We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Peugeot Instinct : le shooting brake le plus "Boîtier Rouge" du monde préfigurait la 508

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 15 mars 2018

La présentation officielle, à Genève, de la Peugeot 508 (lire aussi : Peugeot 508), a été couronnée de succès puisque la presse entière, en attendant les essais, s’est fendue de louanges (moi y compris) unanimes. Le style est fort, classique tout en affichant le dynamisme de Peugeot aujourd’hui, et une sportivité retrouvée. Et c’est en repensant à cette présentation que m’est revenue à l’esprit la précédente édition du salon de Genève, avec un concept Peugeot Instinct prémonitoire et très Boîtier Rouge.

Genève, mars 2017

Assis à la table du restaurant Peugeot, situé derrière le stand, je discutais avec Aurélie, attachée de presse de la vénérable marque sochalienne, autour d’un déjeuner autant professionnel qu’amical. A sa question : « que pense-tu du stand ? », j’avoue un fort penchant pour le concept-car Instinct, exposée pour la première fois sur un salon automobile, bien que dévoilé à Barcelone dans un cadre plus high-tech. Et je concluais par : « c’est marrant, elle me rappelle furieusement le concept-car Riviera de Pininfarina, un vieux truc de 1971 que j’adore » (lire aussi : Peugeot 504 Riviera).

J’avais à peine prononcé ces paroles qu’Aurélie se lèvait, m’emmènait avec elle à grand pas vers le stand (ça tombe bien, je prends jamais de dessert), en me disant : « faut que je te présente quelqu’un » ! Tiré par le bras, me voilà à nouveau devant la Peugeot Instinct, face à un jeune homme qu’on me présentait aussitôt : Matthias Hossan, responsable des concepts-car chez Peugeot, sous la direction de l’inévitable Gilles Vidal.

Une fois faites les présentations de rigueur, Matthias embraye : « ah Boîtier Rouge, ce concept a un peu de sang BR justement ». Avouez que, quand vous avez rêvez pendant des décennies devant des concepts de salon, et adoré un sacré paquet de bagnoles, avoir un designer qui vous dit que son concept tient un peu de vous, ça fait bizarre. C’est un peu comme le jour où Gérard Godfroy, co-fondateur et designer de Venturi (lire aussi : les débuts de Venturi), m’a appelé sur mon portable personnel : c’était comme une consécration.

Il y a des jours comme ça, où tout vous sourit

Mais pourquoi donc l’Instinct était-elle si Boîtier Rouge, de l’aveu même de son designer ?

« Au moment de préparer Genève, on a voulu réaliser un concept proche de la réalité (sans déconner ? Avec le recul, on voit bien la 508 future en filigrane ndlr), novateur (la conduite autonome couplée à une conduite « personnelle ») et clin d’oeil. On ne voulait pas tomber dans la facilité, et calquer notre concept sur la 504 Coupé (lire aussi : 504 Coupé). C’était trop facile, trop convenu. On s’est alors souvenu du concept Riviera présenté par Pininfarina et refusé par Peugeot. Au moment des recherches, la première étape passe par internet. Et là on est tombé directement sur Boîtier Rouge, avant même que le concept ne soit dessiné. On était convaincu de « toucher le spécialiste » comme le néophyte avec un concept shooting brake et relié à l’histoire de Peugeot ».

Là, il m’a fallu un moment pour réaliser : quand je lisais mes « Special Salon » ou « Toutes les voitures du Monde » en 1995, pendant des heures, aux toilettes, aurai-je pu imaginer que 20 ans et quelque plus tard, mon travail puisse se retrouver dans le processus de création d’un concept-car de salon. Surtout qu’avec un an de recul, nul ne peut en douter : cette Instinct annonçait beaucoup de la 508 aujourd’hui présentée, notamment ses feux arrières quasiment inchangés (et très inspirés de la 504 Coupé et de son dérivé éphémère Riviera), et ses crosses de Morse à la mode Leds dont je suis moins fan à l’avant.

Bon redescendons sur terre, l’idée de la Riviera, Matthias l’avait déjà, et BR n’aura servi que d’amorce, de pré-documentation, mais bon, cela fait plaisir. Voilà la petite histoire dans l’histoire de l’Instinct, et de la 508 par ricochet. Un peu de BR dedans (du moins je m’en persuade, c’est bon pour mon ego). Ma conversation avec Matthias n’aura pas duré qu’un instant à Genève : j’ai pu ensuite l’interviewer. Un entretien qui paraîtra bientôt.


Autos similaires en vente

1976 PEUGEOT 504 cabriolet V6 PRV

43 500 €

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

1970 PEUGEOT 304

12 500 €

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

1979 PEUGEOT 504 Série II

43 000 €

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article