We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




SPORTS CARS

MPM Erelis 1.2 Turbo : ne l'appelez plus PS160 !

PAUL CLÉMENT)COLLIN - 23 août 2018

Nous avions été les premiers à dévoiler l’existence de MPM Motors, révélant les origines russes de la PS 160 dérivée de la TagAZ Aquila russe. Nous en faisions ensuite le premier essai presse moins d’un an plus tard dans une version de pré-série qui nous avait laissé une impression mitigée entre admiration du travail fourni et légère déception des prestations fournies, déception compensée par un tarif canon et un look pour le moins original et décalé. Voici qu’aujourd’hui la voiture évolue encore pour approcher du modèle définitif : à cette occasion, la MPM troque son appellation PS 160 pour un nom plus poétique : Erelis.

Faut-il y voir un goût pour l’aéronautique (Air Hélice) ? Ou bien tout simplement une volonté de rupture par un nom plus évocateur, plus facilement mémorisable, pour une voiture certes a priori identique stylistiquement, mais qui, selon la marque, fait un véritable bond en avant. Comme le note Julien Debard, directeur des ventes Europe : « fini les pré-séries » ? Comme celui-ci nous le révèle, il s’agit tout simplement du mot Aigle (l’emblème de la marque) en lituanien : « à terme, tous les modèles MPM porteront le nom d’Aigle dans différentes langues ».

Avec la MPM Erelis, place à une voiture qui se veut plus moderne et plus en adéquation avec les attentes des clients comme de la réglementation. Adieu donc le vieux 1.6 Mitsubishi place à un moteur d’origine PSA suite à un accord signé peu avant l’été : on trouvera donc sous le capot le 3 cylindres 1.2 Turbo Puretech de 130 chevaux accouplé à une BVM 6 vitesses elle aussi d’origine PSA. En tout, comme la marque le précise, plus de 180 nouvelles pièces issues du groupe français viennent garantir une certaine modernité à l’Erelis.

Cette dernière sera présentée au grand public lors du Mondial de l’Automobile (bien que les premières livraisons soient prévues dès septembre), où MPM a pu profiter des défections de grands constructeurs pour obtenir une visibilité à moindre coût. Un joli coup si l’on se fie à l’intérêt que de nombreux prospects portent à se projet malgré une visibilité difficile à trouver sur un internet foisonnant d’informations. Porte de Versailles, MPM pourra donc faire de la prospection à grande échelle, et espérer grossir son carnet de commande. Ce sera aussi l’occasion de présenter des concepts : un SUV et une citadine électrique (dont nous vous parlions déjà lors de l’essai de la PS 160).

Entre temps, MPM a réussi à tisser un réseau de concessionnaires, ou du moins de distributeurs un peu partout en France (28 actuellement) et en Belgique (. Avec l’arrivée d’un moteur moderne issu d’un partenariat avec un grand groupe, MPM frappe un grand coup avec une contrepartie non négligeable : le prix double quasiment par rapport aux pré-séries PS160 « Mitsu », avec un prix catalogue à partir de 16 490 euros TTC sans malus (ce qui est assez appréciable).

Une voiture à essayer de nouveau pour se refaire un avis : à suivre

Pour plus d’informations sur les pré-commandes ou les distributeurs de la marque en France : www.mpm-motors.com

Images : MPM Motors

Autos similaires en vente

23 000 km

2019 PORSCHE 911 Carrara 4S Cabriolet

164 992 €
23 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article