ans, l’âge de raison mais aussi de la passion ! Cette année là, deux événements sportifs m’avaient touché ! L’épopée des Bleus de Michel Platini en Espagne, terminée dans la douleur face à l’Allemagne intraitable et violente de Schumacher, mais aussi et surtout, quelques mois plus tôt, la victoire des frères Marreau au Paris-Dakar à bord de leur Renault 20 4×4 !

IMG_2386

IMG_2389

Car c’est bien d’elle qu’il s’agit, cachée en fond de parking : la Renault 20 numéro 150 victorieuse de l’édition 1982 du Paris-Dakar, à l’époque où il s’agissait encore d’une aventure humaine incroyable, impressionnant le petit garçon que j’étais. Seul dans mon lit, je me rêvais au volant d’une telle voiture, voguant sur les dunes à des vitesses insensées. Et ce jour là, je tombe enfin sur elle, cette R20, la seule R20 qui m’aura fait rêvé (il faut dire qu’hors ce modèle particulier, la Renault 20 n’a rien de sexy!).

Quand BR rencontre Bernard Marreau au salon Rétromobile 2015 !Quand BR rencontre Bernard Marreau au salon Rétromobile 2015 !

J’avais déjà eu la chance de croiser Bernard Marreau au salon Rétromobile, petit bonhomme jovial toujours prêt à raconter ses anecdotes les plus folles !!! Désormais ma route croisait sa voiture, réalisée par ses soins et ceux de son frère Claude (qui la pilotait), concurrente deux années de suite au Dakar, et victorieuse la deuxième année ! A cette époque, on pouvait être bricoleurs de génie et pilotes amateurs, tout en gagnant une telle épreuve.

COJ19823010202

Claude et Bernard n’en étaient pas à leur coup d’essai. Ils s’étaient déjà engagés en 1979 et 1980 avec une Renault 4 Sinpar (4×4 donc), réussissant à se classer 5ème puis 3ème de l’épreuve. On est encore loin des protos monstrueux initiés par Peugeot et sa 205 Turbo 16, et l’on pouvait affronter le désert en 4L et finir bien classé ! Bon il faut dire que cette 4 était particulière, puisqu’elle cachait sous son capot un moteur de Renault 5 Alpine Groupe 2 de 137 ch (que j’ai pu conduire). Pour l’édition 81, c’est Renault qui proposera aux deux frères de s’attaquer au désert avec une Renault 20.

COJ19823010107

La caisse nue est livrée aux deux frères en février 80 par la régie. Ils vont alors s’attaquer à découper, souder, renforcer et modifier la voiture. Le plancher arrière sera celui d’un Renault Trafic (je vous en parlerai bientôt de celui-là tiens), et l’essieu arrière rigide ! La R20 reçoit aussi une transmission intégrale, et la boîte de vitesse adaptée au nouveau statut de 4×4 de la voiture. Sous le capot, c’est un moteur de Renault 18 Turbo (lire aussi : Renault 18 Turbo) qui prend place : 1565 cm3, un « turbal » et 133 ch pour 21 mkg de couple ! L’échappement sort du capot moteur pour courir le long du montant de pare-brise, façon schnorchel.

IMG_2387

Engagée dans l’épreuve en 1981, la Renault 20 des frères Marreau sera contrainte à l’abandon. Pour l’édition 1982, par sécurité, une deuxième R20 du même type, portant le numéro 151, sera engagée pour servir de banque d’organe, au cas où. Il n’y en aura pas besoin cette fois-ci, Claude et Bernard remportant brillamment l’épreuve, rentrant ainsi au panthéon des pilotes géniaux des petits garçons de l’époque !

IMG_2388

Encouragés par un tel succès, c’est à bord d’une Renault 18 4×4 que les deux frères tenteront de remporter l’épreuve de 83 à 85 sans faire mieux que 5ème. Ils tenteront leur chance ensuite en proto Lada (86, abandon), Mitsubishi Pajero (88, 13ème) puis Buggy Renault (93, abandon). De toute façon, le Dakar n’était plus ce qu’il était, et appartenait déjà aux grosses écuries, racontant des histoires moins glorieuses aux gamins de l’époque.

IMG_2390

A mon grand regret, cette mythique Renault 20 que j’avais sous les yeux restera statique. Contrairement aux autres véhicules du parking, la R20 n’était là que pour le plaisir des yeux, sans que l’on puisse la tester. Cela dit, l’anneau de Montlhéry n’était sûrement pas l’endroit idéal pour se faire plaisir façon Marreau mais tout de même, j’aurai bien aimé pouvoir faire un tour dans cette voiture qui avait tant compté pour moi !

Merci à Benoît pour la vidéo:



Autos similaires en vente

160 000 km

1986 RENAULT R 11 turbo Zender

27 000 €
160 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

73 000 km

2003 RENAULT Clio v6 Ph. 1

43 000 €
73 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article