We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Lancia Delta 2 : le début de la fin

Paul Clément-Collin - 29 juil. 2022

Lorsqu’est présentée en 1993 la nouvelle Lancia Delta au Salon de Genève (en même temps que la Lancia Delta 1ère génération dans son ultime évolution Intégrale, lire aussi : Lancia Delta HF 4WD), la relève du mythe semble assurée. Pourtant, c’est en fait le début de la fin.

Au sein du groupe Fiat, on a enfin tranché pour positionner ses deux marques Alfa Romeo et Lancia. Patatra, c’est Alfa qui récupérera le sport, tandis que Lancia s’attaquera au premium. La présentation de la dernière version sportive de la précédente version de la Delta en même temps que la « Nuova Delta » sonne comme un chant du cygne. Ce sera effectivement le cas, et la nouvelle compacte de Lancia tentera de séduire par un équipement et une présentation haut de gamme (sellerie en alcantara notamment), plutôt que par des modèles sportifs.

Pour faire passer la pilule, et assurer une certaine transition, il y aura tout de même une version « performante » de cette nouvelle Delta, dénommée comme il se doit HF. Elle récupère la mécanique de la Delta précédente, le bon vieux Lampredi 2 litres de 186 chevaux tout de même, mais n’aura jamais le droit à la transmission intégrale, demeurant une simple traction. Pour les gammes inférieurs, il faut se contenter de 76 à 139 chevaux (de 1,6 litres à 2 litres) en essence, et de 90 chevaux en diesel.

Mais on vous l’a dit, la Delta 2 doit aider Lancia à se positionner dans le monde du « premium », aux côtés de la Dedra (sa version 4 portes) et de la nouvelle Kappa, grande berline apparue en 1994 (lire aussi : Lancia Kappa). Mais il faut bien le reconnaître : pour s’installer dans ce nouveau monde du luxe, très conventionnel, Lancia a tablé sur un design passe-partout. Le constructeur italien prendra le contre-pied dans les années 2000, en tentant de bousculer les conventions stylistiques avec la Thésis (lire aussi : Lancia Thésis), sans plus de succès.

Vous l’aurez compris, la Delta 2 ne recontrera pas le même succès que son aînée. Pire même, ce sera un cuisant échec, avec 139 380 exemplaires vendus entre 1993 et 1999, clap de fin de l’aventure. Pour une compacte, c’est un score ridicule. Pourtant, la voiture ne manque pas de qualités : fiabilité, confort, finition, et moteurs plaisants). La sortie d’une version 3 portes dénommée HPE en 1995, et d’une version HF passant à 193 ch, rien n’y fera : la Delta 2 se traînera en fin de classement des compactes !

Bon il est vrai qu’en n’assumant ni son héritage sportif, ni sa nouvelle orientation premium, Lancia offrait au public une berline sans vrai positionnement. En outre, les versions ultra-sportives de la génération précédentes resteront au catalogue jusqu’en 1995, tandis que cette nouvelle version, basée sur la plate forme de la Tipo, dérivait de la Dedra parue en 1989, au design avant quasiment identique. Elle n’est donc pas vraiment nouvelle lorsqu’elle paraît en 93. Alors que la Prisma était la version à coffre de la Delta, la Delta 2 devient la version à hayon de la Dedra : une sorte de « dérivé » d’un original antérieur. Pas bon pour l’image. Si son design tente de « moderniser » la Delta, il lui donne un look d’AlfaSud qui le ramène à sa sœur ennemie au sein du groupe Fiat. Soeur ennemie qui lance un an plus tard une 145 (puis une 146) séduisante, tandis que Fiat lancera en 1996 les Bravo et Brava. La concurrence était rude au sein même du groupe.

La Lancia Dedra, dont dérive la Delta 2La Lancia Dedra, dont dérive la Delta 2

Aujourd’hui, s’offrir une Lancia Delta 2 peut-être une affaire intéressante. Italienne préservée de la rouille, sans problème électrique, fiable et performante dans sa version HF, elle pâtit toujours de son manque d’image et de l’ombre de son aînée. Pourtant, avec le temps, sa ligne sobre mais évocatrice (surtout en HF là encore) révèle une certaine noblesse, et ne trahit pas son âge. Elle vivote encore sur le marché de l’occasion sans que personne ne s’y intéresse vraiment. Elle peut-être pourtant une intéressante daily-driver. La version la plus intéressante est la HF (en 5 portes ou en version HPE), mais déjà rare à l’époque, elle l’est encore plus aujourd’hui. La chasse aux bonnes affaires est ouverte !

Autos similaires en vente

100 500 km

1990 LANCIA Delta hf integrale 16v

38 900 €
100 500 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article