We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Volvo P1900 "Sport" : la plus rare et la plus fine des Volvo

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 20 déc. 2014

Pour beaucoup d’entre vous, Volvo se résume à ses célèbres et attachants parpaings, de la 140 à la 850, en passant par les coupés 242 ou 780. Break, berlines, coupés, tous étaient très carrés, et Volvo s’attachait à rester dans cet état d’esprit rassurant pour une clientèle bourgeoise soucieuse de sécurité et de différenciation ! Pourtant, la marque suédoise a aussi produit de jolies sportives fines et agréables.

On connaît tous la Volvo P1800, popularisée par Le Saint (entre autres, lire aussi : Volvo P1800), mais on connaît beaucoup moins sa devancière, la Volvo P1900, aussi appelée Volvo Sport et qui, par sa production limitée dans les années 50, est sans doute la plus rare des Volvo !

Tout commence par une visite du président de Volvo de l’époque, Assar Gabrielson, dans les usines GM aux States. Le suédois est impressionné par la Corvette, sa ligne, et surtout sa carrosserie en fibre de verre. Persuadé qu’il y a un créneau à prendre en Europe, Gabrielson revient et lance le projet P1900 au retour des USA en 1953.

L’objectif : produire un petit roadster sportif et un peu haut de gamme, une Corvette à l’européenne. Les premiers prototypes (quatre au total) commencent à sortir en 1954, avec l’aide de l’américain Glasspar, spécialiste de la fibre de verre. Il faudra toute l’année 1955 pour développer la machine, qui disposait d’un moteur Volvo PV444 d’une cylindrée de 1,4 litres et développant 72 chevaux.

La voiture était jolie, sa ligne plutôt dans l’air du temps, mais la qualité de fabrication n’était pas là, et en tout cas indigne d’une Volvo selon le nouveau président, Gunnar Engellau, arrivé en 1956 en remplacement de Gabrielson, tandis que sortaient les premières Volvo P1900, ou Volvo Sport. On dit qu’il aurait utilisé une P1900 lors d’un week end, et serait revenu catastrophé par la piètre qualité du modèle.

Sa première décision stratégique fut donc d’arrêter le projet P1900, sans pour autant renoncer à une Volvo au look sportif, puisqu’il sera à l’origine de la P1800. La Volvo Sport, avec ses coûts élevés, sa qualité médiocre, et plombée par son propre président ne risquait pas de s’en sortir. Elle fut condamnée en 1957, après seulement 68 exemplaires produits.

Son look plutôt sympa aujourd’hui, sa rareté, son histoire et sa réputation de canard boiteux en font aujourd’hui une star de la collection, bien plus que la P1800. Une grande partie de la production fut vendue aux Etats-Unis où il vous sera possible d’en trouver un exemplaire, mais à quel prix ? Comptez plus de 120 000 $ pour en acquérir un des rares exemplaires encore roulant ! Mais au moins, vous pourrez prouver à vos voisins rigolards, qu’une suédoise ne ressemble pas toujours à un char d’assaut !

Autos similaires en vente

1966 VOLVO P1800 s

35 000 €

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

1972 VOLVO P1800es

31 900 €

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Vendue

1973 VOLVO 1800 es

Je veux la même auto
Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article