Alpine A610 : « Renault m’a tueR » !

Samedi 15 mars 2014
Retour

Ca y est, la Berlinette A110 nouvelle génération est sortie, et Boîtier Rouge a pu l’essayer avec plaisir (lire aussi : L’essai de l’A110 2018). 23 ans après la dernière Alpine produite à Dieppe (lire aussi : l’usine Alpine de Dieppe), enfin une voiture signée Alpine réapparaît. L’occasion de revenir sur la celle qui clôtura un temps la lignée, la mal-aimée Alpine A610 !

COA19910030108

Si la date de sortie de 2015 avait été annoncée, c’est sans doute pour tomber pile 20 ans après l’arrêt de la dernière Alpine, l’A610. Cette GT présentée en 1990 fut en effet produite de 1991 à 1995. A sa naissance, elle semble n’être qu’une version restylée de l’Alpine GTA (lire aussi : Alpine V6 GT) alors qu’elle n’en reprend que très peu d’éléments. Mais il est vrai que le budget aloué au lancement de ce modèle est assez modeste et ne permet pas aux stylistes d’aller aussi loin qu’ils le voudraient. Toutes les pièces de carrosseries sont nouvelles, mais l’utilisation des mêmes vitrages que la GTA rend la ressemblance troublante (la GTA US servira d’ailleurs de mulet pour la réalisation de cette A610, lire aussi: Alpine GTA US).

Alpine_A610

Dotée de 4 places (hum…), elle est motorisée par une version turbo de l’antique V6 PRV, de 3 litres et développant 250 ch, bien entendu en position arrière. Ce moteur permet à l’A610 d’atteindre les 265 km/h, et démontre de sacrés progrès par rapport à la GTA. De même, la tenue de route est royale grâce à une meilleure répartition des masses, ainsi qu’un meilleur aérodynamisme.

La GTA dont dérive l'A610 !
L’Alpine GTA dont dérive l’A610 !

L’intérieur est en progrès lui aussi, mais on reste dans un style très « Renault », loin du luxe proposé par ses concurrentes, et notamment par Venturi son adversaire français (lire aussi : Venturi 260). Un service de personnalisation sera proposé sans succès en 1994.

alpine-a610-08

Deux séries spéciales seront lancées. L’une en fin 1991 à l’occasion des Jeux Olympiques d’Albertville. 2 exemplaires reçurent la livrée spécifique « Olympique 92 » et servirent au transport des personnalités avant d’être revendues (lire aussi : A610 Olympique). L’autre en 1992 pour célébrer la victoire de l’écurie Williams-Renault sur le circuit français de Magny-Cours, et logiquement appelée « Magny-Cours ». 31 exemplaires de cette série furent produits (lire aussi: A610 Magny-Cours).

A610 11 Magny Cours

Une version cabriolet fut étudiée sans jamais voir le jour, ainsi qu’une version « 280 ch » qui elle aussi resta dans les cartons, faute d’argent, de marché et de volonté. En cinq ans de production, seuls 818 exemplaires tombèrent des chaînes de Dieppe, et seulement 14 la dernière année, ce qui emporta la décision de cesser la production.

COA19910020106

A610 05

L’échec relatif de l’A610 s’explique par une trop grande ressemblance avec la GTA biensûr, mais aussi à un tarif relativement élevé au regard de son équipement (425 000 F en 1994), qui la place en concurrence avec des Porsche ou des Ferrari. Enfin, la montée en puissance de la marque française Venturi, avec des coupés dotés de PRV développant 260 ch, à l’équipement ultra luxueux et aux tarifs à peine plus chers, la priva d’une clientèle attachée au « made in France » (lire aussi: Venturi). D’ailleurs, l’A610 est curieusement plus appréciée Outre Manche et en Allemagne. La crise bien entendu n’arrangea rien. Enfin, avec l’A610, 100% GT, Renault s’était éloigné du concept originel de la Berlinette (ce qui permit à Hommell d’en proposer sa vision à la même époque, lire aussi: Hommell Berlinette).

A610 02

Depuis 15 ans, de nombreux projets ont été proposés pour faire revivre Alpine (lire aussi : Alpine A710), jusqu’à ce que le projet se concrétise enfin, avec l’idée de revenir aux fondamentaux de la marque créée par Jean Rédélé : une berlinette. Un peu ce qu’avait tenté de faire Renault juste après la fin de l’A610, avec le Spider (lire aussi : Renault Spider) mais avec plus de watts, plus de rigueur, et plus de fidélité à l’esprit de l’A110 originelle.

Galerie d'image

Voir toute la galerie

Contenu alimenté par

Vous possédez une

auto de collection

Racontez votre histoire et soyez publié dans Classic & Sports Car

Découvrez le meilleur moyen de bien vendre votre Auto

Vendre

Vous recherchez une

auto de collection

Faites appel à nous pour trouver la meilleure auto

Articles associés

15 commentaires

Paul

Le 15/03/2014 à 13:36

Vous remarquerez qu’avec 818 exemplaires contre 806 pour la Safrane Biturbo, elle échappe de peu au titre de Renault la plus confidentielle

Chapelle Maxime

Le 24/06/2015 à 15:19

Bonjour,

déjà, bravo pour le site, toujours un plaisir de lire vos articles.

En effet, l’Alpine A610 a sans doute tué Alpine. Mais elle reste le modèle le plus aboutit de la

Chapelle Maxime

Le 24/06/2015 à 15:23

marque. D’ailleurs, savez vous qu’une version a suspension piloté fut developpé par Jean Ragnotti ? et que le modèle est toujours à Dieppe, entretenu a l’usine Alpine ?
En effet, mon grand-père, heureux possesseur de ce modèle unique, la bichonne. Et si la tenue de route du modèle de base est bluffante, celle à suspension pilotée ne décroche pas de l’asphalte.
Je vous souhgaite une bonne continuation, et j’ai hâte de lire d’autres articles !

Paul

Le 24/06/2015 à 15:29

et le modèle d votre grand-père m’intéresse au plus haut point… envoyez moi un mail par le formulaire de contact 😉

moussy

Le 07/01/2017 à 18:08

bonjour une version 280 Ch d’usine est sorti des cartons avec aussi la suspension pilotée mais déconnecté lors de la vente il s’agit d’un modèle de préserie sur base GTA US propriété maintenant de mon père

Olivier

Le 15/11/2014 à 00:13

A gratter : il semble qu’en Allemagne un kit biturbo ait été proposé sur base A610 avec une puissance de l’ordre de 400CH.
A priori il existerait un exemplaire en Charente…

Paul

Le 15/11/2014 à 11:24

Ah ca m’intéresse d’autant plus que je suis en Charente Maritime (tu peux m’en dire plus par mail boitierrouge17@gmail.com ou en mp sur CV ?)

L'Ornithorynque

Le 13/01/2015 à 21:46

Une très belle et performante version à participer aux 24 H du Mans, et à quelques autres courses si je ne me trompe pas. Et belle en plus.

Elle fonctionnait pas mal, peut-être qu’un peu plus soutenue en course, elle aurait pu en profiter dans la « série ». La mode n’était pas encore au GT en endurance, ça démarrait.

L'Ornithorynque

Le 13/01/2015 à 21:54

13è au général, 5è en GT2, pour des privés, c’était un beau résultat, 1994.

Et une GT2, pas une « vulgaire » GT3 comme on en voit beaucoup trop sur les circuits…

Serge P.

Le 18/08/2015 à 12:00

Je tenais à réagir à votre sujet sur l’A610 et, notamment à son titre… Car, à mon sens, ce n’est certainement pas la plus aboutie des Alpine qui a pu « tuer » sa marque mais plutôt Renault en général et les équipes commerciales qui ont toujours été incapable de vendre et promouvoir les Alpine au sein de leur réseau de concessionnaires !!! Il était plus facile de vendre de la remise sur une R19, R21 ou R25 turbo dx neuve que d’apprendre à vendre une Alpine d’autant que le vendeur n’était même pas sûr de gagner plus de « points »… Oui, les Renault neuves étaient créditées de « points » (comme à l’école primaire… sic !) qui se transformaient en deniers sur la fiche de paie !!!!

Dabe

Le 17/02/2016 à 01:43

Ce qui a tué l’A610 c’est la gestion petit-bras de Renault. Les refus d’investir aux bons endroits ont entaché la commercialisation et surtout le réseau refusait de la distribuer. Quand les objectifs financiers deviennent contre-productifs et générateurs d’échec. C’est un cas d’école parce que l’auto était excellente.

Cela soulève naturellement la question du succès de la nouvelle Alpine. Visiblement, Renault ne comprend toujours pas l’histoire d’Alpine, sa philosophie, le marché actuel et la volonté de ne rien dépenser pour s’assurer d’une illusoire rentabilité du premier coup. Tant mieux si ça marche, mais les éléments ne permettent pas d’être optimiste.

Fan de voitures

Le 10/11/2018 à 11:15

Chacun ses gout dit on mais l’alpine a610 la seule auto 100% francaise de serie que j’aime vraiment

La question est pourquoi a t elle si peu été vendu env 800 ex face aux 11000 ex de la a310 ? que perso je trouve tres bof surtout stylistiquement et techniquement aussi

Les francais ont ils si peu de gout en voitures ? Surement oui quand on voit la grande majorité des voitures produites par les constructeurs autos francais y compris la derniere alpine 2018 remake de la 1ere a110.. meme si elle plaiera sans doute a certains mais pas a la majorité je pense

Sinon cette alpine a610 cest une merveille stylistique et technique qui a du style, de la gueule, un reve a elle toute seule et cest bien la seule belle auto francaise quel dommage !

Laisser un commentaire