We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Top Gear France Saison 2 : beaucoup de bruit pour rien !

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 8 janv. 2016

2016 commence à peine et il faut bien entendu qu’un sujet polémique agite un peu le monde de l’automobile. Comme on ne peut pas avoir une collection Baillon tous les ans, et que les amateurs de bagnoles sont en règle générale d’incorrigibles râleurs, c’est la seconde saison de Top Gear France, dont la première émission a été diffusée mercredi dernier, qui prend cher, et pas toujours pour les bonnes raisons.

Partons tout d’abord du paradoxe suivant : Top Gear UK est adulé quand Top Gear France se fait flinguer ? Pourtant, il semblerait que l’adaptation française soit peut-être la meilleure de toutes les autres adaptations : il suffit de regarder la version américaine pour se dire qu’on a de la chance en fait. Surtout, comme le signalait Morissette Racing dans son excellent article (lire aussi : L’avis de Morissette sur Top Gear), que les débuts du trio d’anglais déjantés (en fait seulement un duo pour la première saison) furent eux aussi difficiles. Il faut du temps pour créer un mythe, et les anglais n’ont pas échappé à la loi du genre. Autant dire que les français, malgré quelques lourdeurs ou hésitations, ne s’en tirent pas trop mal. Et pour être franc, je trouve que les émissions gagnent un peu plus en naturel à chaque fois. On partait de loin avec le 1er épisode de la saison 1 un peu tiré par les cheveux. Aujourd’hui, on peut parler d’une vraie émission de bonne facture.

Après, y’a plusieurs écoles : celle (qui est la mienne) qui consiste à regarder cette émission comme un divertissement, tournant autour de l’automobile, et dans ce cas c’est plutôt réussi ; l’autre, ensuite, consistant à comparer un camembert avec un saucisson. Oui cette émission n’en apprendra pas aux plus calés d’entre nous ! Non, elle n’est ni exhaustive, ni réaliste, ni même informative. Alors oui, tout passionné d’auto sera forcément un peu frustré, comme on peut l’être d’ailleurs aussi avec Turbo, Direct Auto ou Auto-Moto. Faire de la télé ne consiste pas à s’adresser à une petite communauté bien pensante, sûre d’elle et de sa connaissance, mais d’informer (pour les 3 dernières émissions citées), ou de divertir (pour celle qui nous intéresse) le plus grand nombre.

Vais-je demander à mon libraire de faire la révision de ma voiture ? A lire certains commentaires sur les réseaux sociaux, on va y arriver. Je suis de plus en plus étonné par le manque de recul du monde de l’automobile, incapable de faire la différence entre deux types d’émission, incapable de rigoler bêtement devant une voiture cassée, parce qu’après tout, la Peugeot 204 bousillée par Top Gear France (ou le Rancho et la BMW E21 de la saison précédente) n’est qu’une des centaines de milliers de voitures anciennes ou young détruites dans les casses chaque année. Préserver l’espèce ne veut pas dire héberger dans son jardin l’intégralité de la production des 40 dernières années ! Bref, la mauvaise foi caractéristique de ceux qui se disent spécialistes de la voiture parfois m’exaspère.

On aime Top Gear France ? Tant mieux, on peut donc le mercredi soir rigoler avec des copains en regardant les blagues de potaches des 3 compères. On aime pas ? La télécommande sert à ça (ou faites comme moi, lisez un livre, et pas forcément un livre de bagnole, la littérature tout court, c’est bien aussi). La défense des vieilles 204 c’est bien, mais faudrait voir à pas trop s’exciter : on ne chope pas le prix nobel de la paix avec ces combats là !

Après, on peut trouver l’humour de Top Gear France un peu limite, ou pas assez fin, ou trop calculé/répété/écrit : cela s’améliore avec le temps je trouve. Et pour connaître les trois lascars en vrai, leur complicité est réelle, et elle se voit de plus en plus (qui va piano va sano) ! Dire qu’ils n’y connaissent rien, c’est oublier que Tone roule en E30 (une 325iS en plus, lire aussi : Rencontre avec le Tone), a été rédac chef d’Intersection (un canard qui parle quand-même un peu de bagnoles), et il ne se passe pas un jour sans qu’il ne parle de bagnoles. Bruce, que je connaissais moins, m’a parlé avec passion de son essai de la Lamborghini Aventador, et je vous garantie qu’il ne s’agit pas d’un pilote de pacotille… Quand à Philippe, j’attends de mieux le cerner, mais il correspond bien à l’idée que je me fais du conducteur « lambda » se retrouvant à conduire des bagnoles pas possibles : le casting n’est donc pas si mauvais.

Après, j’ai en tête l’émission de télé idéale pour moi, mais elle peinerait à rassembler 100 000 téléspectateurs sur une chaîne obscure du câble et du satellite. N’oubliez pas qu’en télé, le vrai juge de paix, c’est l’audience et la pub. Et sur ce coup là, RMC Découverte, chaîne très jeune du PAF, s’en sort très bien, avec des audiences intéressantes. N’est-ce pas elle qui nous gratifie aussi des versions anglaises de Top Gear, ou de Whealer dealers entre autre ? Ne crachons pas dans la soupe, apprécions d’avoir une chaîne à l’écoute des bagnolards, même si tout n’est pas parfait.

Surtout restons humbles. Pas la peine, sous prétexte de ne pas aimer, de monter sur ses grands chevaux, de se croire meilleur que les autres (en pilotage, en culture automobile, en mécanique, en jeu d’acteur ou que sais-je, rayez les mentions inutiles) pour apprécier à sa juste valeur une émission de divertissement. Mais de toute façon, comme disait l’autre : « en bien ou en mal pourvu qu’on parle de moi ». Top Gear France réussit haut la main de ce côté là !



Autos similaires en vente

187 000 km

1992 PEUGEOT 205 cti Cabriolet

14 900 €
187 000 km

Petite annonce d’un professionnel. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

251 987 km

1996 JAGUAR Xjs 4.0 Célébration

27 900 €
251 987 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

124 000 km

2005 JAGUAR Xkr Supercharged

29 900 €
124 000 km

Petite annonce d’un professionnel. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article