We are sorry


An english version of the blog will be available soon. All of our posts are currently written and available only in french. Would you like to visit the french page of the blog ?

Partager cet article




Top Gear France : l'éternelle polémique

PAUL CLÉMENT-COLLIN - 5 janv. 2017

Depuis fin décembre 2016 se lève chaque mercredi une tempête dans un verre d’eau sur les groupes automobiles Facebook. Chaque mercredi, les « amateurs » de voitures s’écharpent, laissant apparaître de façon flagrante leur manque de recul vis à vis du monde virtuel, qu’il soit télévisuel ou internet. Et chaque mercredi, ils redécouvrent l’eau tiède et regardant Top Gear France.

Il y a d’abord ceux qui trouvent la version française nulle par rapport à a version anglaise, oubliant que les premières saisons de la « bande à Clarkson » n’étaient pas toutes de haute qualité, et qu’il a fallu du temps aussi outre Manche pour rôder le concept, fluidifier les échanges, et huiler le trio. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Top Gear est une émission très écrite, en France comme en Angleterre, mais la langue anglaise gomme l’impression d’une émission « jouée » pour le français moyen, qui d’ailleurs ne regarde souvent l’émission qu’en version doublée !

Certains crient même au scandale en reprochant à Top Gear France de « copier » Top Gear UK. Faudra un jour leur expliquer qu’il s’agit d’une émission produite par la filiale de production française de la BBC. Il ne s’agit pas d’une copie, mais d’un concept décliné en France par le producteur même de l’émission anglaise. On ne peut pas reprocher à Top Gear de faire du Top Gear tout de même ?

D’autres encore doutent des compétences et de l’amour des bagnoles du trio français. Là encore, derrière son ordinateur, il est facile de se présenter comme le roi des pilotes, le maestro de la mécanique ou le puits de science de l’automobile, mais qu’en est-il réellement ? Doit-on toujours nier toute compétence et légitimité à quelqu’un au prétexte qu’on apprécie pas son émission ? François Allain en avait fait les frais lors de Vintage Garage : la plupart des détracteurs ne savaient même pas qui il était. Le trio français de Top Gear a droit au même traitement : pourtant, Bruce Jouanny est pilote de profession, Tone a tout de même un bon coup de volant et fut rédacteur en chef d’Intersection, tandis que Philippe Lellouche a toujours aimé les voitures et s’améliore sur la piste d’émission en émission.

Certains vont encore plus loin, n’hésitant pas à traiter les 3 compères d’incompétents parce « qu’ils ne font même pas de tour de chauffe »… Comme si tout était en direct, filmé dans son intégralité, et pas du tout monté / coupé / remonté. Des reproches faits aussi à Vintage Garage ou Wheeler Dealers France ! Il faudra un jour leur expliquer comment marche la télévision.

La majorité des détracteurs, enfin, crient au scandale dès qu’une voiture se voit détruite, abîmée ou modifiée. La mode des Youngtimers et de la collection en général a transformé les amateurs d’automobiles en Brigitte Bardot de la mécanique, prompts à défendre le moindre modèle de plus de 15 ans comme le bébé phoque sur la banquise. A les entendre, les casses automobiles sont des lieux barbares pratiquant l’extermination d’espèces menacées. Pire, il faudrait sauver de la destruction tous les véhicules produits, comme si la moindre 205 était inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco. Rappelons tout de même que la destruction est inscrite dans les gênes de l’émission et que nos compères sont presque tendres par rapport aux anglais !

Un jour enfin, ces personnes comprendront qu’il ne s’agit pas d’une émission automobile, mais d’une émission de divertissement automobile. Il ne faut pas demander à Top Gear de faire autre chose que du Top Gear. Je comprends parfaitement que certains n’aiment pas l’exercice, et moi aussi, je rêve d’une émission d’un genre nouveau répondant parfaitement à mes attentes. Pourtant je sais bien que cette émission pointue et parfaite que je recherche n’attirerait que quelques puristes, obligeant la chaîne à déprogrammer aussitôt devant le peu d’audience. En attendant, dans un climat autophobe et dans un pays où le rapport à l’automobile a toujours été complexe, l’offre télévisuelle en la matière est plutôt fournie, avec des émissions généralistes (Auto-Moto, Turbo, Direct Auto, V6), du divertissement (Top Gear, Wheeler Dealers, Vintage Garage), des rediffusions d’émissions étrangères (Top Gear, Grip entre autres) et des documentaires épatants (les balades d’Igor par exemple).

Il y a largement de quoi satisfaire pas mal d’amateurs de bagnoles, sans compter les sites internet (POA, Boîtier Rouge ou d’autres) ou les magazines spécialisés qui fleurissent sur le sujet. Alors pourquoi s’acharner tous les mercredis, avec les mêmes poncifs ? Sans doute parce qu’internet est un gigantesque défouloir, où l’on peut dire sans filtre tout ce qui passe par la tête, où l’on peut insulter sans risque, dénigrer sans argumenter ! Les réseaux sociaux donnent l’impression de pouvoir partager sa passion pour l’automobile. Pourtant bien des « commentateurs » ne lisent pas le « post », et l’intitulé de l’article, ne cliquent pas sur les liens proposés, et déposent leur prose sans même avoir daigné lire les commentaires précédents ! Pas étonnant dans ces conditions que chaque débat tourne court, voire vire au pugilat !

Alors qu’hier repassait à la même heure que Top Gear l’excellent film de Claude Lellouche, j’ai envie de dire « Tout ça pour ça » ! Que ceux qui n’aiment pas (et il y a aussi des raisons de ne pas apprécier) ne regardent pas, et que ceux qui aiment s’amusent !

Autos similaires en vente

251 987 km

1996 JAGUAR Xjs 4.0 Célébration

27 900 €
251 987 km

Cette auto est mise en vente exclusivement par CarJager

Un spécialiste vous accompagne et vous apporte toutes les garanties nécessaires pour son achat

Possibilité de livraison, financement et immatriculation

124 000 km

2005 JAGUAR Xkr Supercharged

29 900 €
124 000 km

Petite annonce d’un professionnel. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

212 000 km

1991 PORSCHE 944 s2 S2

27 900 €
212 000 km

Petite annonce d’un professionnel. CarJager n’intervient pas dans la vente de cette auto

Voir toutes les annonces

Dites-nous ce que vous en pensez


Il n'y a aucun commentaire pour cet article