We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently writtent and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Retour
YOUNGTIMERS

Fiat Ritmo Abarth 130 TC : tête au carré, mais avec un moteur !

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 9 sept. 2022

Je m’aperçois que je parle trop rarement de Fiat sur ce site. Il est temps de corriger l’impair, même si j’ai déjà parlé de la Fiat Coupé ou de la Barchetta. Ces modèles sont cependant assez récents (les 90’s). Il me fallait donc parler d’une Fiat qui aurait marqué mon enfance dans les 80’s. Il y avait bien la X1/9 , mais c’est finalement d’une petite bombe venue de Turin dont je vais vous parler.

Fiat Ritmo 105 TC de trois quarts avant
La 105 TC inaugura la série des Ritmo signées Abarth

Avec la déferlante GTI, on pense un peu trop souvent à l’omniprésente Peugeot 205 GTI ou à l’initiatrice du mouvement, la Volkswagen Golf GTI. On oublie pourtant qu’une autre bombinette existait à l’époque, la Fiat Ritmo Abarth 130 TC. A sa sortie en 1983, c’était la plus puissante de toutes les petites sportives, même si Oettinger s’attacha à greffer 16 soupapes au moteur de la Golf l pour aller tutoyer les 136 ch dans une version réservée à la France (lire aussi : Golf GTI 16s Oettinger).

Fiat Ritmo 105 TC rouge signée Abarth
La 125 TC offrait déjà 125 chevaux
Fiat Ritmo 105 TC rouge de profil dans les montagnes

Bon ok, le physique de la Ritmo, fut-elle badgée Abarth, faisait franchement rigoler. On ne pouvait pas faire plus dans son époque, avec sa ligne tracée à la règle, où le triangle semble être la thématique. Déjà à l’époque, je trouvais la Ritmo un peu ringarde. Aujourd’hui, je la regarde d’un autre œil. Son dessin n’est pas si raté que cela, ses doubles optiques à l’avant lui donnent un petit air agressif à souhait, et le sigle Abarth sur la calandre suffira à faire comprendre aux initiés à quoi ils ont à faire.

Ritmo 105 TC de face phares allumés
Ritmo 105 TC de dos phares allumés

La Ritmo Abarth 130 TC coiffe la gamme Ritmo II à partir de 1983, mais il existait déjà avant elle deux versions sportives travaillée par le scorpion, la 105 TC et la 125 TC. Avec le restylage, la 125 gagne 5 chevaux pour devenir 130 TC, et perd du poids en plus (50 kg en moins). Vous suivez ? Sous le capot, on retrouve donc un Lampredi de 2 litres modifié par le sorcier Abarth qui donne toute sa saveur et son caractère à cette Ritmo.

Fiat Ritmo 105 TC roulant en off road
Fiat Ritmo 105 TC sur la route

Avec un tel moteur me direz-vous, elle a du exploser les compteurs de vente ? Et bien non, peu de clients ont vu plus loin que son physique disgracieux, tandis que les 205 et autres Golf, ou Supercinq GT Turbo séduisaient les golden boys des années 80. En tout, seuls 13 158 exemplaires trouveront preneurs en 5 ans de commercialisation (1983-1987).

Schéma mécanique de la Fiat Ritmo 105 TC

Aujourd’hui, Abarth revient sur le devant de la scène comme une marque à part entière, fabriquant des versions délurées de la Fiat 500 notamment. Le sigle au scorpion recommence à dire quelque chose aux plus jeunes générations, et c’est peut-être le moment d’offrir à la Ritmo Abarth 130 TC une nouvelle chance ? Bon, bien sûr, il vous sera difficile d’en trouver une tout court, et a fortiori en bon état. Mais si vous tombez sur la perle, posez-vous sérieusement la question comme une alternative aux GTI si courantes et banales de nos jours.

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article