We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




PGO n'est pas morte, et Loïc Pérois devient son nouveau PDG

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 10 oct. 2017

Ce week-end, le monde de l’auto a bruissé d’une curieuse rumeur : PGO serait en faillite, et la marque définitivement enterrée… Il est vrai qu’en 2016, la situation n’était pas brillante (à lire ici : PGO en difficulté) et qu’en 2017, la situation avait peu évolué. De là à dire que la marque avait disparu, c’était aller un peu vite en besogne.

Pourtant, il se passe bien des choses du côté d’Alès, mais plutôt dans le bon sens. Le groupe koweïtien Al Sayer, actionnaire majoritaire du petit constructeur français, a décidé de reprendre les choses en mains après des années d’errance sous la houlette du précédent PDG, Zouhir Boudemagh. Si la situation était au point mort depuis un an, avec seulement une trentaine de salariés souvent au chômage technique, il semblerait qu’enfin une nouvelle politique soit de mise.

Pour cela, Al Sayer n’est pas allé chercher très loin. A quelques mètres de là, le designer et ex-directeur délégué de PGO jusqu’en 2014, Loïc Pérois, tenait l’officine Classic Car Design, spécialisée dans la restauration et le commerce de voiture de collection. Après avoir en vain tenter de « changer les choses » de l’intérieur, il s’était résolu à vivre de sa passion, jusqu’à ce 29 septembre où Loïc Pérois est devenu le nouveau PDG de PGO, à la demande de l’actionnaire Koweïtien.

Contacté par Boîtier Rouge, Loïc Pérois confirme que le week-end a été mouvementé à la suite de ces rumeurs, mais que l’heure n’est pas encore à la communication, mais à l’état des lieux, tant industriel que financier :

« pour le moment, l’heure est à l’état des lieux, une entreprise industrielle ne se remet pas sur pied à la vitesse du web » nous précise Loïc.

Voilà donc une bonne nouvelle. Un nouveau PDG passionné, connaissant la maison, l’automobile, le design et la technique, un actionnaire enfin impliqué, et une reprise en main salutaire après les couacs, erreurs de communication, positionnement ou de gestion du réseau. Souhaitons donc bonne chance à cette nouvelle équipe avant plus de réponses dans quelques temps.

A lire aussi: l’article du Midi Libre rétablissant la vérité

Autos similaires en vente

23 000 km

2019 PORSCHE 911 Carrara 4S Cabriolet

164 992 €
23 000 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article